Cette famille réunionnaise a choisi l’école à la maison : reportage

1 min de lecture
4

Julie a choisi l’école à la maison pour son fils Mael, 4 ans. L’enfant était en souffrance dans un système scolaire “classique”. Elle souhaite également faire de l’instruction en famille avec ses deux petites filles.

L’école à la maison peut être un choix des parents. L’éducation est alors réalisée par eux-mêmes ou par une personne de leur choix. Aucun diplôme particulier n’est nécessaire pour assurer l’enseignement. La démarche et les méthodes pédagogiques choisies doivent être présentées à l’inspecteur chargé du contrôle.

Avant chaque rentrée scolaire, les parents de l’enfant doivent déclarer au maire de leur commune et au Directeur académique des services de l’Éducation National que l’instruction sera donnée dans la famille.

L’instruction ne doit pas nécessairement respecter les programmes de l’Éducation nationale pour chaque niveau, la famille choisit librement les moyens et méthodes d’atteindre ce niveau. De plus, l’enfant n’est pas soumis aux évaluations nationales de CE1 et de CM2.

Un inspecteur d’académie effectue le contrôle individuel de l’enfant au moins 1 fois par an. Ce contrôle est effectué à partir du 3e mois suivant la déclaration d’instruction dans la famille.

Reportage Cindy Clain

4 Commentaires

  1. C’est un choix et faut le respecter surtout avec la situation en ce moment. Un enseignant peut difficilement s’occuper de 30 élèves. Alors qu’à la maison les parents ont plus de temps à consacrer à l’éducation. J’approuve.

    • Qui va se charger de l’éducation, la mère ?
      Je suis maçon, ma femme aide ménagère, on a deux enfants 3 et 5 ans.
      Je pars au boulot à 5 heures 30, de retour vers 17 heures, et ma femme bosse jusqu’à 13 heures.
      Comment on va s’y prendre ?
      Tu ne devrais pas réfléchir avec ta langue , à moins que tu es une adepte de la femme à la maison

  2. Je trouve cela vraiment beau, j’admire ces parents enfin surtout les mamans qui arrivent à faire l’école à la maison… Moi je ne pourrais pas, je n’ai pas assez de patience, ni la pédagogie qu’il faut pour faire cela.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Accident de motocross à Bras Panon : Matteo, 14 ans, n’a pas repris connaissance

Article suivant

L’immeuble Chantilly à Saint Denis envahi par les eaux usées : reportage de Charles Luylier

Free Dom