Chaudron : les rodéos sauvages se suivent et se ressemblent tous les dimanches

1 min de lecture
1

L’enfer du dimanche continue pour les habitants du quartier du Chaudron, à Sainte Clotilde. Hier encore, ils ont du composer avec des motos pétaradantes dans les rues principales, et même en soirée, en dépit du couvre-feu.

Chaque dimanche, c ‘est la même chose, et c’est excédés que les riverains appellent Free Dom, suppliant les autorités d’agir. Même les chauffeurs de bus seraient maintenant contraints de “s’adapter” aux motos qui passent à toute vitesse.

PODCAST : 

1 Commentaire

  1. C’est ce laxisme qui génère ces zones de non droit, et après ils s’étonnent de ne plus pouvoir y intervenir, se faisant caillasser par des racailles.
    C’est tout de suite qu’il faut agir, fort et en nombre, parce qu’après, ils se prennent pour les maitres des lieux, et ça dégénère en émeutes.
    Sans oublier le “sa nout kiltir” qui ouvre tous les droits.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Couvre feu pas respecté (bars ouverts, gens dans la rue) : coup de gueule d’une St Pierroise

Article suivant

“J’ai écouté les pronostics hippiques sur Free Dom et j’ai gagné 10 000 euros”

Free Dom