L’agresseur de la postière du Chaudron à l’hôpital de santé mentale de St-Benoît

2 min de lecture
1

L’homme qui a agressé une employée de la poste du Chaudron le 11 mai dernier a été présenté devant le juge hier, en comparution immédiate.

A la barre, il affirme « ne rien regretter » de son geste et que la postière « l’a bien cherché ». Par ailleurs, cet homme indique qu’il avait « bu le rhum », ce jour-là. Son comportement anormal s’est confirmé par ses gestes et propos qui n’ont aucun sens devant le juge.

Le juge a alors décidé de le faire suivre par un expert-psychologique. C’est la raison pour laquelle, cet homme est envoyé à l’Etablissement public de santé mentale de Saint-Benoît.

Dans un communiqué en date du 16 mai, La Poste a révélé l’agression de l’une de ses employées au bureau de poste du Chaudron. Les faits se sont déroulés le 11 mai dernier et le bureau a dû être fermé temporairement à la suite de l’agression de cette chargée de clientèle.

La Poste indique une « Tolérance zéro » face aux incivilités et agressions subis par les postières et les postiers ».

La Poste aurait  déposé une plainte contre l’agresseur. Suite à cette plainte et  » grâce aux images des caméras de surveillance, l’agresseur a pu être interpellé et placé en détention. Présenté en comparution immédiate, le tribunal a décidé de le maintenir en détention jusqu’à la date de la prochaine audience, soit le 24/06/2022.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Vols de tortues à l’Etang St-Paul : « Les voleurs sont filmés »

Article suivant

De nouveaux portiques pour le Grand Port

Free Dom