Chèques livres: encore plus de familles exclues!

dans Courriers des lecteurs

Dans un communiqué sur les chèques livres publiés ce mardi, Le Rassemblement a rappelé que “Huguette BELLO et les élus du groupe Le Rassemblement ont déjà fait deux propositions à Didier Robert pour que le livre soit gratuit pour les lycéens Réunionnais comme dans certaines régions françaises. Il a toujours refusé. Le dispositif de remboursement de 50 € sur justificatif, mis en place en 2016 par la Région est inefficace. De 37 928 bénéficiaires en 2016, à partir de l’ancien dispositif Chèque livre, il n’y a plus que 15 176 bénéficiaires en 2019 ! Soit 22 752 familles (60%) exclues de l’aide.”

“Malgré l’opposition des deux principales fédérations de parents d’élèves (FCPE et PEEP), la Région a rallongé la procédure administrative, compliquant les remboursements. Les parents d’élèves sont obligés de payer l’intégralité des coûts de location des livres, s’élevant selon les lycées de 150 à 250 €, avant de solliciter un éventuel remboursement.”

“Le budget de ce qui devait être une aide pour les lycéens est passé de 1,9 M€ en 2016 à seulement 752 220 € en 2019, soit plus 1 154 430 € d’économie pour la Région ! Pourquoi la Région pénalise-t-elle les familles ? Comment peut-on faire des économies sur le dos de notre jeunesse ? Entre les discours et la réalité, l’écart est grand.”

“Pour masquer cet échec sans se déjuger, la Région a décidé d’augmenter le chèque livre à 100 € lors de la Commission permanente du 16 juillet 2019. Toutefois, sans modifier le système inopérant mis en place, les familles seront toujours pénalisées.”‘

 

8
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
5 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
8 Comment authors
La BêtiseSamiahC clairZoreil qui rigoleLE MALTAIS Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Filiao Philippe
Invité
Filiao Philippe

La Région Réunion plus rien ne fonctionne,la forteresse de M.Didier Robert est capable de devenir les ruines comme l’Acropole d’Athènes.Tournons le regard vers la mairie du Tampon et la CASSUD

Samiah
Invité
Samiah

Didier c’est un peu notre gros bébé péi, sans les couches. Maintenant que Huguette a dit ça, il va bouder et tout faire pour que ça ne se fasse pas, ou bien vous raconter que c’est impossible ou qu’il fait mieux… A moins que… il ne se sente diffamé par Huguette et qu’il aille voir le juge pour se plaindre … Il nous a habitué à tout… sauf à faire avancer la Réunion.

Pitou
Invité
Pitou

Pour le pop, ya des sous, mais pour les livres il y en aurais plus ?
Je crois que dans ce cas ce sont les associations de parent d’élèves qui devrais avant tout être ciblé…

Zoreil qui rigole
Invité
Zoreil qui rigole

C’est toute la démagogie de la politique de Didier Robert. Un ordi qui ne sert à rien sous Linux et rien pour l’essentiel. Pour ma part, j’ose le dire, j’ai un revenu de 99 587 euros déclaré par an et j’ai droit à la continuité territoriale, grâce à mes enfants qui font baisser mon barême. Je sais c’est une honte mais ce n’est pas moi qui fixe les règles. Merci Didier quand même.

La Bêtise
Invité
La Bêtise

Vous n’êtes pas le seul à rigoler. Les chefs d’établissement aussi rigolent (jaune) du bon pop qui donnent des ordinateurs inutiles à nos enfants parce qu’ils tournent sous Linux alors que les profs et l’éducation nationale utilisent en majorité des applications windows.

Davila Tauran
Invité
Davila Tauran

Pour ma part mon fils a déjà 18 ans et j’ai jamais reçu les remboursement de ces livre et pourtant j’ai bien fait les démarches qu’il faut pour le remboursement

LE MALTAIS
Invité
LE MALTAIS

Attention . en France ….mince je suis en France ici excuse en métropole pour lire un livre gratuitement il faut être abonné à l’année 90 €..pourtant de lire un bon livre ne fait pas de male tout au contraire lire est la plus belle des chose ……meilleur que de ce chouter avec 90 € de ZAMAL ..ou autre merde

C clair
Invité
C clair

Ça coute moins cher qu’un repas au mc do ou qu’une place de cinéma par mois. Didier Robert pourrait diminuer les dépenses “la fête” de la Région et les salaires des dirigeants de SPL et financer ces livres très facilement. Qui veut, peut.