CHOR : une convention pour le recrutement des personnes en situation de handicap

4 min de lecture
1

Le thème du handicap est au cœur de la politique de santé et handicap au travail du Centre Hospitalier Ouest Réunion et de l’Etablissement Public de Santé Mentale de la Réunion grâce à la signature au renouvellement de leur convention de partenariat avec le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP)

Le Centre Hospitalier Ouest Réunion (CHOR) et l’Etablissement Publique de Santé Mentale de la Réunion (EPSMR) renouvelle leur convention de partenariat avec le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique le 10 mai 2021 (FIPHFP)

Portant les thématiques de la santé et du handicap au travail à cœur, l’hôpital avait noué ce partenariat pour la première fois en 2017. Celui-ci s’inscrivait dans le volet social du projet d’établissement du CHOR et de l’EPSMR. Ce conventionnement s’est notamment traduit par :
la nomination et professionnalisation d’une référente handicape (DU Handicap)
une accentuation de la communication sur la reconnaissance du handicap
la mise en place d’outils afin d’intégrer le handicap dans les pratiques managériales
le mise en œuvre d’actions de sensibilisation, de formation et de compensation à destination des agents en situation de risques de santé au travail
la mise en place d’instances internes et pluridisciplinaires en matière de suivi de santé du personnel en lien avec le handicap au travail
La nouvelle convention entre le FIPHPF et la direction commune du CHOR et EPSMR a été signé ce 10 mai 2021 et ceci pour trois ans, par Mme BEN MOUSSI Laure, directrice territoriale au Handicap et M. BIEN, directeur général du CHOR et EPSMR.

Les axes de cette convention ont émergé lors du bilan de l’actuelle convention et de l’analyse prospective des caractéristiques de la population des deux établissements hospitaliers.

Elaborée en concertation avec l’ensemble des acteurs de la santé et du handicap au travail (direction générale, direction des ressources humaines, directions des soins, partenaires sociaux, médecine du travail, agents et encadrement), cette future convention donnera une nouvelle direction à la politique de l’hôpital en matière de recrutement d’apprentis notamment et de promotion des personnes en situation de handicap. Un plan de communication fort soutiendra cette politique et le maintien dans l’emploi, présent dans la précédente convention, restera un axe fort.

Cette matinée est, également, l’occasion de la signature d’une convention de partenariat entre les deux établissements de santé et l’Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) Edmond ALBIUS représenté par sa directrice par intérim Madame Aïcha BOUKKIR.

Des liens forts existent depuis quelques années maintenant entre ces trois structures. Le CHOR et l’EPSMR accueillent, chaque année, des jeunes en situation de handicap dans le cadre de stages d’immersion dans la filière technique et la filière restauration.

Ces stages auront permis de révéler les compétences et talents de plusieurs jeunes. Quelques un de ces jeunes ont, depuis, été intégrés dans les effectifs de l’établissement après avoir suivi une formation en qualité d’apprenti.

1 Commentaire

  1. pourquoi une convention pour l’ embauche d’une personne handicapée ceci est dans le code du travaille un employeur doit par obligation embaucher une personne handicapée . sur 10 employés dans son entreprise il doit avoir au moins 4 personnes handicapée il est même aidé par l’ A J P H I Orléans pour adapter le poste de travaille ce sont les parons qui ne respectent pas la loi votée en 1936 . par les députés

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Une opération “anti-pousse” menée à St-Pierre : 65 infractions relevées

Article suivant

“Mon fils est dans le coma après un accident de vélo”

Free Dom