Christian Félicité à St-Paul 3, Claude Hoarau à St-Louis 1, Patrick Dorilas à St-Louis 2, Roland Lambert à la Possession

11 min de lecture

Nous poursuivons notre présentation des binômes et de leurs remplaçants dans les différents cantons de l’île. Aujourd’hui, nous vous présentons le binôme Christian Félicité/Sophie Sin dans le 19e canton de la Réunion (Saint-Paul 3). Ils auront comme remplaçants Guinaelle Babef et Raymond Ramy-Sepan. Ce n’est pas la première fois que Christian Félicité se présente dans ce canton qu’il connaît bien en espérant que cette fois-ci “ce sera la bonne”. Voici ci-dessous quelques grandes lignes du programme de l’équipe :

Les binômes Claude Hoarau/Sonia Imanatche à St-Louis 1 et Patrick Dorilas/Annie Hoarau à St-Louis 2

L’ancien maire communiste de Saint-Louis, Claude Hoarau, qui a perdu aux dernières municipales face à Juliana M’Doihoma, va remettre le couvert aux départementales, avec sa binôme Sionia Imanatche dans le canton de Saint-Louis 1.

A Saint-Louis 2, c’est Patrick Dorilas qui va défendre les couleurs de la gauche avec sa binôme Annie Hoarau, la 3e adjointe au maire de Cilaos.

Voici ci-dessous le communiqué de presse de ces deux binômes à Saint-Louis.

“La gauche représentée par un seul binôme sur chaque canton de Saint-Louis et de La Rivière, Cilaos, Entre-deux :

Vendredi après-midi, à la permanence d’APR à La Rivière, deux binômes se sont lancés dans la bataille électorale pour les départementales. Rappelons que la commune de Saint Louis est divisée en deux ; le canton 15 – Saint Louis qui comporte toute la ville et le bas de la commune ainsi que les Makes et le canton 16 qui regroupe La Rivière avec Cilaos et l’Entre-deux. Rappelons aussi qu’en 2015 ces deux cantons avaient donné la victoire à des binômes de la majorité municipale de droite de l’époque.

Canton -15 – de Saint Louis : Claude HOARAU, infatigable militant, repart au combat :

Tout d’abord, sur le canton de Saint Louis (Canton n°15), Claude HOARAU, infatigable militant, repart à la conquête d’un canton dont il a longtemps été le conseiller général. Représentant d’Action Populaire de La Réunion, il est accompagné dans cette reconquête du canton par Mme Sonia Imanatche qui représente le PEUP – Parti pour l’Education et l’Unité Populaire- de Philippe RANGAMA. Rappelons que c’est la première fois depuis près de 15 ans que ces deux hommes font ainsi alliance dès le 1er tour. Ce binôme qui sera, sans doute, le seul de gauche sur ce canton est accompagné dans cette bataille par APM – Action Populaire mahoraise – déjà partenaire dès le 1er tour des municipales et la LFI – La France Insoumise – de Jean Hugues RATENON. Claude HOARAU souligne que d’autres soutiens pourraient encore étoffer le large rassemblement qui s’est constitué.

Le binôme ainsi constitué est accompagné de deux remplaçants qui sont Mme VILY Anne-Marie qui représente le PEUP et Mr Wilson ADRAS que tout le monde connait pour ses engagements auprès des travailleurs communaux.

Canton -16- de La Rivière, Cilaos et l’Entre-deux : La Gauche largement rassemblée :

Sur ce canton 16 qui comprend une partie de la commune de Saint Louis, La Rivière et les deux communes voisines de Cilaos et de l’Entre-deux, le scénario semble très similaire à celui du canton de Saint Louis avec vraisemblablement un seul binôme à gauche. En effet, Action Populaire de La Réunion de Claude HOARAU a proposé la candidature de Patrick DORILAS du mouvement « priorité La Rivière » comme candidat masculin. Il sera accompagné de Mme Annie HOARAU qui n’est autre que la 3ème Adjointe, du nouveau maire de Cilaos, Jacques TECHER.

Les remplaçants sont pour ce binôme, une militante d’APR, Florence ROUGEMONT et Gérard CLAIN qui était engagé dans la bataille des municipales de l’Entre-deux à la tête d’une liste de gauche qui a réalisé un score encourageant d’un peu plus de 13 % des voix.

En conclusion à ces présentations, Claude HOARAU a rappelé que la commune de Saint Louis est et a toujours été une commune de gauche avec une population de gauche. Seules les divisions ont ouvert la porte à la droite. En 1977, la division entraine la victoire de Jean Fontaine, en 2001 et en 2014 les divisions entrainent les victoires de Cyrille Hamilcaro, et en 2020 encore, la division entraine la victoire de la maire actuelle, même si là il y a d’autres considérations à prendre en compte, mais l’heure est aux départementales et non pas aux affaires judiciaires.

Face à toutes ces divisions, nous avons aujourd’hui de larges rassemblements sur ces deux cantons et nous appelons l’ensemble des forces de gauche qui ne se sont pas encore exprimées à le faire en faveur de nos binômes et en toute cohérence”.

Le binôme Roland Lambert et Sonia Derand à La Possession

Leurs remplaçants sont Samantha Grosset et Fabrice Thazard. Les candidats ont tenu une conférence de presse vendredi dernier en présence de Didier Robert, président d’Objectif Réunion, de Jean-Jacques Morel, conseiller départemental sortant à Saint-Denis et d’Eric Ferrère, maire des Avirons.

Voici une présentation du binôme : Roland Lambert, militant associatif de longue date, père de nombreuses initiatives en faveur des plus démunis. “J’ai été parmi les premiers à initier un certain nombre de démarches réclamées par l’urgence des situations que nous avons connues :  les premiers kits anti moustiques pour la dingue, les premières actions en faveur de la potabilisation de l’eau sur Dos D’âne, les initiatives en faveur des plus démunis dans l’Ouest et dans le Sud telle que la « Caravane de la Solidarité » qui a fédéré diverses autres associations. Et pour finir, l’Association des usagers de la Route du Littoral. Vous l’aurez compris , j’ai le cœur et la générosité dans la peau et la Possession est mon berceau. Mon souhait le plus cher est de contribuer à l’effort porté par les associations qui œuvrent sur la Possession en faveur des plus vulnérables. Je souhaite avant tout ramener l’administration vers ces publics souvent délaissés, voire mal orientés : nos aînés, nos personnes porteuses de handicap, nos frères et sœurs démunis financièrement. Je souhaite faciliter le parcours de ces publics au sein des dispositifs du Département, les améliorer , les rendre plus visibles, plus accessibles et plus tangibles auprès des administrés de notre canton mais aussi pour toute la Réunion. C’est avec le Ker que je m’engage pour la Possession en tant que candidat”.

Sonia Derand : infirmière diplômée d’État en addictologie depuis 1988, et à partir de 2012 en tant qu’infirmière en bloc opératoire au CHD , mère célibataire, fille d’une longue lignée possessionnaise depuis 3 générations. Militante de l’ombre jusqu’alors, j’ai décidé de m’engager au devant de la scène afin de porter la cause des personnes vulnérables ( à savoir les personnes porteuses de handicap, les personnes âgées et celles démunies financièrement). J’ai énormément de respect pour Roland Lambert, et admire son grand cœur et sa disponibilité envers les plus nécessiteux et cela depuis plus de 20 ans. Engagée syndicalement, j’ai à cœur de donner une meilleure lisibilité aux outils du Département sur mon canton, notamment sur la problématique sociale des séniors de leurs conditions d’hébergement de certaines pathologies non suffisamment accompagnées par les institutions telles que l’autisme ou d’autres encore”.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le Tampon : la majorité municipale présente ses 4 candidats pour les cantons 24 et 25

Article suivant

Les candidats de Patrick Lebreton et de Jean-Gaël Anda à St-Pierre 1 et 2; David Sinimalé à St-Paul 3

Free Dom