CHU : “le combat continue”

2 min de lecture

Communiqué d’André Thien Ah Koon, Co-fondateur du GHSR et du CHU, Maire du Tampon

Le COPERMO a validé ce jour le plan présenté par la direction du CHU de La
Réunion.
Cette décision du COPERMO est lourde de conséquences.
En premier lieu, et cela est une bonne nouvelle , le Gouvernement a confirmé son
soutien à la reconstruction du bâtiment central de Saint-Pierre.
Toutefois, aucune précision n’a été donnée quant au montant de l’aide de l’État
qui sera obtenu.

Il convient donc de rester vigilant sur cet engagement de l’État concernant un
investissement indispensable qui avait déjà été acté et qui ne doit souffrir d’aucun
atermoiement.
En second lieu, la validation du plan présenté par le CHU comporte la
suppression sur cinq ans de 155 postes et la suppression d’une centaine de lits.
Cela n’est pas acceptable car, répétons-le, nous ne nous accommodons pas d’un
CHU au rabais.

Alors que le personnel est sous pression, que les besoins en santé sont
croissants des seuls faits de la progression démographique et du vieillissement de
la population, le COPERMO exige des suppressions de postes et de lits. Il
s’inscrit dans une logique purement budgétaire, au détriment de la qualité de
l’offre de soins que mérite la population.
La situation actuelle qui n’est déjà pas satisfaisante ne peut que s’aggraver avec
le plan d’austérité imposé au CHU.

Le combat doit continuer pour écarter tout plan social et obtenir de l’État les
moyens budgétaires à la hauteur des besoins, tant en personnels qu’en
investissements.


Poster un Commentaire

avatar
Free Dom
WordPress Video Lightbox