Cinq tonnes de déchets collectés en une matinée au Port

6 min de lecture
4

En ce lundi de Pentecôte, c’est sur le littoral de la darse du Port que le rendez vous a été donné aux collaborateurs du Pôle Professionnel du groupe Ravate pour un nettoyage de
la zone. En effet, cette initiative solidaire a été organisée avec l’association Prop Réunion qui œuvre pour la protection de l’environnement réunionnais, mais aussi elle intervient dans le cadre de la journée mondiale de l’environnement célébrée le 5 juin dernier. Cette action de nettoyage a ainsi été l’occasion idéale pour les collaborateurs du pôle Pro d’être sensibilisés sur les questions environnementales tout en renforçant l’esprit d’équipe et l’entraide du groupe réunionnais.

La fréquentation massive de cette zone du Port n’est pas sans conséquence sur sa propreté, mais également sur son écosystème. Afin d’améliorer en permanence la qualité de cet endroit privilégié par les Réunionnais tout en respectant le développement durable, il est nécessaire d’entretenir cette zone sur une base régulière. C’est pourquoi le lundi 6 juin 2022, à travers une action sociétale, le groupe Ravate s’est associé avec les bénévoles de l’association PropRéunion pour sensibiliser ses collaborateurs sur les problématiques environnementales liées aux déchets.

Abdoullah Ravate, PD-G de Ravate PRO qui a donné son soutien à cette journée renchérit : « Je tiens à remercier tous ceux et celles qui ont fait de cette journée une réussite en matière de préservation de l’environnement et de sensibilisation de nos équipes. Un mot spécial à PropRéunion mais aussi à Sabrina, la cheffe de projet, ainsi qu’à l’ensemble des équipes qui ont mené en main de maître cette opération en ayant mobilisé 200 collaborateurs. Je profite de l’occasion pour les remercier chaleureusement et les invite à faire de chaque journée, une célébration de l’environnement ».

Reshad Ravate, le directeur général du Pôle Professionnel du groupe Ravate a quant à lui fait ressortir « En tant qu’acteur économique majeur sur l’île, il est crucial pour nous d’être un modèle en matière de tri des déchets pour un meilleur avenir ». Pour sa part, Olivier Hoarau, Maire de la ville du Port, tient à saluer cette initiative qui relève de la responsabilité sociétale du groupe Ravate au niveau local. « Nous voyons des volontaires présents qui se mobilisent dans le but de démontrer que leurs interventions dans la société économique est aussi importante dans la société de tous les jours et j’invite d’autres entreprises à faire de même », ajoute le maire Portois.

Munis de sac et gants, les collaborateurs de l’entreprise péi, motivés par l’importance capitale de cette action de bénévolat ont eu droit à toute une logistique bien organisée pour que cette matinée soit efficace. Venus des quatre coins de l’île, ils se sont regroupés avec une grande volonté pour mettre la main à la pâte afin de rendre au littoral du Port ses lettres de noblesse. Matthias Commins, le président de l’association PropRéunion, se réjouit de cette toute première collaboration menée conjointement avec Ravate : « Notre slogan c’est ‘ensemble pour une île plus propre’ et le groupe Ravate y adhère complétement. Il est important pour nous de combiner nos forces afin d’atteindre un objectif commun
qui est de dépolluer La Réunion. Dans cette optique, la protection de l’environnement se fait surtout par l’action de terrain afin que les collaborateurs puissent directement constater la pollution sur place », poursuit Matthias Commins.

À la suite de ce nettoyage réussi, une pesée a été faite pour constater le résultat du travail de toute l’équipe du Pôle Professionnel Ravate. Finalement, ce sont plus de 5 tonnes de déchets ramassés en une seule matinée. « Quand nous voyons la quantité de déchets que nous avons ramassés et qui auraient atterri dans le lagon, cela nous rend heureux d’avoir contribué à sauvegarder de façon certes humble et avec nos moyens limités notre environnement. », se félicite Reshad Ravate.

Pendant cette demi-journée de ramassage, les participants ont donc collecté :
– 5 tonnes de déchets dont 475.5 kg voués à l’enfouissement,
– 64.5 kg de bouteilles plastiques recyclables,
– 117 kg de bouteilles en verres,
– 4.2 tonnes de pneus, métaux, gros encombrants, électroménagers et câbles électriques.

4 Commentaires

  1. Mdr zot fini dechet…après zot i envoy netoyé…cé com 1 marq soda li met son produit dan plastique après li fait la pub pou qe nou citoyen nou fai le tri et nou protege la natur…hein avan ta vé consigne en verr…hein..la réunion nou té enmene nout dan bteille en verr…hein qui la fai vni plastique pas le citoyen …??

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le Gouvernement confirme sa volonté de ne pas augmenter l’impôt sur le revenu à cause de l’inflation

Article suivant

St-André : des policiers sauvent une jeune femme qui voulait mettre fin à ses jours

Free Dom