Citalis : un schizophrène agresse des usagers à coups de ciseau

1 min de lecture
3

Et pour ces faits, il passait hier devant le tribunal et a été condamné à une peine de 18 mois de prison, dont 9 avec sursis probatoire et obligation de soins/formation/travail. Sa détention a été maintenue.

Les faits remontent au 4 décembre dernier, dans un bus Citalis. Une jeune fille de 16 ans et un homme de 55 ans sont pris pour cible. Ils voient débarquer devant eux un homme qui ne semblait pas dans son état normal, armé de ciseaux. Le bus est bondé, et les 2 victimes sont blessées au visage, à la gorge et à la clavicule.

L’homme s’arrêtera au prochain arrêt et prendra la poudre d’escampette, rapidement retrouvé par les policiers de la BAC.

Ce jour là, explique t il lors de son expertise psychiatrique, il était dans un état second, un assistant social lui a refusé un hébergement, et il a pété un plomb contre la société.

 

3 Commentaires

  1. Ce n’est pas une raison pour s’attaquer aux gens. C’est vrai que c’est un long parcours pour trouver un logement mais c’est pas la faute des gens dans le bus. Allez voir régulièrement une assistante sociale et y aller tous les jours et ne rien lâcher.

  2. Brave homme, il nous épargne de longs et coûteux frais de Justice, il l’a très bien résumé « Ce n’est pas de sa faute »…
    Et hop, qui est-ce que je vais taillader à ma sortie dans 9 mois, mais qui donc qui donc ???
    Obligation de  » Soin/Formation/Travail  » !!!
    Où est-ce qu’il faut rire ???
    Ces Magistrats sont soit dans le désarroi, soit dans le déni, soit dans l’injonction incantatoire, soit dans le Jem’en-foutisme pur, soit dans le Carriérisme obsessionnel.
    Faites vos choix M’sieurs Dames.

Répondre à Charlotte Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

75% des enseignants devraient gréver ce jeudi contre « la pagaille Covid dans les écoles »

Article suivant

Il battait sa femme, la taxait pour du zamal et de l’alcool : 1 an de prison ferme

Free Dom