/

CIVIS: 12 fonds de concours pour un peu plus de 2 millions d’euros

6 min de lecture

Le conseil communautaire s’est réuni le lundi 21 décembre 2020 afin d’examiner plus de 60 dossiers. Parmi ces points, les élus se sont prononcés notamment sur les affectations des fonds de concours aux communes membres, sur les actions en matière de politique de la ville et sur le tarif de l’eau et de l’assainissement sur le territoire. Ces projets reflètent la volonté de la CIVIS de soutenir ses communes membres en ces temps de crise.

Le fond de concours : une solidarité indispensable au maintien des projets

La CIVIS apporte son soutien à ses communes membre à travers l’attribution de fonds de concours destinés à la réalisation ou au fonctionnement d’équipements publics.

En cette fin d’année, ce ne sont pas moins de 12 fonds de concours qui ont été attribués aux communes pour un montant de 2 378 632,96 € qui se répartit comme suit :

1 919 962,96 € pour la ville de Saint-Louis (7 opérations financées)
206 297,00 € pour celle des Avirons (2 opérations financées)
252 373,00 € pour celle de Petite-Île (3 opérations financées)

Une belle enveloppe qui permettra de réaliser plus d’une dizaine de projets communaux parmi lesquels on peut citer :
La modernisation et l’amélioration des voiries communales sur Saint-Louis
L’aménagement touristique du Tevelave et l’extension d’une école sur les Avirons
L’acquisition de matériels informatiques et de logiciels sur Petite-Île

Ce dispositif dérogatoire de soutien aux projets d’investissement des communes rappelle ainsi le rôle solidaire de l’intercommunalité envers ses communes membres.

Saint-Louis : participation financière de la CIVIS aux actions du Contrat de Ville 2020

La CIVIS cofinance plusieurs actions du contrat de ville de Saint-Louis pour un montant total de 10 476 €. En aidant financièrement à la mise en œuvre de projets associatifs ou communaux, elle contribue ainsi au développement économique, à l’amélioration du cadre
de vie et au renouvèlement urbain. Parmi les actions cofinancées, on recensera, l’initiation au graffiti, la réalisation de jardins collectifs et pédagogiques ou encore l’inclusion numérique des personnes issues des Quartiers Prioritaires de la Ville. L’association Apprentis d’Auteuil bénéficiera également des fonds pour repérer et mobiliser les publics, dits « invisibles » en leur redonnant confiance en eux.

Saint-Pierre : subvention pour la mise en œuvre du Programme d’Innovation d’Avenir (PIA) sur Bois d’Olives

Le Programme d’Investissement d’Avenir a été mis en place par l’État pour financer des investissements innovants et prometteurs. Le PIA intervient sur tout le cycle de l’innovation.

Dans le cadre du NPNRU de Bois d’Olives , l’objectif était de faciliter la mobilité en développant plusieurs dispositifs. Ainsi, il s’agit de favoriser et développer l’usage des véhicules et vélos électriques sur l’ensemble du secteur. Un dispositif dédié au NPNRU existe déjà chez Altervélo pour les habitants du quartier avec notamment, la mise à disposition de la location à très courte durée. De même, un service d’autopartage sera prochainement mis en place afin de rendre les déplacements plus éco responsables.

La participation de la CIVIS à ces actions s’élève à 398 000 €.

Coup de pouce aux ménages : pas d’augmentation des redevances du service public d’eau potable et d’assainissement

Depuis le transfert de l’exercice des compétences eau & assainissement au 1er janvier 2020, le Service Public Intercommunal d’Eau Potable (SPIEP) et le Service Public Intercommunal de l’Assainissement Collectif (SPIAC) du territoire de la CIVIS, sont gérés selon deux modes différents : une partie en régie, une partie par délégation de service public (affermage)
Quel que soit le mode de gestion, le SPIEP et le SPIAC doivent supporter des charges de gestion et de fonctionnement telles que la protection de la ressource, les réseaux d’adduction et de distribution, les investissements à prévoir, le renouvellement du patrimoine, les études, …
Ces services publics devant être équilibrés d’un point de vue budgétaire, il appartient au Conseil Communautaire de la CIVIS de fixer les redevances des Services Publics Intercommunaux d’Eau Potable et d’Assainissement Collectif.
Le Conseil communautaire était amené à se prononcer sur une augmentation des redevances des Services Publics d’Eau Potable et d’Assainissement.
A l’unanimité les élus ont décidé de maintenir en vigueur les tarifs de 2020 et que par conséquent, il n’y aura pas d’augmentations des redevances perçues par la CIVIS en 2021. En ces temps difficiles, les élus ont souhaité par cette décision manifester leur soutien et leur
solidarité aux administrés du territoire intercommunal.


Poster un Commentaire

avatar
Free Dom
WordPress Video Lightbox