Collège Mille Roches : les jeans déchirés et à motifs déchirés interdits par le règlement intérieur

2 min de lecture
18

Coup de gueule d’une parent d’élève dont la fille est scolarisée au collège Mille Roches à Saint-André. L’adolescente aurait été recalée dès 7h30 au portail par des surveillants car sa tenue (image de Une) aurait été jugée non conforme au règlement intérieur de l’établissement. Elle aurait donc été envoyée en permanence toute la matinée, jusqu’à ce que la vie scolaire contacte sa mère aux alentours de midi, afin que celle-ci vienne lui apporter d’autres vêtements.

Le règlement intérieur de l’établissement (cf copie ci-dessous) en vigueur stipule clairement que les « jeans ou vêtements déchirés ou à trous » sont interdits dans l’enceinte du collège. La vie scolaire du collège nous informe également qu’une modification du règlement aurait été effectuée la semaine dernière pour y ajouter : « les jeans ou vêtements à motifs déchirés » et que les parents en ont reçu une copie via le carnet de l’enfant.

 

Cependant, cette mère de famille ne décolère pas : « Son jean n’est pas déchiré, elle était en classe avec ce même pantalon la semaine dernière ! Les surveillants signalent uniquement les élèves qu’ils voient, et les autres, ils n’en tiennent pas compte ! Si règlement il y a, il doit être appliqué à tout le monde et non pas au cas par cas ! »

Elle nous indique qu’elle prendra RDV avec une CPE de l’établissement pour tirer cette histoire au clair.

18 Commentaires

  1. Ce sont les parents et surtout ces mères qui sont toujours en train de dire que leur enfant est bien habillé comme cette mère, et comme dit l adage les chiens ne font pas de chats car quand je vois ces mères aux abords des écoles depuis la primaire !!! ça promet pour ces enfants

  2. On a été informé dès la rentrée du règlement intérieur du collège, on a signé ce règlement. Donc moi je trouve que c’est normal de le faire appliquer, les surveillants font leurs travail tout simplement. Moi cela ne me choque pas… On peut s’habiller comme on veux en dehors d’un établissement scolaire. Mais une fois dans l’enceinte du collège on respecte le règlement… Surtout avec les vêtement qu’il y a maintenant… N’oublions pas que les écoles restent des lieux pour apprendre pas pour faire un défilé de mode…

  3. Madame, lorsqu’on signe un document, on le lit d’abord. Si c marqué dans le règlement intérieur du collège et que vous avez signé, c pas la peine de venir faire un scandale ! Ça vous apprendra à vous intéresser réellement à la scolarité de votre fille et à ne pas faire semblant en vous débarrassant rapidement des documents qui sont donnés par le collège !

  4. C’est un scandale d’empêcher les élèves d’être créatifs dans leurs façon d’habiller. Nous sommes plus aux moyens âge. Les jeunes doivent avoir le droit de s’habiller comme ils veulent et surtout être à l’aise dans ce qui leurs plaisent.

  5. Le retour de l’uniforme pour tous soient égaux !!!!
    Cette mère ferait mieux de s’occuper de l’éducation de sa fifille au lieu de pleurer sur Free Dom. Quelle éducation !
    Et pour la miss Charlotte : pourquoi ne pas venir en maillot de bain à l’école

  6. Sa i mette amwin thhh quand zot i signe le réglément intérieur dans le carnet zot i lie pas un minimum alors???dans mon lycée th interdit aussi mais th ferme lo yeux dessus jusqua quand na moune th abuse trop de la gentillesse du lycée …aprer na fille i sorte de zot caz bien habiller devant momon papa mais quand i arrive lycée i change linge…Mwin mi dit faut remette les uniformes vas régles les problémes les simples ouii donnne différent type d’uniformes décontracté,Chemise,T-shirt,Jupe,Pantalons,Short,Basket,Chaussures bateau, Casquettes,chapeau,Sac a dos et voila laisse un minimum de choix …quand mi voit un bon partie tantine i débarque en mini jupe ou sinon décolleté abuser pour allez l’école i déçoit amwin a croire bana i sava l’école rienk pou fait la poupette partout lycée ou pou rode gars …Et pou bande gars ??le seul trun c zot pantalons baisser i voit zot ki…mais sinon sa rien en vrai

  7. Ah ouais Jean ! Qui y aimerait pas le fantasme de la collégienne en uniforme façon Britney ? Ou wa un peu l’embouteillage à chaque sortie l’école ? Au delà d’un respect, « va attire plus lo zom ». Un vêtement basic qui trouve partout. Mais non. Pas bon. Ban jeune là y faut y démarque à zot des autres. Si non zot lé pas dan le move, dans l’air du temps. Chaque génération la eu son moment de gloire. Et cossa ou dit des « patt’ d’éph » ? Les jeunes mnt la pas vu quand ou té sa va drague ti fille ek ça… lol !

  8. La la fille a eu la chance de ne pas avoir ete prise la saine derniere madame. … les surveillants ne voie t pas tout il suffit que la camine porte son sac devant pr cacher que son nombril est a l air pr passer le portail.
    Apres voir des gamines la moitie de sein a l air ou la fesse c pas plus mal

  9. C bien de mettre en avant encore et encore le règlement intérieur! C super il faudrai faire ça dans touts les établissements. Les jeunes de.nos jours n’ont plus de respect. Les parents les.laissent s’habiller ccomme ils veulent! Ce sont les enfants rois de la.nouvelle génération! Les.enfants du média comme on dit! Et après ils tabassent les profs! OU VA T’ON? On trouve ça normale!??? C la.faute des parents si les jeunes sont comme ça! Eduquons nos enfants dans le respect… comme nos grands parents et nos ancêtres nous ont inculqué!

  10. C est comme cela, que les jeunes viennent travailler parce qu àl ecole elles s habillent comme ça, déplorable ! Elles veulent qu on les prennent au sérieux, elles viennent bosser comme ci elles allaient à la plage mais ne comprennent pas que leurs tenues ne sont pas descentes. Oh redescend sur terre, voir tous tes attributs ne fait pas de toi une belle personne.

  11. Telle mère telle fille. Avant ns ts sa ecole le ki te pa deor. De nos jours pu respect. Sa école pour apprendre pa pou arrivent en zabits coupés ni met le ki deor.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La ville du Port décroche le label « APICité » à Paris

Article suivant

Covid-19, taux d’incidence à La Réunion, 223, et 1 décès supplémentaire

Free Dom