Comment bien choisir le siège auto de son enfant ?

9 min de lecture

Comment s’y retrouver parmi tous les types et les groupes de siège ? Faut-il un siège RF dos à la route ? Est-il mieux de voyager en cosy ou en nacelle à la naissance ? Que choisir entre un harnais ou un bouclier ? … etc

Vous trouverez toutes ces réponses que securange.fr

Le site Securange est vaste et riche de nombreux dossiers, un regroupement des premiers conseils à consulter quand vous plongez (ou replongez) dans le monde des sièges auto pour un nouveau né.

La réglementation

Pour être commercialisé un siège doit être homologué selon un cahier des charges. a ce jour 2 homologations cohabitent. aucun changement n’est imposé aux parents pour les prochaines années à venir !
Vous avez le choix entre l’achat d’un siège r44 ou r129.

Pour bébé : LA COQUE

• Est le moyen le plus sûr de faire voyager bébé dès la naissance et le plus longtemps possible

• S’installe exclusivement dos à la route

• Peut sans problème s’utiliser sur de grands trajets à condition de faire des pauses (toutes les 2h environ comme pour le conducteur)

• N’est pas une poussette mais bel et bien un siège-auto.
• En cas d’installation sur la place avant, l’airbag passager doit absolument être désactivé, et la banquette reculée.

• Lors des voyages en voiture la poignée doit être relevée (ou placée aux pieds selon les modèles). C’est un élément de sécurité à part entière.

Jusqu’à quand peut-on l’utiliser ?

• jusqu’à ce que la tête dépasse (et non pas les pieds)
• jusqu’à ce que le poids max ait été atteint (en général 13kg) • jusqu’à ce que le harnais soit trop bas derrière l’épaule
• En moyenne jusqu’à +/- 15 mois

Et la nacelle auto ?

Avec la nacelle le corps de bébé est perpendiculaire au sens de la marche, en cas de choc ou de freinage brusque rien ne maintiendra sa tête dans l’axe de son corps. Même si certaines, avec un harnais 5 points, obtiennent des notes correctes, Sécurange préfère ne pas les recommander en voiture.

Pour les enfants : LES SIÈGES DOS À LA ROUTE

ce qu’on appelle le rear facing est la façon la Plus sûre de voyager Pour un enfant ! Pourtant, en France, voyager dos à la route (durablement) est Peu répandu, et fait l’objet de nombreuses idées reçues.

Pour les enfants : LES SIÈGES BAQUETS

• Existent avec harnais ou bouclier, dos ou face à la route.
• Les versions permettant le dos à la route sont les plus recommandées pour les moins de 2 ans (et plus c’est encore mieux)
• Certains modèles promettent un usage dès la naissance mais un usage après 9/12 mois est souvent plus adapté.

Jusqu’à quand peut-on l’utiliser ?

• jusqu’à ce que le haut des oreilles dépasse

• jusqu’à ce que le poids max ait été atteint (18kg en général)

• jusqu’à ce que le harnais soit trop bas derrière l’épaule

• En moyenne jusqu’à +/- 4 ans

• Les têtières sont le plus souvent réglables pour bien s’adapter à la taille de l’enfant. (A placer environ 2 doigts au-dessus de l’épaule)

Harnais ou bouclier ?

• Il existe de très bons sièges à harnais et à bouclier, à chacun de choisir le mode qui lui convient le mieux.

• Les boucliers peuvent répondre aux problèmes d’enfants
qui se détachent, mais bien qu’homologués dès 9 kg il sont vivement déconseillés avant 90 cm environ.

Pour les grands : LES RÉHAUSSEURS

• Sont utilisables dès 15kg mais sont vivement recommandés après 4 ans et 18kg

• Les versions sans dossier sont vivement déconseillées, et depuis 2017 ne sont plus homologuées pour les moins de 22kg et 125cm.
Le dossier permet de bien adapter la ceinture de sécurité à l’enfant (sur l’épaule et les hanches) et d’apporter une protection latérale principalement au niveau de la tête. (NB : la nouvelle réglementation R129 quant à elle ne permettra plus d’homologuer de versions sans dossier)

Jusqu’à quand peut-on l’utiliser ?

• jusqu’à ce que le haut des oreilles dépasse

• jusqu’à ce que le poids max ait été atteint 36kg

Jusqu’à quand doit-on le garder ?

• Légalement le réhausseur est obligatoire jusqu’à 10 ans minimum en France

• Dans l’idéal il faut l’utiliser le plus longtemps possible, entre 1m35 et 1m50 suivant l’enfant et le véhicule.

• Pour passer à la ceinture, en toute sécurité, l’enfant doit avoir la bonne morphologie pour que la la ceinture lui soit bien posée sur l’épaule et les hanches (et non le cou et le ventre)

A savoir pour choisir

Tous les sièges-auto ne se valent Pas ! les sièges-autos sont comme n’imPorte quel Produit de consommation, il y en a des bons et des mauvais ! mais alors comment choisir un siège-auto sûr ?

Les crash-tests

Pour être homologué , chaque siège-auto subit une batterie de tests réalisés Par des organismes comPétents. Pour aller Plus loin, certains organismes indéPendants tels que l’adac (allemagne) ou le tcs (suisse), testent aussi une sélection de sièges-auto selon des critères bien plus stricts que la réglementation initiale.

Vous pouvez aussi consulter la sélection des sièges recommandés par Sécurange selon un barème complet (fixation, inclinaison, taille adaptée, sécurité, etc…)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Grosse opération d’enlèvement de véhicules hors d’usage à Bras-Panon (VIDÉOS)

Article suivant

Les salariés de la Poste en grève

Free Dom