/

Commission permanente : une trentaine de rapports examinés et votés

17 min de lecture

La Commission Permanente s’est tenue ce mercredi 22 décembre sous la présidence de Huguette Bello, Présidente du Conseil Régional. Les élus régionaux ont examiné et voté une trentaine de rapports sur lesquels s’étaient préalablement prononcées les commissions sectorielles.

POUR LE DÉVELOPPEMENT ECONOMIQUE

SOUTIEN AUX ENTREPRISES

– Une subvention de 30 000 euros à l’Association pour le Développement Industriel de La Réunion (ADIR) pour la réalisation de deux actions distinctes et complémentaires (d’avril à juin 2020) : la mise en production de masques
en tissus et la création d’une plateforme digitale technique sur la production de ces derniers.

– Au titre du Feder, et dans le cadre de la compensation des surcoûts de transports, un financement de 62 493 euros pour la SA FCI Aquatechnology et la SAS Porte Automatique Océan Indien.

– Dans le cadre de la prime régionale à l’emploi et à la création d’entreprises, un engagement total de 486 777 euros (389 422,18 € au titre du FEDER et 97 355 euros au titre de la contrepartie nationale de la Région) à cinq entreprises : la SARL «L’agence.re», la SASU «L’atelier traiteur», la SASU «Tradition bardeaux», la SARL «Vertikal Jump» et la SARL «Ecopain»

– Dans le cadre de la prime régionale à l’emploi et à la création d’entreprises, une subvention de 202 644 euros (162 115 euros au titre du FEDER et 40 528 euros au titre de la contrepartie nationale de la Région) à la SAS «Les jardins
de Grand Anse» pour la création de huit postes en CDI.

– Dans le cadre des « aides au développement des entreprises – volet industrie et artisanat » du PO FEDER, une subvention totale de 1 615 654 uros (1 292 523 au titre du FEDER et 323 130 euros au titre de la contrepartie
nationale de la Région) à la Sasu «Yakka Restaurant et Services», à la SA «COGEDAL» et à la SAS «Batifer».

– Dans le cadre des « aides au développement des entreprises – volet tourisme » du PO FEDER, une subvention totale de 1 615 654 euros (1 292 523 euros titre du FEDER et 323 130 euros au titre de la contrepartie nationale
de la Région) à la la SARL «Sauvage », à la SARL «LGJESE» et à la SAS «Le Grand baie ».

POUR LE DÉVELOPPEMENT HUMAIN

FORMATION PROFESSIONNELLE
– Renouvellement de la convention de partenariat entre la Région Réunion et Pôle Emploi pour la mise en oeuvre des dispositifs de formation professionnelle au titre de l’année 2022. En 2022 les programmations doivent traduire dans les faits les priorités définies par la Région, ainsi que celles du plan de relance et du plan de réduction des tensions de recrutement sur les secteurs prioritaires et/ou en tension.

– Approbation, dans le cadre de marchés publics à procédure adaptée, les programmes de formations à mettre en oeuvre en 2022 pour un montant global de 940 995 euros. Ces programmes feront l’objet d’une demande de
financement auprès du FSE au titre du PO FSE 2014-2020, à hauteur de 100 % des dépenses éligibles.

* Tourisme/Hôtellerie/Restauration : 341 925 euros au titre des coûts pédagogiques et 190 593 euros au titre de la rémunération pour un effectif de 60 stagiaires.

* Transport Logistique : 599 070 euros au titre des coûts pédagogiques et 293 155 euros au titre de la rémunération pour un effectif de 114 stagiaires.

– Une subvention d’un montant de 990 673 euros à l’Association Réunion Prospectives Compétences qui a pour missions de favoriser la formation tout au long de la vie par l’accès à l’information sur la formation professionnelle,
sur les droits et les voies d’accès à la formation et d’apporter un appui aux réseaux d’informateurs locaux dans leur missions d’information, d’orientation, d’insertion et de formation. Cette opération émarge au PO FSE 2014-2020 à
hauteur de 579 749 euros et aux fonds propres de la Région à hauteur de 410 924 euros.

– Approbation de la première commande, auprès de la SPL AFPAR, du programme de « Formations Professionnelles des Adultes » 2022 pour un montant de 13 500 000 euros et agrément de la rémunération des stagiaires pour ce programme à hauteur de 5 054 400 euros pour un effectif de 1980 stagiaires. Engagement total de la Région : 18 554 400 euros.

CULTURE
– Versement d’avance sur subvention pour l’année 2022 aux partenaires culturels de la collectivité pour un montant total de 2 577 000 euros :
* SPL Réunion des Musées Régionaux 2 388 000 euros
* Pôle régional des Musiques Actuelles 138 000 euros
* Fonds Régional d’Art Contemporain : 51 000 euros

– Renouvellement de la Convention Pluriannuelle d’Objectifs du FRAC Réunion. Cette convention a pour objet d’établir le cadre contractuel entre le bénéficiaire titulaire du label « Fonds régional d’art contemporain » et les
partenaires publics (Etat, Région Réunion) pour la mise oeuvre du projet artistique et culturel et de définir les modalités de son évaluation au moyen d’objectifs mesurables quantitativement et qualitativement.

– Subventions aux associations dans le secteur de l’enseignement artistique pour un engagement total de 14 000 euros :
* association Lao Musik : 7 000 euros
* association Atelier de Musique du Grand Sud : 7 000 euros
– Subventions à huit associations du secteur théâtre, danse, arts du cirque et de la rue, pour le financement de leurs projets pour pour un engagement total de à 90 900 euros :
* association La P’tite Scène 2000 euros
* association MADE : 4000 euros
* association Lolita Legros-Monga : 3000 euros
* association Cirquons Flex : 50 000 euros
* collectif Aléaaa 8000 euros
* association Très-d’Union 4 900 euros
* école de Cirque Peï 10 000 euros
* compagnie La Pata Négra : 9000 euros

SPORT
– Validation du programme actualisé et bilan financier de l’extension et de la réhabilitation du CREPS de la Plaine des Cafres, arrêté à un montant de 31 570 264 euros. Engagement d’un enveloppe complémentaire de 3 000 000 €,
nécessaire pour procéder aux procédures de marché publics. La Région Réunion a pour ambition de transformer le site du CREPS de la Plaine des Cafres en un centre d’entraînement en altitude. Les évolutions du site devraient conduire à accueillir dans des conditions optimales des équipes et des sportifs de haut niveau pour des stages et disposer d’un camp de base avec des services de haut niveau.

– Mise en place d’un financement de 1 800 000 euros pour ’engagement des travaux de réhabilitation de l’internat du CREPS de Saint-Denis. Dans l’attente de la programmation financière et technique de la réhabilitation lourde du
site, il a été proposé de réhabiliter dès à présent l’internat afin de permettre un meilleur accueil des sportifs.

– Une subvention de 60 000 euros à la Ligue Régionale de Golf de La Réunion, pour l’organisation (du 12 au 19 décembre 2021) de l’édition 2021 du « Mercedes Open Golf de La Réunion ».

AUDIOVISUEL

– Une subvention de 36 000 euros à l’association Cinékour qui encourage les auteurs réunionnais de fictions courtes, à porter sur tous les écrans leurs réalités et leurs valeurs, faisant rayonner La Réunion dans le paysage audiovisuel et cinématographique national, par de l’accompagnement professionnalisant et de la mise en réseau (Talents la kour). En parallèle, elle met en place d’autres actions-leviers dans une démarche d’éducation populaire, comme la sensibilisation à un autre cinéma de création avec la mise en oeuvre de stages pratiques d’initiation aux métiers du cinéma « Kourmétraz » également appelé « Cinékour cités ». Les actions menées par Cinékour s’inscrivent dans le cadre de la convention Région-CNC-Etat 2020- 2022.

– Une subvention de 35 000 à Crestar Productions pour le documentaire intitulé « Erika Vélio, la rocket scientist ». Ce film met en valeur le parcours d’une réunionnaise qui a su déjouer les codes de la société et briser le
plafond de verre qui s’applique aux femmes dans certains métiers. Par son travail et sa persévérance, elle a, effet, pu accéder à des hautes responsabilités d’ingénieure dans le domaine de l’aérospatial dans lequel elle supervise
actuellement la construction de la capsule qui enverra en 2024 pour la première fois, une femme sur la lune.

– Une subvention de 50 000 euros à l’association Ciné Festival Océan Indien pour l’animation du dispositif CNC « Médiateurs de cinéma ». Le rôle des médiateurs de cinéma est de valoriser auprès du grand public et plus
particulièrement des jeunes le cinéma d’arts et essais et les oeuvres tournées dans l’île. Ce dispositif émarge à la convention Région-CNC-Etat 2020-2022.

– Une subvention complémentaire de 110 000 euros à la société MES Productions dans le cadre de la production du film intitulé « Le petit Piaf ». Une aide à la production cinématographique de la Région et du CNC d’un montant de 490 000 euros a été précédemment accordée, par la Commission Permanente du 19 juin 2020, à cette entreprise pour ce projet.

– Dans le cadre du fonds de soutien à l’audiovisuel, au cinéma et au multimédia, des subventions d’un montant total de 521 000 euros pour six projets :
* 50 000 euros à We Film pour le film «Disco Afrika»
* 36 000 euros à Tik Tak Production pour le documentaire «La Part Des Ombres»
* 45 000 euros à la société Wopé pour le documentaire «Grand Kanal»
* 60 000 euros à la société Everybody on Deck pour le court métrage «Margot et le robot»
* 300 000 euros à la société Les films du Poisson pour le film «L’ascension du haut mal»
• 30 000 euros à la société Les Valseurs pour le court métrage Les décentrés»

– Une subvention de 35 000 euros à l’association Unis-Cités pour l’animation du dispositif « Ciné-clubs : cinéma et citoyenneté ». Ce dispositif fait revivre la tradition des ciné-clubs dans les lycées. 24 jeunes de 15 et 25 ans se sont engagés pour une durée de 8 mois dans le cadre d’un service civique. Ils interviennent auprès de lycéens d’établissements volontaires lors de séances de projections de films issus d’un catalogue transmis par le CNC et enrichit de court métrages locaux. Les séances sont suivies de débats citoyens.

JEUX VIDEOS

– Des subventions d’un montant total de 101 000 euros pour la création de jeux vidéos. A La Réunion, ce secteur qui bénéficie d’une croissance soutenue grâce à une transition numérique réussie ayant démocratisé à plus grande échelle leur usage est, tout comme l’audiovisuel et le cinéma, vecteur de retombées économiques positives pour les territoires qui accueillent ce type de projets. La collectivité a créé en 2019 un fonds de soutien à la création de jeux vidéos.

POUR L’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

AIDE AUX COMMUNES
– Une subvention de 40 000 euros à la commune de Saint-Louis pour l’acquisition de matériels sportifs pour les gymnases de Victor Schoelcher, Roches Maigres et de Jean Joly.

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

– Engagement d’une enveloppe complémentaire de 711 500 euros ; correspondant à environ 580 nouveaux dossiers ; pour le dispositif Écosolidaire qui permet de subventionner l’acquisition de chauffe-eau solaire par des foyers en situation de précarité. L’engagement total de la Région pour ce dispositif depuis 2014 est de 11 339 000 euros.

TRANSPORTS

– Autorisation d’un programme complémentaire de 200 000 euros dans le cadre du programme d’étude de stratégie de développement du Réseau Régional de Transport Guidé (RRTG), permettant l’étude de variantes locales d’insertion complémentaires par le biais du modèle multimodal de la Région ainsi que le confortement du modèle à l’échelle de l’île. Les études menées à ce jour sont des études d’opportunité de Saint-Benoît à Saint-Denis et de faisabilité entre Sainte-Marie et Saint-Denis.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Site du Volcan : installation des toilettes et des bacs verts et jaunes

Article suivant

Vanessa Miranville : « nous militons pour une vraie responsabilité citoyenne »

Free Dom