Comores : elle dénonce un viol sur sa fille de 3 ans et se fait bannir de son village

1 min de lecture
5

Sur l’île de la Grande Comore, une mère a accusé un homme de 35 ans d’avoir violé sa fille de 3 ans. Lorsqu’elle a tenté de porter plainte contre le violeur présumé, le chef de son village lui a formellement interdit sous peine d’être bannie si elle dénonçait ces faits à la justice.

La mère de famille ne s’est pas laissée faire et pour le moment, le suspect reste introuvable, apparemment aidé par des membres du village. Les autorités compétentes se sont cependant saisi de l’affaire, notamment la brigade des moeurs et le service d’écoute et de protection des enfants victimes d’agression et de maltraitance.


5
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
Bea41ÉmilieLysHoaraunoe Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox