Syndrome du bébé secoué : 6 ans de prison non aménageable requis contre la mère

dans Actualités/Infos Réunion

Les faits remontent à 2013. Une jeune mère de 29 ans avait été condamnée à six ans de prison ferme pour avoir secoué son bébé de deux mois, lui causant de graves lésions. En effet, aujourd’hui âgée de 5 ans, cette petite victime du syndrome du bébé secoué vit toujours avec les séquelles qu’elle a subies à l’âge de deux mois : nombreuses fractures, hémorragie rétinienne et lésions cérébrales ont laissé des traces irréversibles. Elle ne marche toujours pas et a beaucoup de mal à s’exprimer. Les médecins sont très pessimistes sur sa capacité à pouvoir se déplacer seule un jour.

A l’époque, l’hôpital avait porté plainte pour maltraitance et la mère n’avait su fournir aucune explication quant à ses agissements, niant les faits. Elle avait alors été condamnée à six ans de prison et a désormais purgé sa peine.

C’est libre qu’elle se présentera de nouveau au tribunal de Saint-Pierre cette semaine, afin d’apporter des explications sur ce drame. Le verdict sera rendu ce matin.

L’avocate générale a requis une peine de 6 ans de prison non aménageable, accompagnée d’un suivi socio-judiciaire pendant 3 ans et obligation de soins.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Malounoe Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
noe
Invité
noe

Drôle de dame ! elle a pris son bébé pour un 11e doigt qu’il faut secouer ??? ou “Orangina” ???? Triste !

Malou
Invité
Malou

Noe arrête sou plaît !