Confinement Saison 3 : Macron prendra une décision ce week-end ou lundi

1 min de lecture
11

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé après la tenue d’un conseil de défense sanitaire alors qu’un nouveau sera organisé dans les prochains jours.

Un confinement beaucoup plus stricte à l’étude.

La Réunion, est-elle, un “No Man’s Land” où tout est permis, rien à craindre, port du masque aléatoire ou sous le nez, gestes barrière oubliés, etc!!! 4 vols en provenance de Paris, + 1 de Dzaoudi. ce jeudi 28 janvier 2021! À part ça tout va bien dans notre île!

Et le Président Emmanuel Macron prendra “peut-être” ce week-end, ou lundi » un décision sur un “éventuel” confinement après l’organisation d’un énième conseil de défense sanitaire.

L’exécutif est conscient que les effets du couvre-feu ne semblent plus à ce stade donner les effets escomptés.

« Il ne freine pas suffisamment la propagation du virus, différents scénarios étaient désormais à l’étude, le maintien du cadre actuel est peu probable, on se dirige vers à un confinement très serré», a déclaré Gabriel Attal.

Peut-être une attestation pour aller faire ses courses, une réunion est organisée avec tous les patrons des grandes surfaces de France !

Changement de la jauge au niveau des commerces alimentaires cela deviendra plus strict !

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



11 Commentaires



    • j’aimerais vous y voir, vous, à la place de Macron : on ne confine pas, on gueule, car mise en danger de tout le monde, on confine, on gueule car on bloque l’économie. Mettre tout le monde d’accord, en France, c’est comme traverser les océans à la nage. C’est comme ça, jamais contents, toujours à tout critiquer avec des y a qu’à, faut qu’on etc. On se prend tous pour des ministres…Mais une fois à la barre, je crois qu’on rigolerait bien…
      Franchement, les critiques à tout va, c’est facile tout de même…Les premiers à avoir joué avec notre propre santé ne sont peut-être pas ceux que vous croyez…

  1. Macron porte un masque P2, désormais fortement recommandé.
    Un masque P2 de 5 à 10 fois plus cher qu’un masque chirurgical, inaccessible à “son peuple” !

  2. Solution ?
    Confine 1 mois entier partout.
    En fermant les écoles.
    Une bonne fois pour toute et sera fini.
    Oui sera une perte économique pour certains mais au moins sera fini avec

    • Confinement en 2022 et interdiction totale de sortir, reconduction tacite du Mandat de Président, pas d’autre solution contre un virus comme ça, quand on est en guerre, on est en guerre.
      A un moment donné faut réagir.

  3. franceinfo
    LE LIVE
    RADIO
    TV
    Vrai ou Fake : l’expression “Great Reset” n’a rien à voir avec un plan secret

    Par franceinfo – France Télévisions
    Mis à jour le 28/01/2021 | 18:32 – publié le 28/01/2021 | 18:32

    Présent partout sur les réseaux sociaux, le terme de “Great Reset” ne vous est sans doute pas inconnu. Mais d’où vient-il, et que signifie-t-il réellement ?

    Le terme de “Great Reset” est partout sur les réseaux sociaux. “Domination sur l’humanité”, personnes “homogènes”, “contrôlées”, “identiques” ou encore “une grande réinitialisation qui prépare à l’apparition de l’antéchrist” pour les milieux catholiques intégristes… chaque internaute en a sa propre définition.

    Des propositions de réformes
    Mais en réalité, cette “Grande Réinitialisation” n’a rien à voir avec un plan secret. Il s’agit de propositions publiques de réformes économiques faites par le forum de Davos, un sommet qui réunit les dirigeants de la planète. Le terme vient du livre Covid-19 : the Great Reset, coécrit par un économiste français et le président du forum de Davos.

    Pour le forum de Davos, la crise sanitaire a mis en évidence les failles de notre société. Il faut donc reconstruire l’économie de manière durable à travers, par exemple, la généralisation des énergies vertes.

  4. Soulignons que ce mécanisme d’entrée cellulaire via l’activité protéolytique de la furine est la caractéristique d’une panoplie de virus extrêmement pathogènes ou létaux comme le VIH, les virus de la grippe A et de la dengue, le virus du papillome humain ou les virus Ebola et Marburg, ainsi que le bacille de l’anthrax. Dans le cas du VIH, avant d’être ancrée à la surface, la glycoprotéine gp160 est clivée par la furine en deux sous-unités associées par des liaisons non-covalentes (gp120 à la surface et la gp41 trans-membranaire).

    Nous qualifierons la thèse d’Ariane Bonnin, sous la direction de la virologue Anne Goffard, de « prémonitoire ». En effet, elle décrit ses travaux sur la protéine S du coronavirus humain hCoV-229E qu’elle a manipulé pour y introduire le site de clivage de la furine à un endroit particulier exactement équivalent à celui dans le SARS-Cov2. Le virus hCoV-229E est l’agent causal de syndromes grippaux saisonniers communs. Mais il peut conduire aussi à des complications respiratoires sévères chez les personnes âgées ou présentant des maladies sous-jacentes. Il avait été montré en 2017 que le HCoV-229E utilisait préférentiellement la protéase trans-membranaire serine 2 (TMPRSS2), une protéase du type trypsine, pour activer sa protéine S et pénétrer dans les cellules.

Free Dom
WordPress Video Lightbox