Congrès de l’Union Sociale pour l’Habitat à Bordeaux : le maire de St-Paul signe un partenariat

5 min de lecture
1

Le 28 septembre 2021, à l’occasion du congrès de l’Union Sociale pour l’Habitat à Bordeaux, signature entre :
 Monsieur Emmanuel SERAPHIN, Maire de Saint Paul et Président de la SEDRE
 Monsieur Koumaran PAJANIRADJA, Directeur Général d’Action Logement Immobilier.

Pour renforcer leur partenariat dans la continuité de l’entrée d’Action Logement au capital de la SEDRE.

Au travers de cette démarche, les signataires s’engagent pour :
 Rénover leur pacte d’actionnaire tout en garantissant une position majoritaire à la commune de Saint-Paul en nombre d’actions.
 Accélérer la production de foncier aménagé pour le logement grâce à une coopération, renforcée entre la SEDRE et la SHLMR qui permettra une plus grande réactivité et un partage des risques financiers.
 Accélérer et amplifier la production de logements à loyer modéré avec un objectif collectif de près de 11 000 constructions neuves pour un investissement de près de 1,9 Mds€ sur les 10 prochaines années.
 Accentuer les efforts entrepris pour entretenir, améliorer et réhabiliter le patrimoine avec un objectif collectif de 11 345 réhabilitations/rénovations pour un investissement de plus de 530 M€ sur les 10 prochaines années.
 Travailler de manière complémentaire sur des logement spécifiques, en s’appuyant sur les savoirs faire spécifique de chacun. Un partenariat SEDRE/SHLMR pour la construction et l’exploitation d’une résidence pour étudiants de 80 logements dans le périmètre de la ZAC du Triangle au Port fait l’objet de discussions entre les deux opérateurs.
 Favoriser, la mise à disposition de logements d’urgence en conventionnant avec les associations agréées et les forces de l’ordre, en particulier pour les femmes victimes de violences.
 Développer l’accompagnement social des locataires et des demandeurs de logements en mutualisant le travail social de la SEDRE et de la SHLMR, en accordant une attention particulière au vieillissement de la population.
 Coopérer avec l’APES Océan Indien, nouvelle structure spécialisée dans l’ingénierie et la cohésion sociale.

Contexte du logement social à La Réunion

Actuellement plus de 33 000 familles disposent d’un dossier de demande de logement social enregistré dans le SNE (Système National d’Enregistrement). Ce nombre est en augmentation constante : + 19% en 5 ans.

Selon l’INSEE, dans son étude de 2018, il serait nécessaire de livrer plus de 7 700 logements par an jusqu’en 2035 pour répondre aux besoins actuels et à venir de la population réunionnaise. Compte tenu de la situation sociale très précaire de la population, la pauvreté touche trois fois plus de personnes à La Réunion que dans l’hexagone, on estime que 80% de la population est éligible à un logement social.

En comparaison de ces données, le rythme de production de logements sociaux dans l’ile traverse une grave crise due à la conjugaison de différents facteurs (rareté et cherté du foncier aménageable et aménagé, envolée du prix de certaines matières premières, amplification et complexité des contraintes techniques et environnementales, difficultés de bouclage des plans de financements etc. …) qui se traduit aujourd’hui par un effondrement de la production de nouveaux logements : seulement 1 636 logements livrés en 2020, contre 2 511 en 2019.

Le parc locatif social, même s’il est récent comparativement à la situation nationale, est de plus en plus concerné par la question de la réhabilitation notamment du fait des conditions climatiques qui provoquent une usure prématurée des ouvrages. Les logements de plus de 20 ans nécessitant une potentielle remise à niveau représentent pratiquement la moitié du parc locatif social (environ 35 000 logements).

1 Commentaire

  1. Qu’ils améliorent leur site action logement. Les annonces ne comportent pas de photos, c’est vraiment long et pas très attractif.
    À revoir de fond en comble

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

8 plantes anti-moustiques à cultiver dans son jardin

Article suivant

St-Denis : manifestation devant le siège du Crédit Agricole ce mercredi 29 septembre

Free Dom