Conquête spatiale, Elon MUSK redonne aux USA un accès à l’espace (photos et vidéos)

Un moment historique pour la conquête spatiale s’est joué hier. La fusée SpaceX a lancé avec succès deux astronautes de la Nasa  samedi depuis le centre spatial Kennedy en Floride. Comme le retranscrit Europe 1, il s’agit du premier vol habité effectué par une société privée, un exploit uniquement réalisé par des Etats jusqu’ici. Fondée par le milliardaire Elon Musk, SpaceX est la première entreprise privée à se voir confier par la Nasa une mission aussi prestigieuse et risquée. Les deux astronautes doivent désormais rejoindre la Station spatiale internationale d’ici dimanche.

“C’est incroyable!”

Ce vol habité est le premier effectué par les Etats-Unis depuis 9 ans et la fin des navettes spatiales. Petit point incandescent dans le ciel, les astronautes Bob Behnken et Doug Hurley se sont retrouvés propulsés en dix minutes à 200 km au-dessus des océans, filant à 20 fois la vitesse du son vers la Station spatiale internationale qu’ils devraient rattraper dimanche si tout va bien. “Félicitations […] pour ce premier voyage habité pour Falcon 9, c’était incroyable”, a dit l’astronaute Doug Hurley, commandant du vaisseau, filmé tout le long avec son coéquipier par une caméra à bord.

Alors que le mauvais temps menaçait de provoquer un nouveau report, la fusée construite par SpaceX près de Los Angeles a décollé sans encombre à 15h22 (19h22 GMT) du centre spatial Kennedy. Des dizaines de milliers de personnes étaient installées le long des plages de la zone. Donald Trump était venu assister en personne à ce que la Nasa appelle l’aube d’une nouvelle ère spatiale. “De vrais génies, personne ne fait cela comme nous”, a-t-il estimé depuis une plateforme d’observation.

Un accès moins coûteux à l’espace

La mission peut sembler un pas modeste dans l’exploration spatiale : “Bob” et “Doug” n’iront ni sur la Lune ni vers Mars, seulement dans la vieille station spatiale, à 400 km de la Terre, où Russes et Américains et d’autres vont et viennent depuis 1998. La Nasa, pourtant, y voit une “révolution”, car SpaceX va redonner aux Etats-Unis un accès à l’espace moins cher que ses programmes précédents. Pour trois milliards accordés depuis 2011, SpaceX a entièrement développé un nouveau taxi spatial et promis à sa cliente six allers-retours vers l’ISS.

“Elon Musk a apporté au programme spatial américain la vision et l’inspiration qui nous manquaient depuis 9 ans, depuis la fin des navettes spatiales”, a loué le patron de la Nasa, Jim Bridenstine, vendredi. “C’est un rêve devenu réalité, je ne pensais pas que cela arriverait un jour”, a déclaré cette semaine Elon Musk.

Bientôt des voyages privés dans l’espace ?

La confiance a dû se gagner. Elon Musk ne connaissait rien aux fusées quand il a fondé SpaceX en 2002. Ses trois premiers lancements avaient échoué. In fine, les responsables de la Nasa ont donné le feu vert pour confier à SpaceX deux de ses astronautes. Ils parlent de ce partenariat dans des termes extrêmement élogieux : la responsable des vols commerciaux habités a évoqué “les miracles” accomplis par la collaboration des deux équipes.

Si elle est certifiée sûre après sa mission dans l’espace, qui pourrait durer jusqu’en août, les Américains ne dépendront plus des Russes pour accéder à l’espace : depuis 2011, les Soyouz étaient les seuls taxis spatiaux disponibles, au prix de plusieurs milliards de dollars le ticket! Les acheminements depuis la Floride redeviendront réguliers, avec quatre astronautes à bord. SpaceX entend aussi faire voyager des passagers privés en orbite, voire dans l’ISS, peut-être dès l’an prochain.

Une coupure vidéo dans la diffusion

Certaines critiques n’ont pourtant pas manqué de semer le doute sur la crédibilité et la véracité des images.

En effet, la vidéo a été interrompue lors du retour au sol de la fusée Falcon 9. Cependant, selon les experts scientifique, cette coupure est totalement normale car à chaque lancement, la liaison vidéo a du mal à supporter le fait qu’une fusée de plusieurs centaines de tonnes se pose en brulant à 5m. Cela perturberait complètement le signal émit.

Amarrage à la station en cette fin de dimanche

Retrouvez en direct la vidéo de l’amarrage de la capsule Dragon Space X

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

4
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
LisdoudouLiaLol1 Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Lol1
Invité
Lol1

Non il n’y a rien. Que l. Immensité de solitude. Le vide,

Lia
Invité
Lia

C’est une chance de pouvoir faire ce voyage céleste, se retrouver au milieu des étoiles voir les grands espaces vide de vie, si loin de la terre et du monde. Si près du soleil, cet-homme va garder un très beau souvenir en son retour.

doudou
Invité
doudou

Les USA de Trump ne font plus rêver. Cette réalisation n’a qu’un but géopolitique propre aux amis de Trump, et n’a pas de buts pour l’ensemble de l’Humanité.

Lis
Invité
Lis

Doudou trouble fête et rabat-joie. Oui tu as raison, tout cela n’est que politique, bon courage restons sur terre.