/

Conseil Citoyen Régional : “Notre conception du fonctionnement sera d’installer un système de démocratie plus directe”

4 min de lecture
2

Citoyens libres et engagés, le 30 novembre dernier, nous avons interpellé, comme de nombreux.ses citoyen.e.s, la Ministre des Outre-mer à la Sous-Préfecture de Saint-Paul sur deux points : l’ouverture d’un chantier de 9 mois sur la remise à plat de tous les dossiers à la Réunion (économie, vie chère, octroi de mer, emploi, pauvreté,…) avec la mise en place d’un comité d’experts indépendants et bénévoles.

Le soir, sur saisine de la Ministre, le Président de Région, Didier Robert annonce la mise en place d’un conseil citoyen consultatif au niveau Régional. Instance validée par l’Assemblée plénière du 19 décembre 2018. Même si cette organisation ne répondait pas à notre demande initiale, nous avons quand même participé aux différents ateliers de la Région pour apporter notre pierre à l’édifice. En raison de la divergence des intentions des participants et de certains collectifs, nous avons préféré nous mettre en retrait de ces groupes de travail dans le but de faire notre propre proposition. Nous avons gardé en tête la demande forte originelle des Gilets jaunes et des citoyens, à savoir : une structure libre, indépendante avec un pouvoir décisionnel.

Inscrire notre proposition dans le cadre institutionnel et légal actuel devait être une obligation. Rapidement, nous nous sommes rendu compte qu’il sera compliqué de donner un pouvoir de décision à une structure sans passer par la voix des élections.

Il s’agit de l’essence même de notre démocratie représentative. Cependant, la législation actuelle permet d’associer de manière forte la population à la gestion politique de la cité. Concrètement, nous souhaiterions la mise en place d’une agence régionale avec la création d’un outil de Référendum Régional. La possibilité de cette agence et de l’outil est inscrite dans les articles L4433-2 et L4433-3 des Codes des Collectivités Territoriales. Son pouvoir d’intervention peut être renforcé par une demande de la Région à l’Etat. Aucune modification constitutionnelle n’est exigée ! Nous travaillons avec l’existant !

Pour ne pas tomber dans une énième structure lourde administrativement, notre conception du fonctionnement sera d’installer un système de démocratie plus INCLUSIVE, plus directe et plus délibérative. En associant la population en amont des dossiers et des prises de décisions, l’instance redonnera toute sa place aux citoyens. Dans le contexte du Grand Débat National, la Réunion pourrait être, avec la mise en place de cette instance, un nouveau modèle de démocratie participative pour les autres Régions de France. Pour arriver à bien à ce modèle, nous proposons la mise en place d’un organe provisoire accompagné d’un comité d’expert avec deux missions principales.

L’organisation et la désignation des citoyens à ce futur conseil. Puis, l’étude en priorité des premières revendications émanant des gilets jaunes et des citoyens (lutte contre la vie chère, transparence et moralisation de la vie publique,…). Notre vision de ce Conseil Citoyen Régional est pour nous le point de départ d’un nouveau projet de développement de notre département.

Paul Laude et Davy Vallée, des citoyens libres et engagés


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



2 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox