/

Conseil Départemental des Jeunes : Emilie Dequelson, nouvelle Présidente

5 min de lecture

Ce 25 novembre, le bureau du Conseil départemental des Jeunes a été renouvelé. Ils étaient 11 à briguer la présidence de cette instance démocratique, installée durablement aux côtés des élus du Département. C’est dans l’Hémicycle du Palais de la Source que s’est déroulée cette élection présidée par Sabrina Tionohoué, Vice-présidente du Conseil départemental déléguée à la Vie éducative en présence de Léonard-Emile Ognimba Ambassadeur de l’Organisation internationale de la Francophonie pour l’océan Indien. La Vice-présidente a rappelé le formidable espace de dialogue que représente

le CDJ. « Cette prise de parole vous prépare en tant que citoyens responsables, acteurs de la vie du collège, de la cité et du quartier. A travers ses compétences, elle revêt une dimension solidaire, culturelle, sportive, éducative, citoyenne et environnementale. Je constate toujours le même engouement avec 11 candidatures présentées aujourd’hui, signe d’un dynamisme soutenu de notre jeunesse qui a besoin de s’exprimer et de se faire entendre, d’autant plus dans ce contexte de crise sanitaire qui a largement impacté les écoliers, les collégiens, et les lycéens ».

A l’issue des présentations, c’est Emilie Dequelson, élève en 3ème au collège Bory Saint-Vincent de Saint-Philippe, qui a été élue à la présidence du CDJ. Elle sera accompagnée dans ses missions, pendant un an, par ses deux Vice-présidents Camille Valgresy du collège Jean Albany de la Possession et Enoha Gaubert du collège Saint-Charles de Saint-Pierre.

Agée de 14 ans, la jeune présidente portera au cours de son mandat des dossiers autour de la discrimination et du harcèlement, du développement durable pour sensibiliser l’ensemble des collégiens à la production locale, en créant par exemple dans tous les collèges ou à proximité un potager accessible à tous les élèves. Elle souhaite également pourvoir organiser virtuellement ou au travers de visites, la découverte de l’île. « L’affirmation de l’identité réunionnaise ne peut pas se faire sans la connaissance du territoire. J’aimerais qu’ensemble nous reprenions le contrôle, pour que les collégiens se sentent mieux, dans un environnement durable, et avec une meilleure connaissance de l’île » a précisé Emilie Dequelson.

La Présidente sortante Shyrel GOURAYA MOUSSALAYA restera Présidente d’honneur, car comme l’a précisé le Président Cyrille Melchior venu saluer le travail de la présidente sortante et féliciter la nouvelle équipe « elle est ambassadrice de la Francophonie encore une année ».

Chaque année, ce sont plus de 200 jeunes, élus conseillers départementaux juniors, qui vivent une première expérience politique et font l’expérience d’une vraie mandature en tant qu’élus. « Depuis sa création en 1989, le Conseil Départemental des Jeunes a pour vocation d’inciter les jeunes Réunionnaises et Réunionnais à s’impliquer dans l’action politique. Je tiens à vous féliciter toutes et tous pour votre courage, le dévouement et l’abnégation dont vous faites preuve, donnant à voir une assemblée une nouvelle fois impliquée et qui saura donner le meilleur tout au long de ce mandat qui s’ouvre, et ce, malgré la crise sanitaire. Nous serons présents à vos côtés, pour la réussite de cette belle aventure humaine et collective» a précisé Sabrina Tionohoué.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Emmanuel Séraphin rend visite au fringuant centenaire François Natio à Bellemène

Article suivant

Lutte contre les violences faites aux femmes : focus sur la stratégie départementale 2022

Free Dom