Conseil municipal du Tampon: le budget primitif 2020 adopté

Le Conseil Municipal du Tampon s’est réuni ce samedi 14 décembre 2019. L’ordre du jour était dominé par le vote du budget 2020.

Le Budget primitif 2020 est le dernier de l’actuelle mandature .

C’est un budget de continuité qui reflète à la fois la qualité de la gestion (une situation financière saine alors que celle-ci était alarmante en 2012) et la  dynamique exceptionnelle engagée par l’actuelle mandature, avec une augmentation sans précédent des investissements dans tous les secteurs .

Ce budget garantit ainsi la poursuite des projets déjà engagés dans le cadre de la stratégie pluriannuelle préparant Le Tampon des 90 000 habitants en 2030.

Les caractéristiques du budget sont :
➢ une parfaite maitrise des dépenses de fonctionnement qui sont contenues à + 1,2%
➢ la poursuite en 2020 de l’augmentation des dépenses d’équipements : + 30 millions de crédits nouveaux ; ces crédits s’ajouteront aux dépenses déjà engagées qui seront facturées en 2020 ( environ 60 millions) .
➢ l’ évolution sur la mandature traduit une forte dynamique en faveur de l’investissement : de 8,4 millions au Compte Administratif de 2013 , les dépenses d’équipements sont passées et 42 millions au CA de 2018 pour atteindre 46,5 millions estimées en 2019… Les investissements pour l’aménagement et le développement, ont connu une progression sans précédent ( 5 fois plus qu’en 2013 !) .
➢ comparativement aux communes de même strate en métropole, les dépenses d’équipement par habitant sont de 384,31 euros au Tampon contre 357 euros par habitant en métropole alors même que les recettes réelles de fonctionnement par habitant sont inférieures ( 1132 contre 1666 ).
➢ une situation financière saine :; tous les ratios sont au vert : ainsi, le taux d’épargne bute ressort à 20,30% ; la capacité d’autofinancement est conséquente : 10,6 millions d’euros d’excédent ; la capacité de désendettement est de 5,6 années, soit nettement inférieur au seuil d’alerte qui est de 12 années.
➢ Une fiscalité inchangée en 2020 par rapport à 2019 : aucune augmentation des taux des impôts locaux en 2020 ; sur la mandature, les impôts locaux ont baissé de 5%.

Les principales opérations prévues en 2020:

• le programme de modernisation des voies communales entamé en 2019 sera poursuivi pour 9,8 M€ comprenant notamment la modernisation du chemin du Petit Tampon (1,9 M€), de la rue Fidélio Robert (1,2 M€), de la rue Jules Ferry (310 000 €), de la rue St Vincent de Paul (750 000 €), de la rue Michel Debré (700 000 €), de la rue Gorbatchev (575 000 M€), de l’avenue de l’Europe (490 000 €) ainsi que l’inscription de 3,2 M€ de crédits destinés à la modernisation de diverses voies restant à définir ;

• les chemins d’exploitation notamment les chemins 50 à Bérive, des Pins au Grand Tampon, les chemins des Lanternes et Antenne Pétréas à Bras-Creux, seront réalisés : 2 500 000 € ;

• l’acquisition et l’installation de lampes basses consommations à hauteur de 400 000 € ;*

• l’extension et le renforcement de l’éclairage public et rural à hauteur de 700 000 € ;

• la réhabilitation des plateaux sportifs couverts : 250 000 € ;

• les études en vue de la réalisation d’un parking Silo au niveau du théâtre pour un montant de 500 000 € et celles relatives au carré culturel (150 000 €) ;

• les études concernant la réhabilitation de l’ex cinéma Eden pour créer une salle de spectacle : 272 000 € ;

• l’aménagement du site accueillant les tyroliennes afin de recevoir le public dans les meilleures conditions : 220 000 € ;

• les travaux du Parc des Palmiers (500 000 €) ;
• la poursuite des travaux au cimetière du Terrain Fleury (1 M€) ;
• l’aménagement de préaux dans les écoles (400 000 €) ;
• les travaux du camp de vacances de l’Etang-Salé ;
• les travaux d’eaux pluviales pour un montant de 1 M€ et la réalisation d’ouvrages
de franchissement à hauteur d’1 M€.

Ces opérations s’ajoutent à celles déjà engagées ou réalisées comme : les 4 crèches , les aires de jeux, les travaux dans les écoles, la cuisine du 14ème, divers aménagements routiers comme par exemple la première tranche de la rue du général de Gaulle, la retenue collinaire de Piton Marcelin, le complexe sportif de Trois Mares , le projet Endémiel, ..

Pour l’avenir, d’autres projets, en cours d’études, sont déjà prévus : parc du Volcan, aménagement du belvédère de Bois Court, 2ème tranche du prolongement rue général de Gaulle ( avenue Jacques Chirac), futures retenues collinaire de Piton shale et Piton Viller, refoulement de l’eau de Dassy,…

• Fixation des taux d’imposition des trois axes directes locales pour 2020 (affaire n°8)

Après une baisse de 6% de la taxe foncière sur propriétés bâties et celle sur les propriétés non bâties, et une stabilisation du taux de la taxe d’habitation en 2019, la Commune du Tampon a fait le choix de maintenir inchangées les trois taux de fiscalité directe locale en 2020 afin de
limiter la pression fiscale sur le Tampon.

Les bases de chacune des trois taxes sont quand à elle revalorisées de +0,9%, une évolution décidée par le législateur. L’augmentation limitée de l’impôt dû par le contribuable résultera ainsi de la seule application du coefficient de revalorisation des bases (1,009) décidée par le Parlement dans le cadre de Loi de Finances 2020. La Commune entend par ailleurs poursuivre sa collaboration avec les services des finances publiques afin d’augmenter son produit fiscal au moyen du seul élargissement des bases, en lieu et place d’une évolution des taux d’imposition.

• Examen du Contrat Enfance Jeunesse (CEJ) 2019-2022 à intervenir entre la CAF et la Commune du Tampon (affaire n°13)

Le Contrat Enfance Jeunesse est un contrat d’objectifs et de co-financement passé entre la CAF et la Commune du Tampon pour le financement du fonctionnement des structures  d’accueil relevant de l’enfance et de la jeunesse. Le CEJ répond prioritairement à deux objectifs :

1. Favoriser le développement et l’amélioration de l’offre d’accueil
2. Rechercher l’épanouissement et l’intégration dans la société des enfants et des jeunes par des actions favorisant l’apprentissage de la vie sociale et la responsabilisation des plus grands.

Dans la continuité du dernier CEJ 2015-2018, la commune souhaite s’engager à nouveau pour la période 2019-2022. Ce contrat, 3e génération, qui a pris effet au 1er janvier 2019, prend en compte l’existant au travers du diagnostic et décline les actions renouvelés visant à développer l’offre en matière d’accueil du jeune enfant et de loisirs des enfants et des jeunes. Sur la période 2019-2022, 12 actions sont proposées dans le CEJ.

• Participation financière de la Commune du Tampon à l’ACI “Préservation et valorisation du patrimoine végétal et endémique des Hauts” (affaire n°15)

Le Conseil Municipal du Tampon a approuvé par délibération du 29 septembre 2018, la première phase du chantier d’insertion dénommé “Préservation et valorisation du patrimoine végétal et endémique des Hauts à la Plaine des Cafres” porté par l’association JADES (Jeune Association pour le Développement Economique et Social). E à valoriser en plantes endémiques.

Le 13 septembre 2019, le Conseil communautaire de la CASUD a renouvelé son soutien à l’association JADES en lui confiant la 2e phase de cette ACI comprenant les travaux suivants :

• préservation de 237 bio-espèces endémiques de l’ile
• ré-empotage en pot
• plantation le long de la route mellifère
• plantation et re-végétalisation sur tout espace

Ainsi pour cette 2e phase, la commune du Tampon contribue à hauteur de 20 602 € pour l’achat de matériaux et petits matériels.

• Solidarité – santé – Création d’une maison de Services à la Plaine des Cafres – Demande de label et convention-cadre de partenariat (affaire n°17)

Le 26 aout 2017, le Conseil Municipal avait approuvé par délibération le projet de création d’une Maison de Services au Public à la Plaine des Cafres au 23e Km. Une demande d’agrément au label “Maison France Services” est faite pour cette structure dont le fonctionnement sera conforme à ce cadre d’intervention avec notamment :

1. Le respect d’une Charte Nationale d’engagement France Services
2. La mise en oeuvre d’un bouquet de services

• Convention de partenariat en faveur de l’efficacité énergétique entre la Commune du Tampon et EDF Réunion (affaire n°20)

Dans la continuité des actions déjà menées avec EDF Réunion, la Ville souhaite mettre en place un contrat de partenariat en faveur de l’efficacité énergétique appelé “Agir Plus”. Ce contrat a pour origine l’application de directives nationales portant sur l’optimisation des moyens de productions d’énergie dans les zones non interconnectées. EDF est en mesure de participer aux investissements effectués par la Commune portant sur les thèmes suivants :
• le développement de la Maitrîse de la Demande d’Energie
• le développement des Energies Renouvelables
• la protection de l’environnement
Le Conseil Municipal a donc approuvé la convention de partenariat.

Subventions aux associations ( affaire n° 22)

Le soutien aux associations constitue l’une des priorités de la municipalité. Afin d’assurer en début d’année la continuité des actions menée par les associations, a approuvé l’attribution d’une subvention aux associations ayant bénéficié d’une subvention en 2019 et ayant renouvelé leur demande.
Ainsi 60% du montant de la subvention attribuée en 2019 est versée à chacune de ces associations en début d’année, étant précisé que le complément pourra intervenir au cours de l’année. Sur cette base, le conseil municipal a vote une enveloppe globale de 1 096 845 €
réparti entre 117 associations.

• Attribution des subventions transports aux associations sportives du Tampon (affaire n°23)

Dans le cadre de leurs compétitions départementales ou régionales, les associations sportives tamponnaises sont amenées à se déplacer sur toute l’ile. Conformément à sa politique d’aide aux associations, la commune souhaite apporter un soutien financier aux associations sportives bénéficiant d’une subvention communale inférieure à 23 000 € en leur attribuant des subventions transports de manière à financer une partie des frais liés aux déplacements de leurs sportifs lors des compétitions départementales ou régionales.

12 associations ont formulé une demande d’aide financière pour le financement des déplacements réalisés de juillet à octobre 2019. Ces aides au transport attribuées à ces associations représentent un montant global de 7112 €.

• Multi-races (affaire n°24)
Le Multi-Races est une manifestation d’envergure départementale que la ville du Tampon soutenait depuis plus de 10 ans maintenant. EN 2018, cette manifestation a dû être annulée à cause des intempéries et en 2019 elle a été programmée sur une autre commune. L’association Canine Territoriale de La Réunion, souhaite à nouveau organiser cette action avec le soutien  de la Commune du Tampon, les 18 et 19 janvier prochain à la Plaine des Cafres sur le site de Miel Vert. Environ 1000 chiens de tous les groupes de races participeront à cet événement et seront évalué par 8 juges de niveau national.

• Logements- garanties d’emprunt (affaires n° 41,42,43,44)

Le Conseil municipal a accepté d’accordé sa garantie d’emprunt à des opérateurs pour les opérations suivantes :
– à la SODEGIS pour l’opération de logements Roland Garros : 58 logements sociaux dont 34 LLS et 24 PLS
– à la SODEGIS pour l’opération de logements sociaux “VEFA Bergamotte” soit, 46 pour LLS
– à la SEMADER pour l’opération Bel Air : 76 LLS destinés aux seniors en RPA (residence de personnes âgées)
– à la SIDR pour l’opération ”RPA Le Tampon” concernant 78 logements sociaux destinés aux seniors dont 58 LLTS et 20 LLS

• Création du Centre de Supervision Urbain (affaire n°52)
EN 2017, la commune du Tampon a engagé le projet de mise en place d’un dispositif de vidéo-protection sur la voie publique, finalisé en 2019.
Ce projet de vidéo protection s’inscrit dans le cadre du développement de la politique de prévention et de sécurité publique de la commune. Le dispositif de vidéo-protection a pour vocation la visualisation et l’enregistrement des images saisies par les 49 caméras installées uniquement sur des espaces publics.

Le Conseil Municipal a approuvé le dispositif de vidéo-protection et l’organisation et le fonctionnement du Centre de Supervision Urbain qui doit être créé.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Poster un Commentaire

avatar