Contrôlé deux fois sans permis, il écope d’un an de prison ferme

1 min de lecture
4

Cette fois-ci, un délinquant  routier n’échappera pas à la prison. Contrôlé deux fois sans permis, il a écopé d’un an de prison ferme avec trois mois de sursis mis à exécution provisoire. A cela s’ajoute, une interdiction de conduire d’un an.

Au mois d’avril, il a déjà été condamné pour conduite sans permis. Avec 8 mois de sursis probatoire au-dessus de la tête, il se trouvait au guidon d’une moto 125 volée au mois de mai et a pris la fuite los d’un contrôle routier.

Le 25 juin dernier, il est de nouveau contrôlé  au volant d’une voiture, avec en plus, un taux d’alcool assez important dans le sang. Lors de sa comparution devant le juge, hier, le ministère public a révélé qu’il n’a jamais cessé de conduire sans jamais respecter la législation.

 

4 Commentaires

  1. J’ai lu par ailleurs qu’il était multirécidiviste. Il aurait écopé en plus de ses 15 mois de prison un an d’interdiction de conduire.
    Question: il est autorisé de conduire en prison? Peut-être qu’il purgera, une fois de plus, sa peine dehors. S’il est dehors il continuera à conduire moto (volée) ou voiture, pas vu pas pris, vu c’est un refus d’obtempérer

  2. Bjs pour les juges envoyer un jeune recidiviste comme ça à Domenjod ne peut pas lui faire du mal, une fois là bas il sera peinard, le matin muscu aprem tv et bouling, donc il sera récidiviste éternel, mon avis perso dans la prison il faut pas qu il y est la tv, le sport et la cantine, il faut qu il y est un minimum, et surtout il ne faut pas qu ils aient un droit en prison à par bien sûr le droit de bosser en prison pour qu il s en sorte en prison.

    • Je suis entièrement d’accord avec vous. Les conditions de détention ne sont pas vraiment dissuasives. J’estime que la société doit offrir un toit, un minimum de confort (WC, douche), un minimum de nourriture (cari, grains, riz), RIEN de plus. Pas de télé, pas de portable (c’est je crois interdit mais …. il y a des prisonniers qui en possédent). En cas de surpopulation on ajoute un lit, deux lits dans une cellule. Une visite maxi par semaine (1 heure maxi). La crainte d’aller en prison doit être réelle alors qu’aujourd’hui il faut être multi-récidiviste avant d’y faire un séjour. On n’oblige personne à y aller, les conditions de détention doivent être (presque) insupportables mais dans le respect de l’hygiène minimum

  3. Sa doit être une habitude chez lui de voler et de conduire ces véhicules ensuite.. Voilà a quoi sert nos sois disant députés à voter des lois .. Pour qu’ils recommencent le récidives.

Répondre à Harry cover Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

En 2019, 8 600 personnes résident dans une communauté à La Réunion

Article suivant

Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle à La Réunion

Free Dom