Contrôle routier à Ste-Marie : auteur de 7 infractions, un chauffard placé en garde à vue

5 min de lecture

Au cours du week-end, les motocyclistes de l’E.D.S.R en appui des compagnies de gendarmerie ont mené des nombreuses actions de lutte contre l’insécurité routière en ciblant les infractions graves génératrices d’accidents.

NOMBRE DE SERVICES RÉALISÉS : 20
NOMBRE D INFRACTIONS : 242
NOMBRE DE RETENTIONS DE PERMIS : 34
NOMBRE D’ALCOOLÉMIE : 26
NOMBRE DE CONDUITE SOUS STUPÉFIANTS : 8
NOMBRE D’IMMOBILISATION FOURRIÈRE: 37 dont 16 fourrières
NOMBRE DE DÉFAUT D ASSURANCE : 5
NOMBRE DÉFAUT PERMIS CONDUITE SOUS SUSPENSION/ANNULATION : 11
NOMBRE DE VITESSES : 152 dont 38 interceptions
NOMBRE DE NON PORT CEINTURE : 11
NOMBRE D’USAGE TÉLÉPHONE / DISTRACTEURS : 9
NOMBRE NON RESPECT PRIORITÉ : 5
NOMBRE DÉFAUT CONTRÔLE TECHNIQUE : 4
NOMBRE DE DÉFAUT ÉQUIPEMENT ET NON PORT DE CASQUE PILOTE DEUX-ROUES : 4
NOMBRE DE NUISANCE / POLLUTION ET DÉFAUT D’HOMOLOGATION: 7
NOMBRE DE REFUS OBTEMPÉRER : 1 (intercepté)
NOMBRE DE GARDE A VUE : 2

Ste-Marie : auteur de 7 infractions, un chauffard placé en garde à vue

Samedi 6 novembre de 20h à 23h, la compagnie de St Benoit appuyée des militaires de la BMO éponyme a réalisé un contrôle des mobilités décentralisé en trois points périphériques de l’agglomération de St Benoit. A cette occasion, 154 ont été interceptés et contrôlés, motivant la constatation de 21 infractions graves génératrices d’accidents. A l’issue du service, les militaires du PSIG de ST Benoit, en service, sur la commune de STE Marie, interceptent, un conducteur qui commet un refus d’obtempérer. Placé en garde à vue, le contrevenant est poursuivi pour un cumul de 7 infractions dont 4 délits, soit 1 Refus d’obtempérer, 1 alcoolémie délictuelle, 1 conduite sous stupéfiants, 1 circulation en contre-sens dans un rond-point, 1 conduite malgré suspension PC, 1 non-respect des distances de sécurité et 1 vitesse excessive. Le chauffard était en réitération de conduite sous stup alors qu’il avait déjà été contrôlé par la BMo St Benoit en septembre 2021. Son véhicule a été immédiatement placé fourrière.

Samedi 6 novembre de 22h à 02h, les Brigades motorisées de St Paul et de la Rivière St Louis ont effectué un service coordonné de contrôle des conduites addictives sur le secteur de la Saline les Bains. Le bilan de cette opération se solde par la constatation de 20 infractions, dont 12 alcoolémies, 2 conduites sous stups, 2 défauts d’assurance, 1 conduite malgré l’annulation judiciaire du permis de conduire, 1 circulation de cyclo sans feux. 3 véhicules ont fait l’objet d’une mise en fourrière immédiate. A noter que lors de ce service le conducteur d’un cyclomoteur a été dépisté positif à l’alcool puis aux stupéfiants. Il circulait en outre sans assurance et avec des pneumatiques lisses. Son deux roues a été également placé en fourrière.

Dimanche en fin de matinée, deux motocyclistes de la Bmo St Paul ont prêté main forte à la COB de Plateau Caillou suite à un rassemblement festif qui s’est déroulé dans la nuit sur le secteur de l’Eperon et qui était en cours d’évacuation. Deux automobilistes ont été dépistés positif au zamal. Les deux contrevenants ont vu partir les véhicules en fourrière.

Dimanche après-midi, 16h30, les militaires de la COB du Tampon, appuyée des motocyclistes de la BMO RSL, interceptent, rue du Général de Gaulle, un automobiliste fortement alcoolisé ( 1,27 mg/l), qui conduit malgré une annulation de son permis de conduire et sans assurance. Placé en garde à vue, le contrevenant sera prochainement déféré devant les magistrats. En attendant, son véhicule a été placé en fourrière, en vue de sa destruction.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Retour du masque à l’école dès ce lundi

Article suivant

Ecole Pablo Picasso à St-Pierre : des parents d’élèves inquiets pour l’infrastructure

Free Dom