Contrôles du week end : conduites sans permis, alcool, caillassage et stupéfiants…

6 min de lecture
3

COTE GENDARMERIE

Tout au long du week-end, les motocyclistes de l’EDSR, renforcés des effectifs de la Réserve Opérationnelle, sont intervenus en appui des effectifs des militaires des compagnies de Gendarmerie, pour multiplier les services et les postes de contrôles routiers. En portant l’effort sur les conduites addictives, les vitesses et les refus de priorité.

BILAN SÉCURITÉ ROUTIÈRE :

NOMBRE DE SERVICES RÉALISÉS: 25

NOMBRE D INFRACTIONS : 252

NOMBRE DE RETENTIONS DE PERMIS : 21

NOMBRE D’ALCOOLÉMIE : 16

NOMBRE DE CONDUITE SOUS STUPÉFIANTS : 5

NOMBRE D’IMMOBILISATION FOURRIÈRE:  40 dont 7 fourrières

NOMBRE DE DÉFAUT D ASSURANCE : 14

NOMBRE DÉFAUT PERMIS,  CONDUITE SOUS SUSPENSION/ANNULATION : 3

NOMBRE DE VITESSES : 141 dont 10 avec interception

NOMBRE DE NON PORT CEINTURE : 7

NOMBRE D’USAGE TÉLÉPHONE / DISTRACTEURS : 9

NOMBRE NON RESPECT PRIORITÉ : 26

NOMBRE NON PORT CASQUE ET ÉQUIPEMENT : 2

NOMBRE DÉFAUT CONTRÔLE TECHNIQUE : 10

NOMBRE DE DÉFAUT ÉQUIPEMENT PILOTE DEUX-ROUES : 7

NOMBRE DE NUISANCES/POLLUTIONS VÉHICULES : 3

NOMBRE DE REFUS D’OBTEMPÉRER : 7 (Les propriétaires des véhicules légers et 2RM ont tous été identifiés / Enquête en cours)

NOMBRE D’INTERPELLATION AVEC GAV : 3.

FAITS PARTICULIERS :

Samedi soir de 19h30 à 22h30, les militaires de la compagnie de ST Benoit, appuyés des motocyclistes de l’EDSR, ont réalisé un contrôle routier, multi-postes sur l’ensemble des axes principaux et secondaires des communes de la façade Est de l’île. Ce service coordonné fortement perturbé, dans un premier temps par des conditions météorologiques défavorables, puis dans un second temps par un accident sur la RN2, suivi d’un sur-accident, s’est poursuivi par la recherche et l’interpellation d’un individu, signalé comme ayant l’intention de commettre un caillassage … A néanmoins permis de relever 30 infractions, dont 9 alcoolémies, 1 conduite sous stupéfiants, 1 consommation de stupéfiant, 1 vitesse excessive, 1 sens interdit, 1 téléphone, 1 défaut d’équipement 2RM, 5 défauts de contrôle technique, 3 défauts d’assurance (dont 1 en récidive), 3 refus d’obtempérer ( propriétaires véhicules identifiés / Enquête en cours ), 3 mises en fourrières administratives, 1 conduite sans permis, cumulée avec une alcoolémie délictuelle, sur le conducteur venant récupérer le conducteur du véhicule, sans assurance !!! Il faut rajouter à cela les deux alcoolémies des accidents sur la RN 2…

Au même moment, dans le Sud de l’île, les motocyclistes de la BMO de Rivière ST Louis, réalisés avec les réservistes de l’EDSR, un contrôle routier axés sur la recherche des conduites addictives. Au cours de ce service, deux conducteurs ont été contrôlés, en état de récidive, pour des alcoolémies délictuelles. De plus, le premier conduisait malgré une interdiction judiciaire de conduire tous types de véhicules à moteur et le seconde malgré une annulation judiciaire de son permis de conduire. Les deux véhicules, non assurés, ont été placés en fourrière. Ils sont immobilisés par la justice jusqu’au jugement. Placés en garde à vue, les deux contrevenants seront présentés devant les magistrats, lundi 07 juin 2021, afin de répondre de leurs actes.

 

COTE POLICE

Les effectifs de Police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion
ont réalisé sur le département 25 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours
de ce week-end du 04 au 06 juin 2021 permettant de relever 196 infractions soit 11 délits
dont :

– Conduite sous l’Empire d’un État Alcoolique : 05
(taux compris entre 0,46 et 0,91 mg / l d’air expiré)
– défaut d’assurance : 04
– défaut de permis de conduire : 02

106  fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la
constatation de 185 autres diverses contraventions au code de la route dont :

– feu rouge / stop / priorité : 13
– excès de vitesse : 58
– usage d’un téléphone tenu en main par le conducteur d’un véhicule
 : 17
– défaut de contrôle technique : 12
– autres : 85

3 Commentaires

  1. se serait bien que les représentants de l’ordre public fassent autant contre le tapage nocturne ! insécurité grandissante ! la sécurisation des résidences de part et d’autres dans la cité dyonisienne ! car les gens n’appellent pas ou préférent ne plus la police ” parce que les policers ne viennent pas , ou viennent vraiment longtemps plus tard ..ce qui fait laisser croire aux emmerdeurs que les policiers ne peuvent rien contre eux !! et c’est comme cela que les mauvaises habitudes s’installent et deviennent encore plus difficiles à contrecarrer aprés ! les gens choississent de subir pour éviter le pire , car souvent les victimes deviennent les coupables aprés ! malheureusement …

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Réouverture du sentier des Calumets

Article suivant

Action d’Extinction Rebellion contre le futur zoo de l’Etang-Salé

Free Dom