Contrôles routiers : 369 infractions relevées par les policiers et les gendarmes ce week-end

6 min de lecture
3

Zone Police 

Les effectifs de Police de la Direction Territoriale de la Police Nationale de La Réunion ont réalisé sur le département 25 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 04 au 06 Mars 2022 permettant de relever 159 infractions soit 27 délits dont :

  • Conduite en état d’ivresse manifeste ou sous l’empire d’un état alcoolique (taux ≥ 0,4 mg/l d’air expiré) : 9
  • Défaut d’assurance : 9
  • Défaut de permis de conduire : 8
  • Refus d’obtempérer : 1

120 fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de 132 autres diverses contraventions au code de la route dont :

  • Conduite sous l’empire d’un état alcoolique (taux compris entre 0,25 et 0,39 mg/l d’air expiré) : 4
  • Défaut de contrôle technique : 10
  • Feu rouge / stop / priorité : 6
  • Défaut de port de casque : 7
  • Défaut de port de la ceinture de sécurité : 4 ( conducteur) / 3 ( passager)
  • Usage d’un téléphone tenu en main par le conducteur d’un véhicule en circulation : 7
  • Franchissement de ligne continue : 1
  • Autres : 90

Zone Gendarmerie 

Le week-end est une nouvelle fois, endeuillé par un accident mortel de la circulation, ayant mis en cause, un véhicule léger et un motard. Le drame s’est déroulé, ce dimanche 6 mars 202 à 11h40, sur l’axe D41, sur le secteur de la Possession. Le pilote gravement touché lors du choc a été projeté, en contrebas de la chaussée, nécessitant, l’intervention de moyens spécialisés, pour lui porter secours. Malgré une évacuation héliportée, au CHU de Belle-Pierre, son décès a été constaté.

C’est le troisième motocycliste a perdre la vie, depuis le début d’année et le douzième accident corporel impliquant un deux-roues motorisé en secteur gendarmerie. 2021, s’était achevée avec un bilan de 41 tués pour l’ensemble du réseau routier de l’île. Sur les 31 personnes ayant perdu la vie en secteur gendarmerie, 16 étaient des pilotes de deux-roues.

Pour rappel, en conduisant un deux-roues motorisé, le risque d’être tué est 27 fois plus élevé, qu’en voiture. En moyenne un pilote parcours, chaque année, 2.638 km pour un cyclo et 3.030 km pour une motocyclette. Le parc actuel des deux roues motorisés à La Réunion est estimé à 20.891, pour un nombre d’automobiles de 467.930. Soit moins de 5 % des véhicules en circulation, ayant pourtant généré 52 % des tués sur les routes de l’île, en 2021. À cet effet, la plus grand vigilance doit-être de mise lors de la conduite de cette catégorie de véhicule.

Bilan sécurité routière :

Au cours du week end, les motocyclistes de l’E.D.S.R en appui des compagnies de gendarmerie ont mené des nombreuses actions de lutte contre l’insécurité routière en ciblant les infractions graves génératrices d’accidents :

  • nombre de services réalisés : 16
  • nombre d’infractions : 210
  • nombre de rétentions de permis : 18
  • nombre d’alcoolémie : 13
  • nombre de conduite sous stupéfiants : 11
  • nombre d’immobilisation fourrière: 31 dont 18 fourrières
  • nombre de défaut d assurance : 13
  • nombre défaut permis conduite sous suspension/annulation : 8
  • nombre de vitesses : 114 dont 19 interceptions
  • nombre de non port ceinture : 9
  • nombre d’usage téléphone / distracteurs : 3
  • nombre non respect priorité : 1
  • nombre défaut contrôle technique : 11
  • nombre de défaut équipement et non port de casque pilote deux-roues : 2
  • nombre de nuisance / pollution et défaut d’homologation: 15
  • nombre de refus obtempérer : 2 (identifiés – enquêtes en cours)

Fait particulier :

samedi 05 mars 2022, de 19h00 à 21h00, les militaires de la compagnie de ST Benoit, appuyés des motocyclistes de l’EDSR, ont réalisé deux postes de contrôle routier, rond point Gillot RN2 et rond point des Plaines RN2/RN3. Au cours de ce service 32 infractions ont été relevées, dont 6 alcoolémies, 1 conduite sous stupéfiants, 2 défauts de permis, 6 contrôles techniques, 3 vitesses excessives, 2 ceintures, 3 défauts d’assurance, 2 cartes grises non conformes, 1 non respect de stop, 1 interdiction de circulation d’un cyclo sur une voie express, 3 infractions ayant trait aux nuisances et pollutions des véhicules et 2 refus d’obtempérer…10 véhicules ont été immobilisés et 3 ont été immédiatement placés en fourrière.

3 Commentaires

  1. Plus les semaines passent et plus le nombre d’infractions et donc d’amendes augmente.
    Remplir volontairement les caisses de l’Etat serait-il devenu le jeu favori des habitants de ce département ?
    En tout cas c’est Macron qui doit être content, lui qui nous annonce que le temps est venu de rembourser les milliards dépensés pendant l’épidémie de Covid 19 !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

8 mars : des expositions au Laleu Kiltir

Article suivant

Féminicide vendredi à Sainte-Marie : une enquête pour meurtre ouverte

Free Dom