Contrôles routiers du week-end, 400 infractions, 17 taux d’alcoolémie élevée, 34 permis retirés !

5 min de lecture

Comme tous les week-end, les militaires de la Gendarmerie Nationale devancent largement leurs collègues fonctionnaires de Police en terme de chiffres…

Zone Police

Les effectifs de Police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion ont réalisé sur le département 12 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 28 au 30 janvier 2022 permettant de relever 66 infractions soit 09 délits dont :

  • conduite sous l’empire d’un état alcoolique : 3 (taux compris entre 0,78 et 0,89 mg / l d’air expiré)
  • défaut d’assurance : 3
  • défaut de permis de conduire : 2
  • refus d’obtempérer : 1

45 fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de 57 autres diverses contraventions au code de la route dont :

  • feu rouge / stop / priorité : 1
  • défaut de port de casque : 1
  • défaut d’équipement : 10
  • défaut de contrôle technique : 12
  • autres : 33

Zone Gendarmerie

Au cours du week end, les motocyclistes de l’E.D.S.R(Escadron Départemental de Sécurité Routière) en appui des compagnies de gendarmerie ont mené des nombreuses actions de lutte contre l’insécurité routière en ciblant les infractions graves génératrices d’accidents :

  • nombre de services réalisés : 22
  • nombre d infractions : 334
  • nombre de rétentions de permis : 34
  • nombre d’alcoolémie : 14
  • nombre de conduite sous stupéfiants : 11
  • nombre d’immobilisation fourrière: 34 dont 19 fourrières
  • nombre de défaut d assurance : 8
  • nombre défaut permis conduite sous suspension/annulation : 10
  • nombre de vitesses : 224 dont 13 interceptions
  • nombre de non port ceinture : 4
  • nombre d’usage téléphone / distracteurs : 12
  • nombre non respect priorité : 7
  • nombre défaut contrôle technique : 2
  • nombre de défaut équipement et non port de casque pilote deux-roues : 11
  • nombre de nuisance / pollution et défaut d’homologation: 7
  • nombre de garde a vue : 2

Dans l’après-midi du vendredi 28 janvier 2022, un conducteur d’un véhicule est contrôlé par la BMO de ST Benoit, sur la RN2 à une vitesse de 141 km/h pour 110. Intercepté, ce bénédictin n’est pas titulaire du permis de conduire, positif aux stupéfiants et au volant d’un véhicule non assuré. L’Intéressé est immédiatement placé en garde-à-vue pour les faits reprochés et en raison d’un état de « récidive légale ». Son véhicule est placé en fourrière. Poursuivant leurs investigations, les militaires découvrent que le mis en cause fait l’objet de deux fiches recherches, en vue de l’exécution d’une peine d’emprisonnement… Déféré devant les magistrats, il a été immédiatement écroué.

Samedi 29 janvier 2022, de 20h00 à 23h30, les militaires de la Cie de ST Benoit, appuyés des motocyclistes de l’EDSR ont réalisé un poste de contrôle routier, à l’intersection des axes RN3/RN2 sur le rond point des plaines de la commune de ST Benoit. Au cours de ce service, 14 infractions ont été relevées à l’encontre d’usagers, manifestement enclin à ne pas respecter le code de la route. Parmi les infractions relevées, 2 conduites sous stupéfiants, 3 alcoolémies délictuelles, 3 conduites sans permis, 3 défauts d’assurance, 1 non respect de feu route, 1 non port de ceinture de sécurité et 1 défaut de contrôle technique, ont motivé la mise en fourrière de 5 véhicules.

Dimanche 30 janvier 2022 à 17h45, les motocyclistes ont intercepté sur la RN1A, entre l’Étang Salé et ST Leu, une motocycliste au guidon d’une grosse cylindrée, qui circulait à la vitesse de 151 km/h sur un secteur réputé accidentogène limité à 80 km/h. Le permis de cette pilote a été immédiatement retiré et son véhicule a été placé en fourrière.

Article précédent

Ste-Marie : un homme hélitreuillé par le PGHM après une chute au bassin Z’éclair

Article suivant

Chambre de Métiers : c’est la semaine de l’apprentissage dans l’artisanat

Free Dom