//

Convention CAF-Mairie de Bras-Panon : 17 millions d’euros pour financer des actions sociales (VIDÉOS)

5 min de lecture

C’est la troisième convention territoriale globalisée qui est signée entre la Caisse d’Allocations Familiales et la mairie de Bras-Panon. Une signature qui a eu lieu mardi 14 décembre à la salle du conseil municipal de Bras-Panon entre le maire Jeannick Atchapa et  Frédéric Turblin, directeur général de la CAF. Un partenariat renouvelé pour trois ans.

De gauche à droite : Frédéric Turblin, directeur général de la CAF et Jeannick Atchapa, maire de Bras-Panon. (Crédit Photos : YM)

Cet accord-cadre signé a pour but de territorialiser une offre globale de services à destination des familles. La Convention territoriale globale (CTG) est un outil de développement local territorialement attentionné qui permet de déployer un plan d’actions et de coordonner la mise en œuvre et d’en évaluer les impacts sur le territoire. Elle représente un intérêt certain pour la petite commune rurale de l’Est de 12 768 habitants dont 4 168 allocataires de la CAF et 9 724 couverts par les aides de la CAF. 54% des allocataires sont sous le seuil des bas revenus. Ecoutez le maire de Bras-Panon, il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

 Tous les domaines de l’action de la CAF sont concernés : accès aux droits, petite enfance, enfance, jeunesse, animation de la vie sociale, logement, accompagnement social et insertion.

La CTG est toujours une démarche partenariale, personnalisée et adaptée au contexte communal, sur la base d’un diagnostic territorial. Elle facilite la mobilisation et la mutualisation des fonds en évitant les doublons d’intervention et en garantissant l’équité territoriale des interventions.

Cette convention est signée pour 3 ans et fera l’objet d’un avenant pour 5 ans au total (2021-2025) et s’articule autour de 5 axes identifiés à partir du diagnostic social partagé. Chaque axe correspond à des actions concrètes pour améliorer le quotidien des habitants et investir durablement.

Axe 1 : Favoriser l’émergence d’espaces de service et d’accès aux droits dans une logique de proximité

  • Les points numériques multi-services (accompagnement des bénéficiaires-allocataires au numérique) ;
  • Le Taxi social : un transport de proximité destiné aux personnes âgées ou isolées du territoire afin de leur permettre de se déplacer sur le territoire de la commune pour réaliser des démarches administratives, de faire des courses de proximité ou bien de pouvoir assister à des actions de solidarités.

Axe 2 : Soutenir l’accompagnement autour de la petite enfance, de la famille et de la parentalité

  • Un Etablissement Accueil du Jeune Enfant itinérant : le Baby bus ;
  • L’ouverture d’une classe passerelle ;
  • La mise en œuvre d’un Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité (CLAS) sur 2 écoles ; 

Axe 3 : Renforcer la politique à destination des jeunes

  • La cellule jeunesse (accompagner la jeunesse) ;
  • Le projet Déclic (Prévention des addictions entre pairs par le numérique Asso CNJOI – CCAS) ;
  • La caravane de l’éducation à la santé : programme pédagogique à la santé (CCAS-Vivons En Forme).

Axe 4 : Contribuer au développement et à l’animation de la vie locale

  • La préfiguration d’un centre social et sa future implantation ;
  • Une convention d’objectifs et de gestions de moyens inter-bailleurs ;

Axe 5 : Mobiliser les dispositifs concourants à l’accompagnement et à l’insertion sociale et professionnelle des habitants

  • Le permis social : Mobilité des jeunes et leurs projets professionnels ;
  • L’insertion par l’activité économique ;
  • La valorisation de l’expérience du public RSA majoré : accompagnement projet de vie – valorisation des acquis – conseils.

Cette Convention Territoriale Globale 2021-2023 traduit l’engagement des signataires et leur détermination à développer les politiques familiales sur le territoire de Bras-Panon en faveur des Panonnaises et des Panonnais.

Elle apporte une nouvelle dynamique dans les relations entre les deux partenaires. Ecoutez Frédéric Turblin, le directeur général de la CAF.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19 : la situation sanitaire se dégrade davantage, 3 374 cas et 2 décès en une semaine

Article suivant

Incendie de Montgaillard : fin des opérations de secours après 30h d’intervention

Free Dom