Covid-19 : création de la 1e unité réunionnaise de soins de suite et de réadaptation

Après leur prise en charge dans les unités COVID-19 du CHU Nord, certains patients nécessitent un
passage dans un lit de soins de suite et réadaptation (SSR). Cette période de réadaptation
s’effectue dans une unité de SSR, spécialement dédiée à l’accueil de ce type de patients. La
première unité SSR COVID-19 de La Réunion accueille ses premiers patients ce 28 mai, au sein de
la Clinique Saint Vincent. Toutes les mesures ont été prises, tant par le CHU que par la Clinique
Saint Vincent, pour assurer un transfert et une prise en charge optimale des patients.

Après la réanimation, les soins de suite et de réadaptation 

Les unités de soins de suite et de réadaptation (SSR) visent à fluidifier les parcours de prise en charge des
patients, en évitant une hospitalisation prolongée dans un lit de médecine ou de réanimation. Elles
permettent ainsi d’assurer un retour à la vie courante des patients par une phase de réadaptation.
En effet, le parcours de soins de certains patients ne s’arrête pas à la sortie du service de réanimation.
Parce qu’ils ont été intubés – pour les cas les plus graves – durant une période pouvant aller jusqu’à 4
semaines, ces patients, stables médicalement, rejoignent des unités de soins de suite et de réadaptation
(SSR) pour une hospitalisation de plusieurs semaines afin d’y recevoir des soins remédiant tant au stress
post-traumatique, qu’à des déficiences musculaires que respiratoires, ou des problèmes digestifs, de
dénutrition, ou tout simplement de grande fatigue. Les séquelles d’une prise en charge en réanimation
peuvent être importantes et la prise en charge en SSR sera donc réalisée sur-mesure.

Afin d’anticiper l’évolution de la crise sanitaire à La Réunion, conformément aux recommandations émises
par le ministère de la santé, l’ARS de La Réunion a publié un appel à candidature le 6 Avril 2020
concernant la mise en œuvre d’unités COVID 19 en SSR. Trois établissements ont été sélectionnés sur le
territoire : la Clinique Saint-Vincent, la Clinique de la Paix, établissements du groupe de Santé
CLINIFUTUR et l’institut Robert Debré. L’ARS a décidé d’activer la première Unité de SSR le 28 mai
2020 à la Clinique Saint-Vincent.

Accueil des premiers patients en SSR dès le 28 mai

Après un travail en étroite collaboration avec l’ARS et le CHU Nord sur l’organisation des filières, des
protocoles et des procédures de prise en charge, la Clinique Saint-Vincent accueille ses premiers patients
à compter du 28 mai. Les caractéristiques spécifiques de l’unité de SSR dédiée :
• Un service indépendant et isolé avec des circuits de prise en charge dédiés et flux différenciés
• Le placement des patients en chambre individuelle avec limitation des contacts
• L’accès à un plateau technique adapté et sécurisé
• Des équipements de protections individuelles pour le personnel
Toutes les mesures ont été prises afin d’accueillir les malades dans des conditions d’hygiène et de sécurité
optimales et de permettre une prise en charge avec un programme personnalisé de soins adaptés tant aux
patients qu’aux professionnels de santé

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Poster un Commentaire

avatar