Coups mortels à Saint-Louis : 10 ans de prison pour les agresseurs de Samuel

2 min de lecture

L’affaire est jugée depuis le 24 octobre devant la cour criminelle. Yvan et Matthias âgés de 24 ans sont accusés de “violence en réunion ayant entraîné la mort sans intention de la donner”.

Dans la soirée du 19 janvier 2018, lors d’une fête organisée à la maison des jeunes dans le quartier de Bois-de-Nèfles-Coco, ils ont porté de violents coups à Samuel. L’homme de 31 ans est décédé le lendemain des suites de ses blessures.

Yvan et Matthias reconnaissent les faits

Interpellé sur les lieux du drame, Yvan avait un taux d’alcool de 1,30 grammes d’alcool par litre de sang. Matthias a lui été arrêté un peu plus tard chez sa mère, avec un taux d’alcoolémie négatif. Les deux hommes ont reconnu les faits mais confient qu’ils n’ont pas frappé la victime avec l’intention de donner la mort. Au vu de la violence de l’agression, les deux hommes avaient été placés en détention provisoire sur décision du juge des libertés et de la détention en 2018.

Durant le premier jour de procès, Yvan et Matthias reconnaissent les faits mais sont peu loquaces quant aux circonstances du drame.

Condamnés à 10 ans de prison

Les deux amis encouraient 15 ans de réclusion criminelle, finalement le verdict est tombé vendredi 25 octobre en début d’après-midi: Yves Douanier et Mathias Somon ont été condamnés chacun à 10 ans de prison, et 5 ans d’interdiction de paraître sur la commune de Saint-Louis dès leur sortie de détention.

Les avocats de la famille Coulama-Mounitchy, Me Céline Germand-Robert pour la mère, Me Sylvie Moutoucomorapoulé pour le père, et Me Ghislain Chung To Sang pour le frère et la soeur de la victime s’estiment satisfaits du verdict.


Poster un Commentaire

avatar
Free Dom
WordPress Video Lightbox