Cour d’Appel : 8 mois de prison avec sursis contre Philippe Ghanty pour atteinte sexuelle sur mineure

1 min de lecture
9

Au mois de février 2019, Philippe Ghanty avait été condamné à 6 mois de prison avec sursis pour atteinte sexuelle sur mineure de moins de 15 ans par personne ayant autorité.

En effet, l’ancien professeur d’anglais du collège Jules Reydellet avait entretenu une relation amoureuse avec l’une de ses élèves alors âgée de 14 ans. Il est depuis suspendu par le rectorat et risque la radiation. Devant la Cour d’Appel, Philippe Ghanty clamait de nouveau son innocence, plaidant une relation « consentie ».

L’avocat général a requis une peine alourdie à l’encontre du professeur, soit 8 mois de prison avec sursis, cinq ans d’interdiction de côtoyer des mineurs et son inscription au fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes.

La décision a été mise en délibéré et a été rendue ce jeudi 23 septembre. La cour d’appel a suivi les réquisitions du parquet.

9 Commentaires

  1. Faudrait rajouter qu’ un certificat de virginité a été soustrait du dossier par quelqu’un du parquet . Vive la justice bananière !

  2. Ouh la la,gâcher sa carriére de prof avec un trés bon salaire avec une gamine,quel dommage!
    L’amour est aveugle mais quand on sait qu’obtenir son CAPES est trés,trés difficile,donc ça demande réflexion quand on est en poste à ne pas faire d’erreur.

  3. Lamour lé dou
    Il aurait attendre un an, elle aurait eu la majorité sexuelle
    En.inde elle sont mariee a 12 ans et aussi ds les pays arabe … donc pq pas ici en misouk

  4. Si vous aviez bien suivi l affaire au début la fille était bien consentante et aimait ou aime toujours cet homme mais la pression des parents et de leur conseil veulent que elle s est mis de leur côté hormis toute cette affaire ça me fait rire de voir des parents outrés quand eux même ont faillit à leur éducation car il faut pas oublier que nous vivons dans un monde réaliste où la sexualite de nos enfants commencent bien tôt et à nos dépens donc remettez un peu de valeurs, de dialogues, de règles dans vos familles après venez pas accuser les autres de perversité, et je peux vous assurez qu il y en a d autres de ce cas là sauf qu il n’y a rien a gagner contre un jeune au rsa vous me comprenez

  5. Prenez garde de ces jeunes filles bien rodées pour vous embobiner car après c est leur parents qui viennent vous demander des comptes et justice au lieu de revoir leur éducation de base (école un lieu pour apprendre et non de débauche comme je vois a la sortie des écoles)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

The Voice Kids : Louane et Julien Doré, les deux nouveaux coachs de la saison 8 !

Article suivant

Enseignants et personnels de l’Éducation nationale manifestent aujourd’hui

Free Dom