Décès du chasseur de tangues à Salazie : Henri Bressure, son agresseur reste en prison

2 min de lecture
13

En mars dernier, Jean-Jacques Boyer, un chasseur de tangues, est décédé dans le cirque de Salazie. Ce Saint Andréen a péri dans le secteur de la mare d’Affouches  suite à un malaise. Il tentait , en courant, d’échapper à la colère d’un homme qui le menaçait avec un sabre à cannes lui et son camarade. Une poursuite injustifiée car le propriétaire du terrain sur lequel étaient les 2 chasseurs leur avait donné l’autorisation de chasser le tangue sur sa propriété.

Son agresseur au sabre a pu être identifié deux semaines après les faits. Henri Bressure a été placé en détention provisoire, accusé de “violences volontaires avec menace d’une arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner, doublé d’une non assistance à personne en danger”.

Une vingtaine de jours après sa mise en examen, l’homme demandait à quitter la détention provisoire hier mais les magistrats ne l’ont pas suivi dans sa requête. Henri Bressure, 45 ans, a argumenté que la victime et son ami étaient sur un de ses terrains quand il a commencé à les courser, et qu’ils étaient aussi menaçants et armés d’un sabre. Le problème c’est que sa version est difficilement crédible pour les enquêteurs, d’autant qu’une “plantation” de zamal a été trouvée sur le terrain du suspect avec une centaine de pieds qui poussaient allègrement. D’ailleurs l’homme est connu sur le plan de la justice pour détention de stupéfiants et … usage régulier.  Il est donc reparti hier en prison.

 


13
Poster un Commentaire

avatar
7 Fils de commentaires
6 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
12 Auteurs du commentaire
RaizenbergLiaMoiidrissAnomantis Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox