Coût de la gestion des déchets : l’inquiétude grandissante des contribuables tamponnais

2 min de lecture

Nous, citoyens Tamponnais, nous sommes en mesure d’être inquiets.

D’une part face au ramassage lacunaire des déchets dans notre commune provoquant des amoncellements de tas d’ordures en bord de route. Ces déchets attirent moustiques et rats, animaux vecteurs de maladies graves et transmissibles aux humains comme la dengue, le chikungunya ou encore la leptospirose. Les poubelles mal ramassées présentent donc de sérieux risques de santé publique surtout avec une population est déjà préoccupée par la propagation de la pandémie de la COVID-19.

D’autre part, les Tamponnais sont d’autant plus inquiets de la situation financière de l’opérateur chargé du ramassage des déchets puisque la Société Publique Locale SUd DEChets (SPL SUDEC) fait appel à des intérimaires, à des prestataires pour l’accompagner dans la collecte des déchets. Les administrés se posent légitimement la question du surcoût d’un tel accompagnement.

Quelle est la visibilité de la SPL SUDEC et de ses dirigeants alors que tous les observateurs avaient signalé que la flotte de camions était moindre que celle du prestataire qui avait le marché de la collecte les années précédentes. Il est donc logique qu’actuellement la SPL SUDEC loue des poids-lourds et autres engins pour assurer cahin-caha la bonne tenue des tournées de ramassage des déchets. Cette absence de visibilité de la gouvernance de la SPL SUDEC illustre, comme l’a rappelé la chambre régionale des comptes dans son rapport, le manque d’anticipation et d’organisation des dirigeants de cette société.

Tamponnaises, Tamponnais, où ça nous sava ? N’est-il pas possible dans notre Ville de mieux gérer la collecte de nos déchets et donc de mieux gérer nos impôts ?

F.-Reine COUTAMA (La Châtoire/Tampon)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



1 Commentaire



Free Dom
WordPress Video Lightbox