Covid-19 : 12 889 nouveaux cas et 7 décès une semaine à la Réunion

8 min de lecture
5

La circulation virale reste stable cette semaine à La Réunion. Au 22 avril, le nombre de cas hebdomadaires s’établit à 12 889 contre 14 083 la semaine précédente, correspondant à un  taux d’incidence de 1 506  contre 1 645  la semaine dernière. La baisse relative de ces deux indicateurs s’explique principalement par la diminution du nombre de tests effectués la semaine dernière en raison du lundi de Pâques (41 342 test contre 46 665 la semaine précédente). Il convient de noter que le taux de positivité reste élevé à 40,3%  (contre 38,5% la semaine précédente) et que le taux d’incidence de ces derniers jours est de nouveau en hausse pour atteindre celui enregistré avant Pâques.

Pour autant, depuis plusieurs semaines, le nombre d’hospitalisations en service de réanimation reste stable à un niveau bas.  Le 26 avril, 5 lits de réanimation sont occupés par des patients Covid et 48 par des patients atteints d’autres pathologies (soit 53 lits occupés sur les 76 lits disponibles). La circulation virale ne génère donc toujours pas, à ce stade de pression hospitalière.

 Au cours des 7 derniers jours, 7 décès liés à la Covid-19 sont à déplorer.

Toutes ces personnes n’étaient pas vaccinées ou présentaient un schéma vaccinal incomplet.

Dans ce contexte marqué par une circulation virale toujours active et alors que 30% de la population éligible n’est pas vaccinée, le port du masque et la stricte application des gestes barrières restent fortement recommandés, notamment dans les lieux à forte fréquentation au sein desquels les mesures de distanciation ne peuvent être respectées, ainsi que pour les personnes fragiles et les cas contact.

Situation sanitaire

La préfecture et l’Agence Régionale de Santé ont le regret d’annoncer ce mardi 26 avril 2022 les décès, de 7 patients intervenus au cours des 7 derniers jours :

– 1 personne âgée de 45 à 49 ans,

– 6 personnes âgées de plus de 75 ans.

Les 7 personnes n’étaient pas vaccinées ou présentaient un schéma vaccinal incomplet.

Taux de positivité 

Le taux de positivité est à 40,3 % pour la semaine du 16 au 22 avril, en hausse par rapport à la semaine dernière.

Taux d’incidence

Le taux d’incidence hebdomadaire est en légère baisse à 1 506/100 000 habitants (contre 1 645 la semaine précédente).

12 889 cas ont été confirmés du 16 au 22 avril.

Compte tenu des 369 195 guérisons et des 749 décès depuis le début de la crise sanitaire,

17 240 cas sont encore actifs à ce jour.

 387 184 cas ont été investigués à ce jour par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie depuis le début de l’épidémie.

Dépistage :

41 342 tests ont été réalisés sur la période, soit une baisse de 11 % par rapport à la semaine précédente.

Recherche de mutations Covid-19

Du 16 au 22 avril, 6 371 cas positifs ont été criblés pour identifier une mutation : 6 208 cas présentaient une des mutations spécifiques sous surveillance, en l’occurrence le variant Omicron, soit plus de 97%.

Situation hospitalière :

Au 26 avril 2022, 5 lits de réanimation étaient occupés par des patients positifs à la Covid-19, sur les 76 lits installés à La Réunion, et 48 par des patients présentant d’autres pathologies (70% de taux d’occupation).

 Protégeons les plus fragiles, continuons à respecter les gestes barrières

Le taux d’incidence et le taux de positivité restent à un niveau très élevé, la circulation du virus est donc toujours active.

Si l’ensemble de la population est susceptible de contracter la Covid-19, certaines personnes sont plus à risque de développer une forme grave :

  • personnes âgées,
  • personnes malades avec comorbidités (obésité (IMC >30), broncho-pneumopathie chronique obstructive et insuffisance respiratoire, hypertension artérielle compliquée, insuffisance cardiaque, diabète, insuffisance rénale chronique, patients dialysés…)
  • personnes immunodéprimées.

Aussi, les autorités sanitaires recommandent à ces personnes vulnérables face à la Covid-19 ainsi qu’à leurs proches de :

–          appliquer les gestes barrières : aération régulière des pièces, lavage des mains, utilisation de gel hydroalcoolique, salutation sans se serrer la main/sans embrassades, utilisation d’un mouchoir à usage unique et isolement chez soi dès l’apparition de symptômes ou en cas de test positif,

–          porter un masque lorsqu’il est obligatoire (dans les transports collectifs et dans les hôpitaux, les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), les unités de soins de longue durée (USLD)…) ou recommandé (dans les lieux à forte fréquentation quand les mesures de distanciation ne peuvent pas être respectées),

–          se faire vacciner pour se protéger des formes gaves pouvant conduire à une hospitalisation ou à un décès ; et bénéficier de la dose de rappel dès 3 mois après la 2ème injection ou une infection,

–          réaliser le 2ème rappel pour les personnes de plus de 60 ans et les résidents en EHPAD et USLD, dans les délais requis,

–          en cas d’infection à la Covid-19, surveiller l’état de santé pour prévenir une potentielle aggravation des symptômes, en demandant conseil à leur médecin,

–          continuer le suivi et le traitement des autres pathologies, en lien avec leur médecin.

5 Commentaires

  1. je sais pas d’où viennent ces chiffres et de plus on continue ici à les donner alors qu’en métropole on n’en parle plus et les gens se déplace comme ils veulent d’un département à l’autre alors que nous avons toujours le motif impérieux. Le Danemark Israël et une trentaine de pays on circule vacciné ou pas et de même la Pologne qui veut résilier son contrat avec Pfizer. La Thaïlande va s’ouvrir à partir du premier mai sans pass. Arrêtez de faire peur les gens avec un virus qui est téléguidé par ceux qui nous gouverne

  2. IL Y A des personnes conseiller qui travail dans la banque qui lui donne tout permis il y a quinze jours ma fille avait rendez-vous avec ce conseiller il n.avait pas de masque ma fille oui et moi aussi et ma fille a choppé le covid omicron nous les petits on met notre masque vous allez me dire les plus obligé mais quand ou les grippé la moindre des choses portes ton masque

  3. IL Y A des personnes conseiller qui travail dans la banque qui lui donne tout permis il y a quinze jours ma fille avait rendez-vous avec ce conseiller il n.avait pas de masque ma fille oui et moi aussi et ma fille a choppé le covid omicron nous les petits on met notre masque vous allez me dire les plus obligé mais quand ou les grippé la moindre des choses portes ton masque

  4. IL Y A des personnes conseiller qui travail dans la banque qui lui donne tout permis il y a quinze jours ma fille avait rendez-vous avec ce conseiller il n.avait pas de masque ma fille oui et moi aussi et ma fille a choppé le covid omicron nous les petits on met notre masque vous allez me dire les plus obligé mais quand ou les grippé la moindre des choses portes ton masque

  5. G ne comprends pas lé 7 personne n’était pas entièrement vacciné cé a dir pour les 75ans 4 doses…mais on vient nous dir dans lé info que la dose de rappel perd de son efficacité 3mois après injection donc il fo 5 doses pour une efficacité..??? Bon ben g laisse mé doses

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Cité Magellan au Port : une bouche d’égout explose, des excréments se déversent dans la rue

Article suivant

Petite-Ile : la rue des Pampas fait peau neuve

Free Dom