Covid-19 : 165 500 Réunionnais ont reçu au moins une injection

6 min de lecture
7

Depuis le début de la campagne de vaccination, plus de 165 500 Réunionnais ont reçu au moins une injection (soit 19,3% de la population totale). La couverture vaccinale progresse, mais reste insuffisante, notamment chez les personnes vulnérables, plus exposées aux formes graves de la maladie.

L’ARS encourage ces personnes en particulier, ainsi que l’ensemble des Réunionnais à se faire vacciner dès maintenant. En effet, les spécialistes s’accordent à dire qu’il nous faut atteindre 80% de couverture vaccinale (personnes éligibles présentant un schéma vaccinal complet) pour se diriger vers une immunité collective. Il s’agit donc d’un enjeu individuel et collectif pour lutter contre la Covid-19.

Par ailleurs, pour faciliter l’accès à la vaccination au plus grand nombre, l’ARS, en lien avec ses partenaires, poursuit les opérations de vaccination de proximité grâce à la mise en place de centres éphémères. La prochaine opération se déroulera le 12 juin à la Plaine des Palmistes. Les personnes de plus de 55 ans pourront, comme dans certains centres de vaccination de l’île (Nordev, La Possession et Pierrefonds), avoir accès au vaccin Pfizer (2 doses) ou Janssen (1 dose). La plupart des centres seront également ouverts le dimanche à compter du 6 juin 2021.

Progression de la vaccination à La Réunion Au 31 mai 2021 :
• 244 401 doses de vaccin ont été administrées.
• 165 563 réunionnais ont pu bénéficier d’au moins une première injection et 78 838 d’une deuxième.
• Faisant ainsi entrer plus de 19% de la population de La Réunion dans le processus de vaccination.
Sur la semaine dernière :
• plus de 36 800 injections ont été réalisées
• 5 000 rendez-vous sont proposés chaque jour dans les 10 centres de vaccination, en plus de la mobilisation des pharmaciens et médecins de ville.

Evolution de la couverture vaccinale chez les personnes vulnérables :

• Un taux de vaccination insuffisant chez les personnes atteintes de pathologies lourdes :
30% de couverture en première injection chez les réunionnais souffrant de maladies respiratoires chroniques (contre 59% en métropole)
35% de couverture en première injection chez les personnes atteintes de diabète à La Réunion (contre 66% en métropole)
• Une couverture vaccinale qui reste à améliorer chez les personnes âgées :
 54% des réunionnais de plus de 70 ans ont bénéficié d’une première injection Une couverture vaccinale qui progresse, mais reste encore insuffisante compte tenu des risques de formes graves auxquels sont exposés les personnes fragiles, et en comparaison avec les chiffres de la métropole.

L’attestation de vaccination

Depuis le 3 mai, une 3 attestation de vaccination 4 est délivrée par les professionnels des centres de vaccination de La Réunion, après la première et la deuxième injection.
Ce document servira de justificatif officiel de vaccination lors de la réservation d’un billet d’avion par exemple. Doté d’un QR code, il pourra être intégrer dans l’application # TousAntiCovid..
Cette attestation est également disponible sur internet. En effet, l’Assurance Maladie a ouvert le 27 mai un nouveau téléservice permettant aux assurés de télécharger leur attestation de vaccination certifiée sur attestation-vaccin.ameli.fr
Les personnes qui ont été vaccinées avant le 3 mai peuvent aussi y récupérer leur attestation.

Opération de vaccination éphémère à La Plaine des Palmistes le 12 juin

En complément des 10 centres de vaccination ouverts à La Réunion, l’ARS poursuit ses opérations de centres éphémères de vaccination.
Ainsi, afin de faciliter l’accès à la vaccination aux habitants de la Plaine des Palmistes, l’ARS, en lien avec
la commune et la Croix Rouge, organise une opération de vaccination de proximité le 12 juin.
• Les personnes de moins de 55 ans bénéficieront du vaccin Pfizer (première injection le 12 juin et la deuxième le 17 juillet).
• Les personnes de 55 ans et plus auront le choix entre le vaccin Janssen qui sera administré en une seule dose, et le vaccin Pfizer.
Ces journées de vaccination se dérouleront à la salle des fêtes D Les Goménolés E, au 12 rue des Goménolés à la Plaine des Palmistes.

7 Commentaires

  1. je l’ai eu le covid19 en fin compte y’a 1 mois ou 2 à peu près mon test de sérologie d’aujourd’hui le confirme que j’ai des traces d’anticorps dans le sang

  2. You Shaĺl, c’est vrai les reunionnais sont plus intelligents que le monde entier, c’est les seuls au monde a être intelligents. va dans les autres pays où ils supplient d’avoir des vaccins juste pour pas mourir, ici on est les enfants gâtés, qui vont toujours chez le médecin pour un oui ou un non, vont soigner diabète et compagnie. c’est à pleurer, se croire soit disant résistant, et plus malin que les autres alors que vous avez le meilleur système de santé. Si tu attrapé le covid tu auras bien sur le courage d assumer et surtout de pas aller à l’hôpital te faire soigner.?? je crois pas, tu feras comme beaucoup tu iras pleurer à l’hôpital après avoir fait le malin. mais t’as raison ici on peut se le permettre, ailleurs ils meurent

    • J’ai pas vue aucun peuple supplier pour être vacciner, alors va te renseigner au lieu de dire m’importe quoi!!!!
      Si tu t’es fait vacciner temps mieux pour toi et long vie à toi!!!!

  3. Lauret, c’est bien ça le problème avec les enfants gâtés des pays riches, ils voient rien.
    Donc..le Brésil? l’inde? plus prêt? Madagascar ?
    un poil plus loin? l’Afrique tout entière
    En Europe ? Espagne ? ou même les tests covid sont payant 90€
    Bref restez pour certains dans votre bulle confortable, on parle de solidarité, d’accueil, de survis pour plein de gens et voir que les mieux lotis tiennent des discours pareils c’est affligeant.
    Ps Si ceux qui ne font pas confiance aux systèmes de santé sont un peu courageux, ils n’iront plus jamais à l’hôpital pour se faire soigner par ces mêmes médecins qui aujourd’hui vaccinnent, mais ça ça m’étonnerais

  4. Libre à chacun de se faire vacciner ou pas .

    On ne connaît pas les effets de ces vaccins à moyen et long terme, en particulier sur le risque d’apparition de virus recombinants, de maladie aggravée chez les personnes vaccinées ou encore sur les risques liés à la perte d’intégrité de l’ARN (on ne connait pas le devenir des ARN tronqués).

    Les données ne sont pas encore complètes pour savoir jusqu’à quel point ces vaccins sont efficaces chez les personnes les plus à risque .

    Le pompon : Le ministre des solidarités et de la santé avait déjà tenu des propos similaires dans une conférence de presse le 18 février 2021 en disant qu’aucun pays européen ne dispose de données publiées fiables prouvant que les vaccins à ARN / ADN permettent d’éviter les formes graves et les hospitalisations.

    • On ne connaît pas les effets du vaccin à long terme , mais le nombre de morts du covid 19 oui .
      Lorsqu’on se faisait vacciner dans notre enfance : Diphtérie
      Tétanos
      Poliomyélite
      Coqueluche
      Rougeole, oreillons et rubéole
      Haemophilus influenza de type B
      Hépatite B
      Pneumocoque
      Méningocoque de type C
      Est ce que vous étiez méfiants de ces vaccins et pourtant certains aujourd’hui sont contre
      car les sectes et leurs faux prophètes ( ex… Les Témoins de Jéhovah ) vous bourre le crâne et vous à la réunion on se souvient de votre petit lys d’amour , pas étonnant que tant de personnes colportent que le vaccin est plus dangereux que le virus lui même .

Répondre à Parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ) Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid à la Réunion : 14 décès la semaine dernière

Article suivant

Dengue : un décès et 1 949 cas confirmés en une semaine à La Réunion

Free Dom