Académie de La Réunion : 33 élèves testés positifs à la Covid-19 du 12 au 14 septembre

Les écoles et établissements scolaires de l’académie ont procédé entre le samedi 12 et aujourd’hui lundi 14 septembre, au signalement de 33 élèves Covid positif : 16 dans des écoles (écoles élémentaire Fleurimont 2, maternelle Pierre Lagourgue, élémentaire René Perianayagom, élémentaire des Goyaves, élémentaire Bory de Saint-Vincent, élémentaire 17e km, élémentaire Alfred Isautier, élémentaire Les Tamarins, primaire Ary Payet, élementaire Louis Pasteur, élémentaire Françoise Dolto, maternelle René Michel), 7 dans des collèges (collèges de la Montagne, Plateau Goyaves, La Marine, Les Alizés, Émilien Adam de Villiers) et 10 dans des lycées (lycées Leconte de Lisle, Mahatma Gandhi,Roland Garros, Vincendo, Antoine de Saint-Exupéry, Patu de Rosemont, Roches maigres, Jean Hinglo). 2 personnels ont également été signalés Covid positif (collège Raymond Vergès, lycée Roland Garros).

En application du principe de précaution, et en concertation entre la préfecture, l’ARS, la mairie et le rectorat, voici les décisions  prises pour des écoles ou des établissements scolaires, lorsqu’au moins une classe est concernée  :

Le Port

–       École élémentaire Françoise Dolto : maintien à domicile jusqu’au 15 septembre, dans l’attente des préconisations de l’ARS, de 21 élèves d’une classe considérés comme cas contacts d’un élève Covid positif.

–       École maternelle René Michel : maintien à domicile, dans l’attente des préconisations de l’ARS, de 24 élèves d’une classe considérés comme cas contacts d’un élève Covid positif.

Saint-André

–       École primaire Ary Payet : maintien à domicile, suivant les préconisations de l’ARS, de 74 élèves de trois classes considérés comme cas contact de trois élèves Covid positif.

Saint-Joseph

–       Reprise à l’école élémentaire des Goyaves : suivant les préconisations de l’ARS, reprise de 25 élèves d’une classe, qui ne sont plus considérés comme cas contacts.

–       École élémentaire des Goyaves : maintien à domicile, suivant les préconisations de l’ARS, de 25 élèves d’une classe et d’un personnel, considérés comme cas contacts d’un élève Covid positif.

Saint-Denis

–       Reprise à l’école Raymond Mondon : suivant les préconisations de l’ARS, reprise de 59 élèves de trois classes et d’un personnel, qui ne sont plus considérés comme cas contacts.

–       Reprise à l’école élémentaire Bellepierre : suivant les préconisations de l’ARS, reprise de 25 élèves d’une classe et de 2 personnels qui ne sont plus considérés comme cas contacts.

–       Reprise à l’école élémentaire Les Camélias : suivant les préconisations de l’ARS, reprise de 50 élèves de deux classes et de 2 personnels, qui ne sont plus considérés comme cas contacts.

–       Reprise à l’école élémentaire La Source : suivant les préconisations de l’ARS, reprise de 20 élèves d’une classe qui ne sont plus considérés comme cas contacts.

–       Reprise à l’école privée sous contrat La Médersa : suivant les préconisations de l’ARS, reprise de 27 élèves d’une classe et de 2 personnels, qui ne sont plus considérés comme cas contacts.

–       École élémentaire Bory de Saint-Vincent           : maintien à domicile, suivant les préconisations de l’ARS, de 25 élèves d’une classe, considérés comme cas contacts d’un élève Covid positif.

Saint-Louis

–       Reprise à l’école élémentaire Jean Macé : suivant les préconisations de l’ARS, reprise de 23 élèves d’une classe et d’un personnel, qui ne sont plus considérés comme cas contacts.

–       École René Perianayagom : maintien à domicile, suivant les préconisations de l’ARS, de 13 élèves d’une classe, considérés comme cas contacts d’un élève Covid positif.

Saint-Paul

–       École élémentaire Fleurimont 2 : maintien à domicile, suivant les préconisations de l’ARS de 13 élève d’une classe et de 6 élèves d’un groupe, considérés comme cas contacts d’un élève Covid positif.

Saint-Pierre

–       École maternelle Pierre Lagourgue : maintien à domicile, dans l’attente des préconisations de l’ARS, de 35 élèves de deux classes, considérés comme cas contacts de deux élèves Covid positif.

–       Élémentaire Alfred Isautier : maintien à domicile, dans l’attente des préconisations de l’ARS, de 30 élèves de deux classes, considérés comme cas contact de deux élève Covid positif.

–       École élémentaire Louis Pasteur : maintien à domicile, dans l’attente des préconisations de l’ARS, de 34 élèves de deux classes, considérés comme cas contacts de deux élèves Covid positif.

Le Tampon

–       École élémentaire 17e km : maintien à domicile, suivant les préconisations de l’ARS, de 18 élèves d’une classe, considérés comme cas contacts d’un élève Covid positif.

 

LE PROTOCOLE SANITAIRE

Les grands principes

–       Respect des gestes barrière.

–       Port du masque pour les adultes, les collégiens et les lycéens.

–       Hygiène des mains.

–       Nettoyage et aération des locaux.

 

Le protocole sanitaire de l’éducation nationale impose le port du masque obligatoire pour les personnels, y compris dans les classes de maternelle et ce, “tant dans les espaces clos que dans les espaces extérieurs”.

Le port du masque est également obligatoire pour les collégiens et les lycéens ” dans les espaces clos ainsi que dans les espaces extérieurs”, lors des récréations par exemple. Il n’est pas obligatoire “lorsqu’il est incompatible avec l’activité (prise de repas, nuit en internat, pratiques sportives, etc.).

De plus, l’aération des locaux doit avoir lieu toutes les 3 heures et durer “au moins 15 minutes”.

Ces dispositions permettent d’être plus précis et circonscrit lors de la survenue d’une situation dans un établissement scolaire. L’enquête immédiate sur le respect des gestes barrières peut ainsi cibler et circonscrire le périmètre des personnes à considérer comme « cas contacts ».

Ainsi, le port du masque obligatoire pour tous les personnels, tous les collégiens et tous les lycéens, pendant toute la journée, aussi bien dans les salles de classe que pendant la récréation, permettra de mieux identifier et cibler les cas contacts, et limiter ainsi les isolements au nombre de personnes strictement nécessaire.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

6
Poster un Commentaire

avatar
4 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
ZoziméFifiLoboVéridiquePierrot Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Sautron
Invité
Sautron

Je comprends pas en sport y’a pas de virus ?

Fifi
Invité
Fifi

Virus i fait pas sport i rest dan vestiaire le temps i fini

Pierrot
Invité
Pierrot

En résumé battez vous seuls…. Vous êtes prévenus.
Donc.ne soyons pas surpris.
Drôle de façon de gérer une crise.
La fuite en avant..

Véridique
Invité
Véridique

Ce que les médias ne disent pas sa pas arrivé vite fais à la réunion : Les autorités australiennes se sont octroyées le droit de demander à la police de retirer les enfants de la garde de leurs parents afin de garantir le respect des règles relatives aux coronavirus. L’annexe 2 du COVID-19 Emergency Response Act 2020 modifie le Emergency Response Act 2004 visant à octroyer nouveaux pouvoirs lors des “urgences déclarées”. L’article 25 de la loi stipule ce qui suit ; -Retrait des enfants (1) Sans déroger à l’article 25, un fonctionnaire autorisé peut, afin d’assurer le respect de… Lire la suite »

Zozimé
Invité
Zozimé

Garde pas nou

Lobo
Invité
Lobo

On tient bon les ecoles ne ferment pas.
Tant qu il n y aura pas un eleve mort le gouvernement ne bougera pas