Covid-19 : 34 décès et 30 782 cas en une semaine à La Réunion

10 min de lecture
8

Du 29 janvier au 4 février, le taux d’incidence s’élève à 3 596,2 pour 100 000 habitants. Cette donnée  doit bien sûr être appréciée au regard de l’impact du passage du cyclone Batsirai qui a suspendu la réalisation de tests pendant 2 jours, faisant ainsi artificiellement diminuer le taux d’incidence.

L’épidémie reste à un niveau de circulation élevé, puisque le taux d’incidence non consolidé sur la journée du lundi 7 février est de 3 168/100 000 habitants. Pour autant, cette inflexion à la baisse est réelle depuis 13 jours, mais elle reste lente et doit être consolidée avant d’envisager une évolution des mesures de restriction.

Aussi, le maintien de la vigilance reste nécessaire, d’autant que la tension hospitalière est élevée. Au 8 février, 62 lits de réanimation sont occupés par des patients Covid et 45 par des patients atteints d’autres pathologies (sur les 113 lits disponibles). Par ailleurs, 258 patients sont hospitalisés en médecine Covid.

Cette semaine, 34 nouveaux décès liés à la Covid-19 sont à déplorer dont 30 personnes non vaccinées ou présentant un schéma vaccinal incomplet.

La situation reste fragile à ce stade et impose à tous le respect des mesures de freinage et de couvre-feu prises par voie d’arrêté préfectoral depuis le 1er janvier s’impose à tous. Elles doivent être associées aux autres mesures de prévention : gestes barrière, limitation des contacts, respect des protocoles sanitaires, notamment en milieu scolaire et respect strict de l’isolement en cas d’infection confirmée.

 Situation sanitaire

La préfecture et l’Agence Régionale de Santé ont le regret d’annoncer ce mardi 8 février 2022 les décès, intervenus au cours des 7 derniers jours, de 34 patients originaires de La Réunion :

– 1 personne de 15 à 24 ans,

– 1 personne de 25 à 34 ans,

– 1 personne de 35 à 44 ans,

– 5 personnes de 45 à 64 ans,

– 9 personnes de 65 à 74 ans,

– 17 personnes de plus de 75 ans.

24 personnes présentaient des comorbidités.

30 personnes n’étaient pas vaccinées ou présentaient un schéma vaccinal incomplet. Les 4 personnes vaccinées présentaient des comorbidités.

Taux de dépistage :

105 634 tests ont été réalisés du 29 janvier au 4 février, soit une baisse de 36,8% par rapport à la semaine précédente.

Taux de positivité 

Le taux de positivité est à 36 % pour la semaine du 29 janvier au 4 février.

Les taux de positivité les plus élevés concernent toutes les tranches d’âge en particulier :

–          les personnes de 35-44 ans : 39,5 %

–          les personnes de 25-34 ans : 38,9 %

–          les personnes de 45-64 ans : 35,7 %

–          les personnes de 0-14 ans : 35,1 %

Taux d’incidence

Le taux d’incidence hebdomadaire est à 3 596/100 000 habitants (contre 5 312 la semaine précédente).

30 782 cas ont été confirmés sur la période du 29 janvier au 4 février.

Compte tenu des 216 172 guérisons et des 565 décès depuis le début de la crise sanitaire,  40 050 cas sont encore actifs à ce jour.

 

256 787 cas ont été investigués à ce jour par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie depuis le début de l’épidémie.

Recherche de mutations Covid-19

Du 29 janvier au 4 février, 4 316 cas positifs ont été criblés pour identifier une mutation : 4106 cas présentaient une des mutations spécifiques sous surveillance, dont 4 070 cas de variant Omicron, soit 99 %.

Point sur les clusters :

La semaine dernière 19 nouveaux clusters ont été identifiés. Au 8 février 2022, on comptabilisait au moins 123 clusters actifs.

Parmi ces clusters actifs, 40 clusters étaient classés à « criticité élevée » et 33 clusters à
« criticité modérée ».

Toutes les communes de l’île sont concernées par ces regroupements de cas.

Les milieux professionnels, les crèches et les établissements de santé sont toujours les plus impactés par ces situations identifiées.

Situation hospitalière :

Au 8 février 2022, 62 lits de réanimation sont occupés par des patients positifs à la Covid-19, sur les 113 lits installés à La Réunion, et 45 par des patients présentant d’autres pathologies (94,7% du taux d’occupation).

 

Pour les personnes admises en réanimation depuis début janvier   :

– 63 % sont des hommes et 37% des femmes ;

– 67% des patients admis ont moins de 65 ans

– 81% présentent au moins une comorbidité

– 9 patients sur 10 en réanimation ne sont non vaccinés ou présentent un schéma vaccinal incomplet.

 

Respectons les gestes barrières plus que jamais

–          Aérer les pièces de son domicile ou de son lieu de travail le plus souvent possible. L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire pour ne pas laisser le virus s’installer.

–          Porter le masque dans les lieux clos et dans les espaces publics dans lesquels la distanciation sociale n’est pas possible (rues commerçantes des centres ville, marchés, manifestations, abords des établissements scolaires, zones piétonnes, files d’attentes…).

–          Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique  et éviter de se toucher le visage

–          Respecter une distance d’au moins deux mètres avec les autres et limiter au maximum ses contacts sociaux

La distanciation physique est fortement recommandée en raison de la forte contagiosité des variants du virus, surtout en l’absence de port du masque et en particulier pendant les temps de repas.

–          Saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades

–          Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir à usage unique

Pour le moment, même vaccinés, continuons à porter le masque et à appliquer les gestes barrières.

Le dépistage 

Les centres de dépistage de l’île accueillent de nouveau la population aux jours et horaires habituels :

 

Retrouvez tous les lieux de dépistage (laboratoire, pharmacies, aéroport…) sur le site de l’ARS www.lareunion.ars.sante.fr/covid-19-ou-et-comment-se-faire-depister-la-reunion

Appel à volontariat des professionnels de santé et des collectivités

Déploiement de centres de dépistage éphémères

Face à la demande de tests en forte augmentation, l’ARS La Réunion souhaite renforcer l’offre de dépistage pour la population, par la création de centres éphémères à l’initiative des professionnels de santé ou des collectivités territoriales.

De nombreux profils sont recherchés pour la gestion de centre de dépistage et la réalisation de prélèvement via des tests antigéniques.

8 Commentaires

  1.  » De 2016 à 2020 l’armée américaine déclara officiellement, tous critères confondus, environ 1,7 million de maladies par an.

    Ce chiffre est passé à 22 millions de pathologies diverses sur les 11 premiers mois de l’année 2021, l’année de la vaccination de masse (l’armée américaine étant vaccinée à hauteur de 96 % à la fin 2021).

    Dans cet article, le magazine Newsweek transmet l’information sans bien sûr analyser les raisons de cette explosion de cas, laissant entendre que le variant Omicron pourrait en être la cause, participant – sans ne rien dire non plus – à propager la politique de la peur.

    Les décès dus au covid dans l’armée américaine ont augmenté au cours des quatre derniers mois, bien que 96 % d’entre eux aient été vaccinés.

    Au cours des 18 mois entre mars 2020 et août 2021, les forces armées américaines ont connu 43 décès attribués au Covid-19. Au cours des quatre derniers mois, de septembre à décembre, l’armée a enregistré le même nombre de décès, selon un rapport du Pentagone examiné par Newsweek.

    Cette augmentation du nombre de décès militaires survient alors que 96 % des soldats en service actif sont entièrement vaccinés, selon un mémo du Pentagone.

    Le variant Omicron s’est imposé comme la souche dominante du Covid-19 aux États-Unis, ont rapporté les Centers for Disease Control and Prevention le 20 décembre.
    Cette souche a entraîné une augmentation de 215 % des « cas » au cours des deux dernières semaines et une hausse de 82 % des hospitalisations. Toutefois, les décès ont augmenté à un rythme beaucoup moins rapide, avec une hausse de 16 % seulement. »

  2. Mr Pick savez vous que la la grippe espagnole est apparue d’abord au Kansas où elle a contaminé de jeunes soldats américains, qui étaient réunis trois mois dans des camps de formation militaire, à raison de 50 000 à 70 000 individus, avant de traverser le pays et de prendre la mer pour l’Europe . Elle aurait dû se nommer la grippe
    Américaine , La pandémie de grippe espagnole, responsable de 25 à 50 millions de morts à la fin de la Première Guerre mondiale, a marqué l’inconscient collectif et aussi en l’absence de remèdes et vaccins .

    • vous mélangez les torchons et les serviettes, le taux de létalité du Sars cov2 est inférieur à 1%

      vous êtes grotesque dans votre propagande de la panique

  3. Le mensonge va tuer a zot poukoer zot i dit pas ke lo vaccin i tuer domoun ossi, ARS ET PRÉFET ET LO GOUVERNEMENT C 1 TA MENTEUR BIENTÔT ZOT NORA ZOT JUGEMENT OSSI OUBLI PA ZOT LE HUMAIN 38 PERSONNE MORT EN 1 SEMAINE tous les jours nena domoun i mort ZOT LE ENTRAIN DÉTRUIT L HUMANITÉ. L ÉTERNEL DIEU VA TRIOMPHER DESSI ZOT GOUVERNEMENT SATANIQUE ET DÉMONIAQUE

  4. le GRAND JURY viens de lancer les déclarations préliminaires , afin de juger les responsables du crime contre l’humanité perpétré contre les populations avec les injections expérimentales

    notre Micron est cité en tant que Young Leader….

    j »ai adoré l’intervention de l’avocat Sud Africain et aussi celle de l’avocate Indienne….sur les traitements existants

    nous sommes dans une Casdémie avec des tests PCR frauduleux
    et nous sommes dirigé par une clique de tortionnaires sadiques, en france comme dans d’autres pays
    regroupés dans une mafia que le président Malgache a aussi dénoncé

    et les medias qui disent qu’il faut suivre la science en poussant à des injections entraînant la mort sont aussi complice de ce crime contre l’humanité

    • Si votre connerie est vraie , tous les Chefs d’états du monde seront jugés et enfermés : je vous souhaite bon courage pour juger et enfermer : Poutine et Xi Jinping je pense que ce sera votre grand jury qui risque d’y laisser des plumes .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le RSMA recrute ce jeudi des jeunes, à la Plaine des Palmistes

Article suivant

SPL Réunion des Musées Régionaux : Didier Robert de nouveau devant le tribunal le 10 février prochain.

Free Dom