Les chiffres repartent à la hausse avec 2 décès et 1 875 cas de Covid-19 recensés en 7 jours

14 min de lecture
5

Du 13 au 19 novembre, le taux d’incidence atteint 219/100 000 habitants (contre 152,6 la semaine précédente) et le taux de positivité à 4,3% (contre 3,8% la semaine précédente). La Réunion fait désormais partie des 20 départements les plus concernés par la recrudescence de l’épidémie. Le territoire se distingue aussi par des pratiques de dépistage très développées et en progression continue d’une semaine à l’autre (plus de 4 000 dépistages en 1 semaine).

 Sur les 7 derniers jours, les admissions quotidiennes sont également en augmentation, avec une évolution marquée en service de réanimation Covid, dont l’occupation a doublé en une semaine pour atteindre 18 patients. Cette semaine, 2 décès liés à la Covid-19 sont à déplorer.

 Pour stopper cette reprise épidémique, il y a une nécessité urgente et forte de maintenir les gestes barrières en toutes circonstances tout en  respectant strictement les mesures de restrictions, de recourir à la vaccination (primo-injection ou dose de rappel), de faire un test et de s’isoler en cas de symptômes.

Les mesures de protection et de prévention doivent donc plus que jamais être scrupuleusement respectées par l’ensemble de la population :

  • Se faire vacciner au plus vite pour se protéger des formes graves de la maladie :
    > respecter le délai d’injection de la 2ème dose du vaccin Pfizer de 3 semaines 
    à compter
    de la 1ère injection pour une efficacité optimale

> effectuer la dose de rappel pour les personnes éligibles (personnes de plus 65 ans,
personnes vulnérables, professionnels de santé) dès le délai requis (à partir de 6
mois après la 2ème injection du vaccin Pfizer, 4 semaines après le vaccin Janssen et 3
et 6 mois après pour les personnes sévèrement immunodéprimées)

  • Respecter les gestes barrières en toutes circonstances et porter le masque partout où il est imposé 
  • Se faire dépister au moindre doute ou si l’on est cas contact 
  • Respecter l’isolement strict de 10 jours si on est positif à la Covid-19 et 7 jours si on est cas contact
  • Participer au Contact-tracing pour aider à stopper toute chaîne de transmission virale.

 

Situation sanitaire

La préfecture et l’Agence Régionale de Santé ont le regret d’annoncer ce 23 novembre 2021 les décès, intervenus au cours des 7 derniers jours, de deux patients originaires de La Réunion :

  • Une personne âgée entre 65 et 74 ans,
  • une personne âgée de plus de 75 ans.

Tous deux présentaient des comorbidités et n’étaient pas vaccinés.

Du 13 au 19 novembre, 1 875 cas ont été recensés en 7 jours. Le taux de positivité est en hausse à 4,3 % (3,8 % la semaine précédente).

Le taux d’incidence hebdomadaire est également en forte hausse à 219/100 000 habitants (contre 152,6 la semaine précédente), au-dessus du seuil d’alerte de 200/100 000 habitants.

 

Le nombre de dépistages réalisés sur la semaine est en nette augmentation, soit 43 772 tests réalisés, chiffre le plus haut depuis la période du pic d’épidémie en août dernier.

Parmi les 1 875 nouveaux cas de la période, on note :

  • 1 841 cas classés autochtones,
  • 32 cas classés importés,
  • 2 cas classés autochtones secondaires.

 

Compte tenu des 56 040 guérisons et des 381 décès depuis le début de la crise sanitaire, 2 627 cas sont encore actifs à ce jour.

59 048 cas ont été investigués à ce jour par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie.

Recherche de mutations Covid-19

Du 13 au 19 novembre, 1 436 tests positifs ont été criblés pour identifier une mutation :
1 250 cas présentaient une des mutations spécifiques sous surveillance, soit une proportion de 87 %, en augmentation par rapport à la semaine précédente.

Le variant Delta (indien) représente plus de 99 % des mutations détectées.

Point sur les clusters :

Au 23 novembre 2021, on note 50 clusters actifs et 500 clusters clôturés.

Parmi les clusters actifs, 17 sont classés à criticité élevé ou modéré :

  • 6 clusters à criticité élevée : La Possession (1), Saint-Benoît (1), Saint-Denis (3) et Saint-Pierre (1),
  • 11 clusters à criticité modérée : Le Port (1), Saint-Benoît (1), Saint-Denis (3), Sainte-Marie (1), Saint-Paul (3) et Saint-Pierre (2).

Concernant les autres indicateurs

Les taux de positivité les plus élevés concernent trois tranches d’âge en particulier :

–          Les personnes de 25-34 ans : 5,7 %

–          Les personnes de 35-44 ans : 5,2 %

–          Les personnes de 45-64 ans : 4,9 %

Chez les personnes de 75 ans et plus,  le taux de positivité ne dépasse pas les 3 %.

Patients en réanimation :

Compte tenu de la progression rapide ces 4 derniers jours des admissions (11 entrées du 20 au 23 novembre), 18 lits de réanimation sont occupés à ce jour par des patients positifs à la Covid-19, sur les 74 lits de soins critiques installés à La Réunion : soit le quart du nombre de lits installés, soit encore le niveau quotidien le plus élevé des 5 précédentes semaines.

Sur les personnes admises en réanimation depuis le 1er novembre :

–          75% sont des hommes et 25% des femmes ;

–          22% sont âgées de 15 à 44 ans, 44% sont âgées de 45 à 64 ans, 28% sont âgées de 65 à 74 ans, et 6 % ont plus de 75 ans ;

–          94% ont des comorbidités.

La quasi-totalité des patients admis en réanimation demeurent des personnes non vaccinés ou incomplètement vaccinés.

Sur cette dernière période, il est toujours observé un rajeunissement des patients admis en réanimation : 66% des personnes ont moins de 65 ans.

 

Où et comment se faire dépister à La Réunion ?

 

Le meilleur moyen de ralentir la progression du virus dans l’île est de stopper le plus tôt possible les chaînes de transmission via le dépistage et l’isolement.

Pour se faire dépister, différents lieux sont accessibles avec ou sur rendez-vous selon le site :

  • 30 laboratoires d’analyse médicale,
  • les sites du CHU et du GHER,
  • plus de 100 pharmacies volontaires,
  • certains professionnels de santé,
  • lors des opérations de dépistage organisées par l’ARS.

Pour choisir un lieu de dépistage à La Réunion et se renseigner sur les modalités d’accueil, rendez-vous sur sante.fr/cf/centres-depistage-covid

Seuls les tests réalisés dans un but de dépistage sont désormais pris en charge l’Assurance Maladie. Ils sont aussi pris en charge si vous êtes mineur, si vous êtes vacciné, si vous présentez des symptômes (sur prescription médicale) ou si vous êtes cas contact.

Retrouvez toutes les informations sur le dépistage à La Réunion sur : https://www.lareunion.ars.sante.fr/covid-19-ou-et-comment-se-faire-depister-la-reunion

Point sur la vaccination

Plus de 1 000 000 injections depuis le début de la campagne à La Réunion

Du 15 au 21 novembre, plus de 15 300 injections ont été effectuées dans l’île.

Le nombre de premières injections est en hausse.

A ce jour, 527 208 personnes ont reçu au moins une injection.

75,1 % de la population éligible (de plus de 12 ans) est engagée dans un parcours vaccinal

soit 61,6 % de la population totale,

72,5 % de la population éligible présente un schéma vaccinal complet

soit ou 59,5 % de la population totale.

Les prochaines opérations de vaccination de proximité

Les opérations de vaccination se poursuivent dans les communes afin de maintenir une bonne accessibilité à la vaccination sur toute l’île. Les personnes de plus de 12 ans peuvent venir effectuer leur 1er dose, 2ème dose ou dose de rappel.

Prochains centres éphémères :

Accueil avec ou rendez-vous (prise de rendez-vous sur sante.fr ou au 02 62 72 04 04)

  • À l’Etang-Salé (Mairie)

Le 25 novembre – de 8h30 à 17h30

  • À Saint-Louis – Les Makes (Mairie annexe)

Le 30 novembre – de 8h30 à 17h

Prochains arrêts du Vaccinobus :

Accueil sans rendez-vous

  • À Saint-Benoît (Place de la mairie)
    Le 24 novembre – de 8h30 à 17h30
  • Saint-Denis (Centre commercial Grand Nord / Carrefour Sainte-Clotilde)
    Le 25 novembre – de 8h30 à 18h
  • Saint-Pierre (Parking de Mr Bricolage)
    Les 26 et 27 novembre – de 8h30 à 18h
  • Saint-Paul (Le Guillaume – Place de l’église)
    Le 29 novembre – de 8h30 à 18h

Toute l’information sur la vaccination à La Réunion (modalités, prise de rendez-vous, localisation des centres, horaires d’ouverture…) :

 

Ø  Site de l’ARS : www.lareunion.ars.sante.fr/covid-19-ou-et-comment-se-faire-vacciner

Ø  Site internet : www.sante.fr/

Ø  Téléphone : 0262 724 720

 

Continuons à respecter les gestes barrières pour limiter la propagation du virus dans l’île

 

Les mesures simples de prévention adoptées au quotidien permettent de limiter la propagation du virus de la Covid-19 et de ses variants :

  • Porter le masque dans l’espace public et dans les lieux clos (lieu de travail, commerces, transports et tout lieu de rassemblement couvert).
  • Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique  et éviter de se toucher le visage

En moyenne, notre main entre en contact avec notre visage jusqu’à 3 000 fois dans la journée. Or, le nez, les yeux et la bouche sont des portes d’entrée pour le virus. Veillez donc à ne pas toucher votre visage, et lavez-vous les mains régulièrement.

  • Respecter une distance d’au moins deux mètres avec les autres et limiter au maximum ses contacts sociaux

La distanciation physique est fortement recommandée en raison de la forte contagiosité des variants du virus, surtout en l’absence de port du masque et en particulier pendant les temps de repas.

  • Aérer les pièces de son domicile ou de son lieu de travail le plus souvent possible
  • Saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir à usage unique
  • Utiliser l’application TousAntiCovid pour  notamment être informé d’un contact avec une personne positive.

5 Commentaires

  1. Vaccinons nous pour nous protéger et surtout pour protéger les plus fragiles ! Respectons tous les gestes barrières !
    Ecoutons les vrais savants et non les « savons péi » qui ne savent que radoter !

  2. Moi j irai pique niquer quand je veux où je veux et celui qui me mettra un pv je lui fout un procès au cul ainsi qu au préfet car si le sakifo se tient ç est se foutre la tête des réunionnais purée on attend quoi pour mettre un coup de pied dans ce fourmilière ???

  3.  » La Nouvelle-Zélande a opté pour une élimination totale du coronavirus. Pour cela, elle a mis en place des mesures de confinement strictes et des contrôles sanitaires rigoureux. Dans ce pays comptant 5 millions d’habitants, le Covid-19 n’a fait que 40 morts.

    Au mois d’août, le variant Delta a fait son apparition à Auckland. Pour le repousser, le gouvernement entendait maintenir le confinement jusqu’à ce que le taux de vaccination de 90% soit atteint.

    Mais l’objectif paraissant inatteignable, la Nouvelle-Zélande est obligée de modifier sa politique de gestion de la pandémie de Covid-19. Même si taux de vaccination dans le pays est de 83%, Mme Ardern a annoncé lundi que le confinement qui a duré trois mois et demi sera finalement levé au début du mois de décembre.

    Le Premier ministre a aussi déclaré que le variant Delta a finalement remporté la bataille. Pourtant, on peut dire que la Nouvelle-Zélande compte parmi les pays présentant un nombre élevé de personnes vaccinées. Cela indique un échec de la vaccination. Et puis, surtout, l’illusion d’une politique de “zéro covid” »

  4. Qu ont soit vaccinés ou pas ça ne change rien le vaccin n empêche pas d attraper le covid alors pourquoi cet acharnement ce qui ne veulent pas se faire vacciner c est leurs problème qu ils assument leurs responsabilités messieurs les décideurs vous n avez donc rien d autres a faire la santé public vous préoccupe t il autant changont de refrain passont à autres choses ne comprenner vous qu il faut vivre avec cette pandémie les interdits les obligations cessons cela vous nous donnez l impression que tout cela cache un énorme mensonge a bon entendeur SALUT désolé pour les faute de français signé un couillons

    • Une petite correction : la vaccination permet de limiter la contamination à autrui de 50 à 60%.
      Même si ce n’est pas les 100% qu’on a tous cru, cela permet de limiter quand même la contamination.
      Et n’oublions pas qu’il faut limiter la propagation du virus, car à terme un variant peut apparaître, et prolonger nos problèmes actuels!
      Du coup, oui, il faut vivre avec ce virus mais faire cesser la pandémie.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Développement durable : opération « Mi aime mon Kartié prop » au Gol

Article suivant

Affaire de sextape : Karim Benzema reconnu coupable, il va faire appel de sa condamnation !

Free Dom