Covid-19 aux Comores : Nassimah Dindar tire la sonnette d’alarme

3 min de lecture
8

La sénatrice Nassimah Dindar vient d’adresser au ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran un courrier concernant la situation épidémique sur l’île de Mohéli de la République des Comores :

“La situation sur l’Ile comorienne de Mohéli ne cesse de s’aggraver face à la crise sanitaire liée au covid19, avec 3 décès en 4 heures. Les collectifs « Ré-Ma » en action, et “Mayotte en Souffrance” ont lancé une opération de solidarité, mais au-delà de cette solidarité citoyenne, il est de notre responsabilité de soutenir les Comores, particulièrement l’Ile Mohéli, dans leur lutte contre cette épidémie. Cette aide s’impose moralement au regard des relations particulières existant entre la France et les Comores. Nombre de ressortissants des Comores vivent d’ailleurs sur le territoire national, à La Réunion comme en France hexagonale. Mais nous devons aussi aider les Comores à maîtriser cette épidémie de manière pragmatique. En effet même si des analyses seraient encore nécessaires, il est fort probable que les Comores soient atteintes par le variant sud-africain du Covid, dont on connaît la plus forte virulence que la souche initiale du virus.

Si tel était le cas, il serait alors à craindre que les îles françaises de Mayotte et de La Réunion soient dans un délai rapide également affectées par ce variant. Ce qui pourrait entraîner une dégradation rapide de la situation sanitaire de ces deux départements et une « exportation » de cette mutation virale sur le territoire hexagonal. Je n’oublie pas non plus les quelque 1200 Français vivant aux Comores qui seraient donc particulièrement exposés.

Nous avons donc une responsabilité morale et un intérêt pragmatique à apporter notre aide à la République des Comores. L’ARS de La Réunion a déjà des relations de coopération avec l’archipel. Sans doute pourrait elle en lien avec les équipes du CHU de La Réunion et son homologue de Mayotte, prendre l’attache des autorités sanitaires comoriennes afin d’envisager quel soutien elle pourrait leur apporter, notamment dans le cadre du plan d’aide signé en 2019 par le Président Emmanuel Macron.

Je vous saurai gré de bien vouloir demander à vos services de diligenter cette nécessaire coopération si elle n’était pas déjà effective.”


8
Poster un Commentaire

avatar
8 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
Zozimé la plim974Bail-derphilMilavi Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Merci Mme DINDAR
Invité
Merci Mme DINDAR

Merci Mme DINDAR de tirer la sonnette d’alarme.
En France on ne parle que du variant britannique oubliant celui d’Afrique du Sud et de Moheli.

La Reunion est en danger.

Balard
Invité
Balard

C très bien de penser à nos voisins proches.

Anthurium
Invité
Anthurium

Super l’entraide envers nos voisins,LES COMORES!
Mais souhaitons que MME DINDAR soit aussi perspicace pour que ce variant sud-africain et britannique ne rentre pas sur notre île!

Milavi
Invité
Milavi

Celle la ?le probleme hier y regarde pas elle ,les comores plus important

phil
Invité
phil

j’aimerai bien savoir la définition de responsabilité morale pour notre Senatrice avec ses déboires avec la justice. merci

Bail-der
Invité
Bail-der

A ou retourne

974
Invité
974

Et maintenant on parle 3eme variant Japonais ?

Ricardo toujours a la Reunion ?

Zozimé la plim
Invité
Zozimé la plim

J aimerai qu on la vaccine définitivement !

Free Dom
WordPress Video Lightbox