Covid-19 et réunions de familles à 6 : retour en VIDEO sur les annonces cette nuit de Jean Castex

3 min de lecture
4

Jean Castex, Premier ministre a donc pris la parole, hier soir, pour évoquer la poursuite en France des mesures anti-Covid.

Suivre la vidéo ici : 

Les réunions de famille toujours restreintes

C’est ainsi qu’il a , de nouveau, été demandé aux Français de ne pas se réunir à plus de six adultes pour les repas.

Le point Vaccin : 200 millions de doses commandées

Le gouvernement a précommandé 200 millions de doses, pour permettre de vacciner 100 millions de personnes.

L’Agence Européenne du Médicament se prononcera sur la mise sur le marché « des deux vaccins les plus avancés », celui de Pfizer-BioNtech et celui de Moderna avant la fin de cette année.

La Haute autorité de la Santé donnera en suite ses recommandations pour notre pays.

“La responsabilité de l’État était de garantir que les vaccins autorisés soient sûrs et qu’ils arrivent rapidement sur le marché.”

“Ce qui est sûr, et c’est l’objectif premier, c’est que la vaccination protégera des formes graves et fera baisser fortement la mortalité”, déclare Olivier Véran.

La vaccination sera gratuite pour tous pour un coût d’environ 1,5 milliard d’euros.

Mais elle ne sera obligatoire, les médecins traitants seront au cœur du dispositif, dans leurs missions d’information, d’accompagnement et de suivi.

“Chacun doit pouvoir se faire vacciner à côté de chez lui par un professionnel de santé qu’il connaît en qui il a confiance”, déclare Olivier Véran.

Les premiers vaccins seront les résidents des établissements médico-sociaux, et les EHPAD, ainsi que les personnels de ces établissements.

Pour Olivier Véran, l’objectif clair est de « protéger d’abord ceux qui peuvent faire des formes graves et en mourir. » À partir de février, la phase 2 visera les personnes de plus de 75 ans, puis celles de 65 à 74 ans, puis les personnels de santé et du médico-social de plus de 50 ans. Ensuite, au printemps, la population vaccinable sera élargie progressivement, en commençant par les personnels essentiels au fonctionnement du pays, les personnes vulnérables, ceux qui vivent des lieux confinés ou clos, etc.

Des vaccinées qui seront suivies dans le cadre de la pharmacovigilance.

“Nous surveillerons de façon très fine ce qui se passera chez les personnes vaccinées, afin de déceler des effets non désirés dès qu’ils se présenteraient”, selon le Pr Fischer, le nouveau monsieur vaccin du gouvernement.

“Je souhaite que les Français aient accès à toutes les informations, c’est pourquoi  la politique vaccinale sera présentée au Parlement”, a précisé Jean Castex.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



4 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox