Covid-19 : début de reprise virale dans un contexte de baisse continue de la pression hospitalière

10 min de lecture
6

Après plusieurs semaines de baisse continue des principaux indicateurs, la situation observée du 7 au 11 mars 2022 témoigne d’une légère reprise de la circulation virale sur l’île.

Le nombre de cas hebdomadaires s’établit cette semaine à 8514 contre 8019 la semaine précédente, ce qui entraîne un rebond de  + 6% du taux d’incidence : 994,7 contre 936,8 la semaine dernière.

La circulation du virus n’engendre toutefois pas à ce stade de tension hospitalière : le nombre d’occupation de lits de réanimation ou de médecine COVID poursuit sa baisse amorcée depuis plusieurs semaines. Cette baisse se traduit également cette semaine au niveau de la mortalité en lien avec la COVID-19, puisque ce sont 9 décès qui sont à déplorer cette semaine contre 14 décès la semaine précédente.

De son côté, le taux de positivité reste quasiment identique (27,4% contre 27,7% la semaine passée) , alors même que le nombre de tests à augmenté de 6 % (37 509 contre 35 097 la semaine précédente).

La légère reprise épidémique est donc observée à La Réunion comme sur l’ensemble du territoire national, notamment en raison de la circulation active du sous variant OMICRON BA2, dont la contagiosité est élevée, mais le risque de développer des formes graves plus faible, particulièrement pour les personnes disposant d’un schéma vaccinal à jour.

Dans ce contexte de circulation active du virus, la vigilance et le respect des gestes barrières restent bien sûr essentiels pour limiter la propagation du virus et protéger les plus vulnérables notamment lors des vacances scolaires du mois de mars.

Pour l’heure, la hausse limitée des indicateurs de circulation virale ne remet pas en cause de plan de levée progressive des mesures restrictives présenté par le préfet.

Le 18 mars, les ERP de type P, c’est-à-dire les discothèques, pourront de nouveau accueillir du public sans restriction de jauge. L’accès à ces établissements, où la pratique de la danse sera de nouveau possible, sera conditionné à la présentation d’un passe vaccinal valide et le port du masque y sera obligatoire, que ce soit en intérieur ou en extérieur.

De même les concerts debout seront de nouveau autorisés en intérieur comme en extérieur dans les établissements soumis au passe sanitaire ; le port du masque y sera également imposé.

L’évolution des indicateurs dans les prochains jours sera bien sûr déterminante pour confirmer ou pas la mise en oeuvre de l’étape suivante du plan fixée au 26 mars.

Situation sanitaire

La préfecture et l’Agence Régionale de Santé ont le regret d’annoncer ce mardi 15 mars 2022 les décès, intervenus au cours des 7 derniers jours, de 9 patients originaires de La Réunion :

– 3 personnes étaient âgées de 45 à 64 ans,

– 3 personnes étaient âgées de 65 à 74 ans,

– 3 personnes étaient âgées de plus de 75 ans.

9 personnes présentaient des comorbidités et 7 personnes n’étaient pas vaccinées ou présentaient un schéma vaccinal incomplet. Les 2 personnes vaccinées présentaient des comorbidités.

Taux de positivité 

Le taux de positivité est à 27,4 % pour la semaine du 5 au 11 mars, et reste stable par rapport à la semaine précédente.

Les taux de positivité demeurant les plus élevés concernent en particulier les tranches d’âge :

–          les personnes de 15-24 ans : 29,2 %

–          les personnes de 0-14 ans et 35-44 ans : 28,9 %

–          les personnes de 25-34 ans : 27, %

Taux d’incidence

Le taux d’incidence hebdomadaire est en hausse à 995/100 000 habitants (contre 936 la semaine précédente). Cette reprise de l’incidence, après plusieurs semaines de baisse, peut s’expliquer par un relâchement des gestes barrières et par une part croissante du sous-variant BA2 (sous-variant d’Omicrone) plus fortement contagieux sans qu’il soit établi qu’il génère davantage de formes sévères de la maladie. Ceci constitue une alerte pour tous afin de maintenir les comportements de prévention et de continuer de recourir à la vaccination.

8 514 cas ont été confirmés du 5 au 11 mars.

Compte tenu des 306 072 guérisons et des 689 décès depuis le début de la crise sanitaire,

11 934 cas sont encore actifs à ce jour.

318 695 cas ont été investigués à ce jour par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie depuis le début de l’épidémie.

Dépistage :

37 509 tests ont été réalisés sur la période, soit une hausse de plus de 6% par rapport à la semaine précédente.

Recherche de mutations Covid-19

Du 5 au 11 mars, 2 831 cas positifs ont été criblés pour identifier une mutation : 2 734 cas présentaient une des mutations spécifiques sous surveillance, en l’occurrence le variant Omicron.

Point sur les clusters :

La semaine dernière 10 nouveaux clusters ont été identifiés. Au 15 mars 2022, on comptabilisait au moins 18 clusters actifs.

Parmi ces clusters actifs, 6 clusters étaient classés à « criticité élevée » et 7 clusters à « criticité modérée ».

Situation hospitalière :

Au 15 mars 2022, 15 lits de réanimation sont occupés par des patients positifs à la Covid-19, sur les 76 lits installés à La Réunion, et 49 par des patients présentant d’autres pathologies (84,2% du taux d’occupation).

Dépistage

Evolution du dépistage en milieu scolaire et périscolaire

Depuis la semaine dernière, le protocole de dépistage en milieu scolaire et périscolaire a évolué : les élèves contacts de moins de 12 ans indépendamment de leur statut vaccinal et les élèves vaccinés de plus de 12 ans doivent désormais réaliser un autotest 2 jours (J2) après le dernier contact avec le cas confirmé ou dès qu’on a l’information de la survenue du cas si elle intervient plus de 2 jours après le dernier contact.

Si l’autotest est positif, le cas contact devient cas positif et doit s’isoler.

Plus d’informations sur le site de l’Education nationale 

www.education.gouv.fr/covid-19-questions-reponses

Fermeture du centre de dépistage de la Nordev le 31 mars 

Depuis le 14 mars, le centre de dépistage de la NORDEV accueille le public uniquement le matin, du lundi au dimanche de 8h à 12h.

Compte tenu de la baisse du recours aux tests depuis quelques semaines, le centre de dépistage de la NORDEV fermera à compter du 31 mars au soir.

Les autres lieux de dépistage (laboratoire, pharmacies, professionnels de santé…) sont à retrouver sur : www.lareunion.ars.sante.fr/covid-19-ou-et-comment-se-faire-depister-la-reunion

6 Commentaires

  1. Zot la point marre ramasse domoun menteur, kansa zot va arrêter avec zot maskarad la, laisse domoun vivre normalement arrêt zot le entrain détruit l humanité, zot le ridicule, zot i voir pas la pi ocun sens ce ke zot le entrain fait vivre domoun, gouvernement satanique zot va payé sa l éternel va triompher dessi zot. Marrrrrre de zot

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Échouement du navire Tresta Star : les opérations de dépollution et de démolition se poursuivent

Article suivant

Le comité départemental de services aux familles : bilan 2021 et orientations 2022

Free Dom