Covid-19 : des auto-tests distribués dans les écoles de St-Denis

5 min de lecture

La Maire de Saint-Denis Ericka Bareigts et la Rectrice de l’académie de La Réunion Chantal Manès-Bonnisseau se sont rendues ce matin à l’école Raymond Mondon. Faisant front commun dans la gestion anti-Covid depuis le début de la pandémie, le Rectorat et la Municipalité travaillent à consolider leur stratégie commune à travers un rapprochement des protocoles sanitaires sur les temps scolaires et périscolaires. Pour garantir une fin d’année scolaire sécurisée, enseignants et ATSEM ont reçu des kits d’auto-tests nasaux.

La visite de ce lundi 17 mai illustre le renforcement de la collaboration entre la ville de Saint-Denis et l’académie de La Réunion depuis le début de la crise sanitaire. La Maire de Saint-Denis et la Rectrice sont déterminées à intensifier une meilleure coordination des procédures sanitaires, autant sur les périodes scolaires que lors des activités périscolaires. Un document commun de procédures pour une gestion coordonnée des protocoles sanitaires anti-covid et de leur évolution est en cours de réalisation. L’objectif : garantir protection des enfants et des agents éducatifs et communaux.

Ce document permettra également aux parents d’élèves d’avoir une vision claire de la marche à suivre dans des situations de cas contacts ou de fermetures de classe dans les écoles du chef-lieu, et ainsi de les rassurer. Une démarche de collaboration qui prend d’autant plus sens alors que le territoire dionysien compte près de 18 000 écoliers et 77 écoles.

Ericka Bareigts, Maire de la ville de Saint-Denis : « Pour éviter un durcissement des mesures, nous insistons sur la prévention, la protection et le respect des règles sanitaires. Nous sommes déterminés à aller plus loin, aux côtés de l’Éducation nationale, pour que les protocoles d’intervention et de signalement soient les plus clairs possible. Les maîtres-
mots sont l’interaction, l’alerte et la protection. »

Chantal Manès-Bonnisseau, Rectrice de l’académie de La Réunion : « Les enfants ont gardé le bénéfice de l’éducation, malgré la crise, car la coopération avec la ville de Saint-Denis a été rendue possible avec transparence, dès le départ. Nous devons tous ensemble poursuivre le dialogue pour assurer la fin de l’année scolaire jusqu’aux examens avec une stratégie commune : tester, alerter, protéger. »

Au rythme de l’évolution des arrêtés émis pour la protection sanitaire dans les écoles, la ville de Saint-Denis s’est adaptée avec agilité et rapidité pour un maintien sécurisé de l’école. L’école Raymond Mondon, placée en zone d’éducation prioritaire renforcée, a ainsi poursuivi ses activités phares, orientées vers le développement durable : les élèves de CM2 récolteront prochainement les fruits de leur projet de jardinage. La municipalité met désormais l’accent sur l’information et la formation du personnel communal aux dispositifs de prévention, afin que les écoliers du chef-lieu poursuivent leur année scolaire dans les meilleures conditions possibles. Ces mesures viennent consolider des principes généraux déjà rigoureusement appliqués dans les établissements, sur les pauses méridiennes, dans les cantines scolaires et tous les temps extrascolaires.

Dans la lignée de cette démarche préventive, l’académie de La Réunion équipe les établissements scolaires avec ces nouveaux dispositifs de prélèvement. Plusieurs kits d’auto-tests nasaux ont été distribués aux enseignants et aux ATSEM de l’école Raymond Mondon.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La Possession : la moto d’un praticien volée devant la maison de santé SAKISOIGNE

Article suivant

Au fil des générations, des natifs de La Réunion de plus en plus diplômés

Free Dom