Covid-19 : des bilans hebdomadaires remplaceront les bilans quotidiens

La Préfecture de la Réunion a envoyé ce communiqué de presse hier, signifiant la fin des bilans quotidiens, justifiant cette décision par le fait que l’augmentation du nombre de cas correspond uniquement à l’augmentation du nombre de tests, ce qui ne reflète pas  “d’un état réel de la situation épidémiologique sur le territoire.”

La préfecture et l’ARS communiqueront désormais dans un bilan hebdomadaire, présenté le vendredi, avec des points de situation épidémique les lundis et mercredis.

“Dès le début de la crise sanitaire, la préfecture et l’Agence régionale de santé se sont engagées dans une communication régulière et en transparence adaptée au contexte naissant de l’épidémie.

Dans la phase ascendante actuelle de l’épidémie de la COVID 19 et dans le même souci d’une communication transparente et la plus représentative de la situation épidémiologique sur le territoire, la préfecture et l’Agence régionale de santé souhaitent adapter la fréquence de leur communication sur le modèle national pour émettre une fois par semaine un bilan consolidé rendant compte de l’évolution du coronavirus sur le territoire et 3 fois par semaine un point de situation épidémique .

La communication avant la circulation active du virus
(Du 11 mars date d’annonce du premier cas à aujourd’hui)

Face au caractère inédit de l’épidémie de covid-19, aux enjeux de la sensibilisation aux gestes barrières et au décalage de la situation épidémiologique locale avec le national, les autorités ont proposé de mars à aujourd’hui un communiqué de presse quotidien avec un décompte des cas confirmés covid-19 et un état de la situation sanitaire complété par des conférences de presse régulières.

La mise en place communication consolidée et adaptée au passage en zone “rouge”

En réponse à la dégradation de la situation sanitaire, les autorités ont mis en place des mesures de lutte contre la circulation du virus et une stratégie d’accroissement et meilleur ciblage du dépistage. Dans le contexte actuel, l’augmentation significative du nombre de tests ne permet plus de rendre compte de façon représentative et quotidienne d’un état réel de la situation épidémiologique sur le territoire.

La variation quotidienne du nombre de cas, notamment en diminution en début de semaine du fait de la baisse d’activité de prélèvement du week-end, ne reflète pas l’évolution de l’épidémie sur l’île.

La périodicité d’une communication hebdomadaire permettra la consolidation des données et ainsi de rendre compte d’un état épidémiologique au plus proche de la réalité.

En concertation avec les représentants de la communauté médicale, la préfecture et l’Agence Régionale de Santé proposeront donc le vendredi un point épidémiologique précis et consolidé, complété par les données de Santé Publique France.

En complément du communiqué hebdomadaire, les autorités proposeront le lundi et le mercredi des communiqués relatifs aux mesures de lutte contre le virus COVID-9. Ces points intermédiaires seront décidés en fonction des dispositifs déployés, des actions de sensibilisation mises en place. Ils comporteront également des données épidémiologiques sur le nombre de nouveaux cas, sur les hospitalisations en cours et les décès constatés dans les établissements de santé et établissements médico-sociaux.”

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

30
Poster un Commentaire

avatar
23 Comment threads
7 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
23 Comment authors
yéyéP974974QuestionMonie Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Ycdbsoya
Invité
Ycdbsoya

à toujours changer les modes de mesure, on finit par affoler tout le monde et seuls les initiés de l’ARS se font plaisir avec des statistiques qui ne veulent plus rien dire

Misuch
Invité
Misuch

Ce n est pas possible tout est fait pour cacher la vérité à la population ou tout simplement pour camouffler leurs incompétences… ou les deux…
On est bien parti avec ces dirigeants……..

Patou
Invité
Patou

Monsieur le préfet arrêt faire n importé quoi ou veut pu dire combien cas nana tout les jours parce que ou sens à ou dépasser par l événements tout le monde i veut connaître combien cas nana comme sa ou va dire n’a 2 cas par jour

Ziskakan
Invité
Ziskakan

Désolé, il ne faut pas traiter ces manipulateurs d’incompétents, que ce soit lui, le banquier macron, ou l’autre verrat, ils savent très bien ce qu’ils font.
Larzan, rienk larzan, la santé de la population, ils s’en foutent

Lobo
Invité
Lobo

Le mieux serait un bilan par an cela suffit

ricontourné
Invité
ricontourné

Probablement une de leurs “mesures” des plus efficaces pour éradiquer le virus

Pas rassurant
Invité
Pas rassurant

Énième changement.

Plus rien ne nous étonne

Foutage de gueule
Invité
Foutage de gueule

De Mayotte a la Reunion le test n’est plus OBLIGATOIRE.

Pierrot
Invité
Pierrot

Une vrai bande d’incapables. De quel droit. Le préfet préfère cacher et nous enfumer. Un déni d’information essentielle a la population.
Cela devient grave et la un cap est franchi dans cette crise. La ils vont nous sortir des chiffres trafiqués.

Enfumage
Invité
Enfumage

On appelle cela de l’enfumage.

Sabrina
Invité
Sabrina

.gros foutage de gueule…c ÉNORME

Sabrina
Invité
Sabrina

Gros foutage de gueule …c ÉNORME

Hoarau
Invité
Hoarau

Bien vu….

Techer
Invité
Techer

Bin oui la sera plus facile pou zote fait affol la population va dire en fin semaine na 800 ou 1000 cas off du n’importe quoi

Noah
Invité
Noah

Plus de bilans du tout , ce sera mieux pour tout le monde !

Riv97
Membre
Riv97

Ben c kwé sn but ?? Hé mé Li pou planer Li la préfet la. T ben kossa Li camoufle ester le nombre de cas Li la. T ben ns le bien gérer par band bras casser vrement i kne rienk zot poche. N’a rien à foutre de ns. Entre la Li communik pi et Mayotte i pe rentre ici km la envi ben ns le bien virée t Aahhh ouii. Nora x cas ds une semaine après va di ans kreol i gg pa tenir ans i préféré fé la fête hors c zot la laiss cas importer ni… Lire la suite »

capucine
Invité
capucine

mi commente pu..toute la vérité lé di dans les commentaires ..kwé zo i veut cache a nou??

Steph
Invité
Steph

Néna pas assez d’audience pour le préfet et lars le vendredis ou quoi ? Vu que nous connais à l’avance quoi zot y sa dire à nous (une centaine de cas et mette masque et lave note main )
Maintenant le vendredi nous sera pendu à zot lèvre po entendre quoi zot néna po dire à nous comme le Messie ?
Bien joué
A au faite les test plus obligatoire de Mayotte on le senté venir , bientôt le test des 72 h ne sera plus obligatoire on le sent venir gros comme une maison…
Calcule créole couillon ou quoué?

Fla_nelle
Invité
Fla_nelle

obtenir les résultats et nous relater ces résultats chaque jour n est elle pas votre priorité ? Pourquoi nous cacher cela la semaine car vous n etes plus capable de faire face au virus ici!!!pourtant le virus est entrer par l aéroport et votre role n était elle pas de faire prendre des précautions a toute les personnes qui sont rentrés à la réunion ?

Môvélang
Invité
Môvélang

De toutes manières ce préfet comme la sibête en son temps sont experts en mensonges d’État.
Si c’est le nombre de tests qui fait le nombre de malades, il suffit de n’en plus faire du tout et il n’y aura plus de malades.

Koo2gle
Invité
Koo2gle

Pour le prefet et l’ARS, au lieu de se faire taper sur la tête chaque jour, une fois par semaine c’est moins douloureux !

St poloise
Invité
St poloise

En métropole on a des chiffres journaliers pourquoi pas nous???le préfet et Ladoucette c est magouille et compagnie!!!les gens feront encore moins attention vu qu on a pas de chiffre

PAYET F
Invité
PAYET F

Cool! Maintenant, on va pouvoir spéculer. Alors votez:
1- Aucun cas aujourd’hui, c’est la fête du slip, plus aucune geste barrière.
2- Le même nombre qu’hier, c’est pas grave, plus aucun geste barrière.
3- Le double d’hier, mais l’ ARS s’en fout alors pourquoi ferions-nous des efforts pour les gestes barrière?

Vraiment de qui se moque-t-on? Et l’Etat laisse un ARS et un préfet faire ça!

St poloise
Invité
St poloise

Tout a fait d accord.notre cher président incompétent avait annoncé au début nous sommes en guerre.mais pour combattre il faut savoir Ou est l ennemie et surtout COMBIEN il y a d ennemie non!!!

Monie
Invité
Monie

“En complément du bulletin du vendredi, des communiqués “relatifs aux mesures de lutte contre le virus” seront publiés le lundi et le mercredi. “Ces points intermédiaires (…) comporteront (…) des données épidémiologiques sur le nombre de nouveaux cas, sur les hospitalisations encours et les décès constatés dans les établissements de santé et établissements médico-sociaux” informe la préfecture et l’ARS.”
Article sur un autre site.

Question
Invité
Question

Bientôt on ne saura plus Quand les écoles seront contaminer aussi? Jusqu’à ou sa va aller ? Vue qu’on accepte tout ici trop facile !
Croyez vous que nous sommes devenus des moutons ?

PAYET F
Invité
PAYET F

Nouvelle décision d’ Olivier Véran: Les enfants des écoles ne craignent rien et sont peu ou pas contaminateurs, donc on ne ferme plus rien, on ne renvoie plus les enfants chez eux et on ne signale plus les enfants avec des symptômes. Il n’ y aura plus aucune communication concernant les écoles.

974
Invité
974

Dans leur présentation hebdomadaire, ils nous feront la meteo des plages.

Autant que ça soit vraiment utile.

P974
Invité
P974

Si actuellement avec un minimum 100 cas par jour c’est anxiogène. En fin de semaine à l’annonce de 700 voir 800 cas l’anxiété disparaîtra ????

yéyé
Invité
yéyé

en cas de maladie , on peut effectivement casser le thermomètre…. c’est ce qu’il font ! tout va bien ….dormez tranquille brave gens !!!!