Fin des motifs impérieux et déconfinement progressif au 15 décembre (VIDEO)

8 min de lecture
6

Après les annonces d’Emmanuel Macron mardi soir, le Premier ministre Jean Castex détaille ce jeudi 26 novembre les mesures d’allégement du confinement en cette période de crise du Covid-19.

Lors de cette conférence de presse, le chef du gouvernement se trouve notamment entouré des ministres du Travail (Elisabeth Borne), de la Santé (Olivier Véran) et de la Culture (Roselyne Bachelot).

Un calendrier prévisionnel d’allégement du confinement dévoilé

Jean Castex a commencé son allocution par une note positive. “Les premiers résultats sont là et les efforts payent. Les chiffres sont encourageants mais restent fragiles. L’approche des vacances de fin d’année est un facteur de risque important. On va tout faire par étape pour réduire le risque de reprise de l’épidémie. Il est encore trop tôt pour parler de déconfinement. Le retour à la vie normale n’est pas pour tout de suite”, déclare-t-il.

Ce dernier explique que, cette fois, le gouvernement table sur un redémarrage progressif :
– dès samedi 28 novembre : réouverture de l’ensemble des commerces. À l’instar des commerces, les auto-écoles pourront reprendre leur activité.  La limite de déplacement passe de 20km et durant 3 heures. “L’objectif n’est pas d’aller voir les copains mais bien de faire du sport”, déclare le Premier Ministre. Parmi les activités sportives individuelles qui seront de nouveau autorisées, figurent l’équitation, le tennis, le golf, la chasse et la pêche dans le respect des protocoles sanitaires établis. La reprise des visites immobilières sera autorisée dès samedi,

– dès le 15 décembre : fin des attestations et couvre-feu instauré dès 21 heures, reprise des activités extra-scolaires pour les enfants,
– dès le 20 janvier : réouverture des restaurants “si la période des fêtes de fin d’année ne se traduit pas par une reprise épidémique”, précise Jean Castex. Le chef du gouvernement a également tenu à faire savoir que les restaurateurs seront soutenus. “On va les aider à ne pas fermer. Je détaillerai les modalités des aides plus tard”, lance-t-il.

Jean Castex explique que durant toute cette période “le télétravail reste la règle et doit être privilégié.”

Les stations de ski restent fermées pour l’heure. Tout comme les discothèques. “Nous les aiderons à survivre. Je ne peux pas dire quand les boîtes de nuit pourront rouvrir”, avoue Jean Castex.

Jean Castex : les voyages vers les Outre-mers autorisés

A partir du 15 décembre, les déplacements entre régions seront de nouveau autorisées, a assuré le Premier ministre Jean Castex. Les voyages vers les territoires ultra-marins devront se faire sur présentation d’un test PCR de moins de 72h et les déplacements vers l’étranger seront possibles, mais “il sera indispensable de se tenir informé avant d’envisager tout déplacement pour connaître les restrictions de séjour au fur et à mesure”.

De quoi ravir les Réunionnais qui souhaitent se rendre en métropole et ceux qui ont pour projet de rentrer à La Réunion pour les fêtes de fin d’année !

Jean Castex : pas de couvre-feu les 24 et 31 décembre

Jean Castex annonce qu’il n’y aura pas de couvre-feu les 24 et 31 décembre. “Pour autant, cela ne signifie pas qu’on pourra faire la fête comme les autres années. Il n’est pas question d’exclure les grands-parents des fêtes de fin d’année. On vous demande de réduire le nombre de convives et de porter le masque autant que possible”, déclare-t-il.

Olivier Véran : “les décisions ont été prises au bon moment pour contenir l’épidémie”

Olivier Véran a dressé un bilan de l’épidémie dans le monde et en France. “Un objectif de 5 000 cas par jour a été fixé. Il faut redescendre à ce niveau. Les décisions ont été prises au bon moment pour contenir l’épidémie. Il ne faut pas relâcher nos efforts. En cas de relâchement, la situation pourrait se détériorer à nouveau”, déclare le ministre de la santé.

Concernant la vaccination, le stratégie du gouvernement sera présentée la semaine prochaine. 

Alain Griset détaille les modalités de l’ouverture des commerces

Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites moyennes entreprises, détaille les modalités de l’ouverture des commerce :

  • 8m2 par client sur la surface de vente totale,
  • les commerces de plus de 400 mètres carré devront mettre en place un système de comptage afin de respecter scrupuleusement cette jauge maximale
  • mise à disposition de gel hydroalcoolique,
  • les commerces pourront ouvrir dès 21h et le dimanche (sous autorisation) pour éviter un flux trop important avec les fêtes de fin d’années

Roselyne Bachelot annonce le réouverture de lieux culturels sous condition

“C’est une grande joie pour moi d’annoncer la réouverture des commerces culturels tels que les vendeurs de disques mais aussi les bibliothèques dès le 28 novembre. Ils nous ont tant manqué”, déclare Roselyne Bachelot.

La ministre de la culture explique que ce sera dès le 15 décembre que les salles de spectacle, les musées, les conservatoires et les cinémas devraient pouvoir rouvrir. “Un couvre feu sera maintenu à 21 heures, comme pour les commerces. Toutefois, une tolérance sera permise pour que les spectateurs des séances finissant à 21 heures puissent rentrer sereinement chez eux”, a-t-elle annoncé

Elisabeth Borne dévoile des aides pour les intérimaires et les jeunes

“Le marché de l’emploi reste dynamique. Les chômeurs en fin de droit pourront cependant demander une rallonge. Les intérimaires sous condition bénéficieront d’une aide exceptionnelle”, déclare-t-elle.

Jean Castex a également annoncé pour les jeunes :

  • la création de 20 000 jobs étudiants passés par les CROUS en soutien aux étudiants décrocheurs,
  • doublement des aides d’urgence versées par les CROUS,
  • renforcement du plan 1 jeune 1 solution,
  • dispositif d’accompagnement spécifique


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




6 Commentaires



  1. À partir du 15 décembre avec l ouverture de l aéroport avec l arrivée de certains cas importé dépister 5 jr après ça va etre la 3ème vague d ici janvier à la réunion. En plus vers le 20 décembre lancement des vacances scolaires et les prépa des fêtes , foule dans les grandes surfaces…. ça sent un confinement… croisons les doigts..

  2. Le 15 décembre une future vague qui arrive à la Reunion en passant par Gillot ?

    Et une autre vague en janvier 2021 au retour des vacances.

    • Renseignez-vous !
      Les chiffres ne mentent pas. Les cas importés représentent moins de 9% et de plus ils sont détectés rapidement grâce aux protocoles sanitaires.
      En revanche; le Blackfriday, les courses de noël, le 6 du mois; les repas de familles (avec 30 personnes au mini ) et les fêtes ?

      ça parconte y dérange pas ?!

      C’est le band créole y rentre en dan zot ti pays en décembre y géne kwé??!!!

      Y serve à ça aussi la levé du motif impérieux ! Na point rienk touriste dan’ tas !!!!

Free Dom
WordPress Video Lightbox