Covid-19 : la garde des petits-enfants considérée comme un motif impérieux

4 min de lecture

Face au contexte de crise qui pèse sur la vie quotidienne et familiale, Jacques Billant, préfet de La Réunion, a décidé de procéder à la révision des motifs impérieux pour permettre aux grands-parents d’assurer la garde de leurs petits-enfants et de venir en soutien à leurs enfants qui ne bénéficieraient d’aucun autre mode de garde durant les périodes de vacances scolaires.

 

Motif impérieux familial assoupli à compter du samedi 1er mai

 

Depuis le 28 février 2021, les déplacements aériens à destination ou en provenance de La Réunion sont interdits sauf motifs impérieux.

 

A compter du samedi 1er mai, les grands-parents pourront se déplacer pour garder leurs petits enfants domiciliés en métropole ou à La Réunion. A l’approche des vacances scolaires, la garde des petits enfants devient donc un motif impérieux familial autorisant les déplacements aériens de la métropole à La Réunion ou de La Réunion en métropole. Ce motif impérieux est toutefois réservé aux familles qui n’ont aucune autre alternative de garde des enfants.

 

Les grands-parents devront comme l’ensemble des voyageurs soumis aux motifs impérieux déposer leur demande d’autorisation de déplacement ainsi que les justificatifs associés sur la plateforme en ligne de la préfecture 6 jours avant leur vol. Il convient de faire un dossier pour le trajet aller puis un dossier pour le trajet retour.

 

Se protéger, protéger ses proches

 

La Réunion est actuellement une zone de circulation active de la variante sud-africaine de la Covid-19 dont la contagiosité pourrait être plus forte que la souche classique.

 

Face à la situation sanitaire dégradée sur l’ensemble du territoire et à la présence de variantes de la Covid-19, les autorités appellent à la plus grande vigilance.

 

Pour se protéger et protéger ces proches, il est demandé de :

·         Respecter une septaine de précaution à l’arrivée sur le territoire

·         Réaliser un test RT PCR dans les 7 jours qui suivent l’arrivée

·         Appliquer strictement les gestes barrières même dans la sphère familiale : porter le masque, garder ses distances, éviter les embrassades

·         Se faire vacciner pour lutter contre des formes de graves de la Covid-19

 

Les personnes dites vulnérables sont les plus exposées à des formes graves ou au risque de décès, il est donc important de respecter des gestes et des comportements responsables face à la Covid-19.

 

 

Informations utiles

 

La liste des pièces justificatives pour le motif impérieux familial : garde d’enfant

– copies des livrets de famille ou acte de filiation

– justificatif de domicile (grands-parents, parents des petits enfants concernés par la garde)

– pièces d’identité des grands-parents et parents des petits-enfants

– billet d’avion

– résultat du test RT-PCR réalisé 72h avant embarquement

– attestation sur l’honneur précisant ne disposer d’aucun mode de garde

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Départ de Véronique Beuve, sous-préfète de Saint-Benoit

Article suivant

Covid-19 : opérations de dépistage aujourd’hui à La Possession

Free Dom