Covid-19 : “la santé mentale, grande oubliée de cette crise sanitaire”

1 min de lecture

La CFDT-EPSMR s’interroge aujourd’hui de l’impact de la crise sanitaire sur la santé mentale de la population dont les jeunes.

En réponse, la CFDT-EPSMR demande des mesures exceptionnelles pour la Réunion dans le cadre de la prévention des risques en santé mentale et de rattrapage budgétaire.
Depuis plus d’un an la France fait face à une crise sanitaire sans précédent avec des mesures restrictives qui ne seront pas sans conséquences sur la santé mentale des français dont ceux des plus fragiles et des jeunes.

Au vu de ce constat partagé par plusieurs études scientifiques, La CFDT-EPSMR demande des mesures en moyens supplémentaires afin d’agir en amont pour renforcer une politique de prévention dans le cadre d’une articulation, médecine de ville et des différentes structures intra et extrahospitalières. La CFDT souhaite aussi nourrir les assises en santé mentale prévue à l’été 2021.

La CFDT-EPSMR déplore une fois de plus, que la santé mentale soit la grande oubliée de cette crise sanitaire et pour qu’elle ne soit plus le « parent pauvre » du système de soins à la Réunion.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Les protagonistes de “la Purge” d’Halloween devant le tribunal

Article suivant

Pont de la rivière de l’Est : une tentative de suicide avortée

Free Dom