Covid-19 : la vaccination accessible aux mineurs de 12 à 17 ans dès ce mardi

6 min de lecture
7

A compter du mardi 15 juin 2021, l’accès à la vaccination est élargi à tous les mineurs de 12 à 17 ans. La vaccination des mineurs est possible avec le vaccin Pfizer-BioNTech, seul vaccin à ce jour autorisé chez les moins de 18 ans. La vaccination se fait, sur autorisation parentale, dans les centres de vaccination (avec ou sans rendez-vous) et chez les professionnels de santé volontaires.

 En application de l’avis du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale du 11 juin 2021, la vaccination n’est pas recommandée aux adolescents ayant développé un syndrome inflammatoire à la suite d’une infection par la Covid-19.

Un enjeu collectif mais aussi individuel
La vaccination des mineurs de 12 à 17 ans est avant tout un enjeu collectif et vient compléter la vaccination des adultes. Si les jeunes n’ont que peu de risque de développer une forme grave de la maladie, ils peuvent participer à la transmission du virus. Leur immunisation contribue donc à freiner l’épidémie.

Selon la Haute Autorité de Santé, la vaccination des mineurs a également un bénéfice individuel. En évitant les fermetures de classes et d’établissements scolaires et donc les ruptures d’apprentissage des adolescents, elle contribue à éviter l’isolement des adolescents.

Autorisation parentale préalable

L’autorisation parentale est requise pour procéder à la vaccination des mineurs :
• Pour les jeunes à haut risque de forme grave de Covid-19 du fait d’une pathologie dont ils sont atteints : l’autorisation est accordée par au moins un des titulaires de l’autorisation parentale.
• Pour les jeunes sans risque de forme grave de Covid-19 : la vaccination des mineurs nécessite l’autorisation des deux titulaires de l’autorité parentale. Ainsi, le parent présent au moment de la vaccination, s’engage sur l’honneur à ce que le parent co-titulaire de l’autorité parentale ait donné son autorisation ; toute déclaration ou information qui s’avèrerait erronée ultérieurement, engage sa seule responsabilité.

Le mineur doit être accompagné par au moins un de ses parents ou représentant légal.

Un entretien avant la vaccination
Conformément aux recommandations du comité consultatif national d’éthique, les mineurs de 12 ans
et plus recevront, lors de l’entretien préalable à la vaccination, en présence du titulaire de l’autorité
parentale, une information claire et adaptée à leur âge sur :
• les risques liés à la maladie,
• le vaccin et son efficacité à moyen et long terme,
• les moyens complémentaires de prévenir la maladie (notamment le respect impératif des gestes
barrières).
L’administration du vaccin sera alors conditionnée au consentement libre et éclairé du mineur.
Ce recueil du consentement ne nécessite pas de formulaire ou d’engagement écrit : il doit être recueilli
à l’oral, pendant l’entretien préparatoire à la vaccination, par le professionnel de santé.

Modalités de vaccination pour les mineurs

Dès le 15 juin après-midi, les mineurs de 12 à 17 ans inclus pourront se faire vacciner avec le vaccin PfizerBioNTech.

Qui peut se faire vacciner ?
Sont éligibles à la vaccination :
• Toute personne à partir de 12 ans
• Les femmes enceintes à compter du 2ème trimestre de la grossesse
Comment se faire vacciner ?
• En prenant RDV dans un des 9 centres de vaccination
• par téléphone : 0262 72 04 04 (du lundi au samedi de 8h à 17h)
• sur internet : www.sante.fr
Depuis le lundi 14 juin 2021, le centre de vaccination du CHU Nord n’accueillera plus que les patients
ayant déjà pris RDV avant cette date pour les 1ères ou 2èmes injections.
Le centre de la Nordev dispose désormais de suffisamment de place pour répondre aux demandes des
habitants du nord de La Réunion.
• Sans RDV dans 3 centres de vaccination : la Nordev, La Possession et Pierrefonds
• Auprès des pharmaciens, médecins, infirmiers et sages-femmes volontaires sur RDV
Documents à fournir :
• carte vitale ou attestation de droits, carte d’identité,
• prescription médicale du médecin traitant (pour les personnes présentant une pathologie à
risque),
• résultat du laboratoire en cas de test RT-PCR ou antigénique positif de plus de 3 mois.
OUVERTURE DES CENTRES LE DIMANCHE
Afin de faciliter l’accès à la vaccination au plus grand nombre, les centres de vaccination sont ouverts
tous les dimanches (à l’exception du Centre de l’Étang à Saint-Paul).
SANS RENDEZ-VOUS toute la journée, dans les centres suivants :
• De 8h30 à 17h30 : Saint Denis–Nordev, La Possession et Pierrefonds
• De 8h00 à 19h30 : Saint-Paul / CHOR (Gabriel Martin à Saint-Paul)
SUR RENDEZ-VOUS dans les centres ci-dessous :
• Toute la journée : Le Tampon, Saint-André, CHU Sud, Nordev, La Possession, Pierrefonds, SaintPaul (CHOR)
• Le matin : Saint-Benoît (GHER)

7 Commentaires

  1. comme il s’agit d’un enjeu collectif, non obligatoire, je paries 1000balles que pas un reunionnais sur 2 ira..L’égoïsme, se prendre pour un résistant, imaginer les complots , ect ect c’est normal ici…
    ya que les avocats qui en profites vraiment de la crédulité des reunionnais

  2. Avant d’envoyer vos enfants à l’abattoir, écouter l’avis de médecins moins médiatisé de la Réunion et d’ailleurs dans d’autres îles et en France sur REINFO COVID. Faites-vous un avis a partir de 2 opinions différentes au lieu de suivre aveuglément ce que dit les médias et nos gouverneurs…..et leurs moutons

  3. Ben si les cancans d’ici sont les mêmes conseils que ceux des avocats( qui étaient les seuls au monde à croire avoir raison, et on perdu comme prevu) on va écouter ceux d’ailleurs hein?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Benoît : l’usage des voitures sonos réglementé durant la période des élections

Article suivant

ASFA : les photos des élèves de l’Hôpital d’Enfants récompensées au national

Free Dom