Covid-19 | Le Conseil d’État a rejeté la demande de réouverture des discothèques

1 min de lecture
5

Le Conseil d’État a estimé que la fermeture prolongée des discothèques n’était pas « disproportionnée », et a tout simplement rejeté le recours demandé par le Syndicat national des discothèques et lieux de loisir (SNDLL) pour rouvrir leurs établissements, précisant que seul un service de bar peut être ouvert pour le moment.

« Eu égard au caractère clos des établissements en cause, à la nature d’activité physique de la danse ainsi qu’à la difficulté de garantir le port du masque ou le respect des règles de distanciation sociale dans un contexte festif, il n’apparaît pas  que l’interdiction d’exploitation édictée par le gouvernement revêt un caractère disproportionné », a estimé le Conseil d’État.

« On laisse les bars faire la discothèque mais on refuse aux discothèques le droit d’exploiter en bar, alors que l’on rouvre les stades, les salles d’entraînement aux sports de combat, une décision qui témoigne aussi d’une forme de défiance à l’endroit des discothèques », a déploré l’avocat du Syndicat national des discothèques et lieux de loisir( SNDLL), Maitre Henri de Beauregard.

Un coup dur pour les 800 discothèques que compte la France.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



5 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox