Covid-19 : les autotests vendus en supermarchés jusqu’au 31 janvier 2022

1 min de lecture
3

C’est officiel. La vente des autotests pour dépister le Covid-19 est autorisée hors pharmacies, plus particulièrement en supermarchés, mais « à titre exceptionnel et jusqu’au 31 janvier 2022 ». Un arrêté allant dans ce sens a été publié ce  mardi dans le Journal officiel.

Cette libéralisation de la vente des autotests a été réclamée par la grande distribution depuis le printemps dernier parce que jusqu’ici, les autotests antigéniques se vendaient uniquement dans les pharmacies.

Pour les patrons de la grande distribution, la vente de ces autotests en supermarchés pourrait constituer une arme de plus pour lutter contre la propagation du virus. Certaines grandes enseignes, parmi lesquelles E.Leclerc ou Lidl, affirment avoir déjà des autotests en stock.

3 Commentaires

  1. Ce qui est bien cé que ce qui ont les moyens qui se test ben oui et le mieux ceux qui sont vacciné peuvent se testé gratuitement…enfin cé ce qu’il pense…et aujourd’hui on nous dit il y a plus de vacciné en réanimation ché les jeunes…alors pourquoi 7 pers dcd du covid ont plus 75ans…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Météo : vigilance fortes pluies/orages levée à 7h

Article suivant

Des chiffres alarmants : 4 807 nouveaux cas de Covid-19 en une semaine et 8 décès

Free Dom