//

Covid-19 : les propos d’une auditrice font sortir un médecin de ses gonds

10 min de lecture
14

Suite à l’émission vérité Allô Thierry ce mardi matin sur le thème de « la Covid 19, et les multiples manifestations illégales qui sont constatées », Laurent, un médecin généraliste remplaçant a tenu à réagir suite aux propos d’une auditrice qui l’a, selon lui « fait sortir de ses gonds » :

« On va se poser un peu sur plusieurs aspect de la maladie Covid :

Je vais énoncer en premier lieu un point fondamental du débat actuel qui est le principe de liberté. Le citoyen est la personne qui jouit des mêmes droits et qui obéit aux mêmes lois dans un Etat. De plus la liberté d’une personne s’arrête là où commence la liberté d’une autre personne.

Donc l’auditrice qui affirme haut et fort ses convictions, en véhiculant ses principes haineux, se sabote elle-même car est peu convaincante. Je fais référence au moment ou il a été dit la chose suivante « Les laboratoires ****** et ****** ont bien dit que la vaccination était encore en phase d’étude jusqu’en 2022 ». Il faut savoir que la situation actuelle est beaucoup plus complexe. Envoyer des bombes comme ça sur Free Dom ne fera pas avancer les choses.

Pour répondre à son affirmation, la médecine n’est pas une science exacte. Le processus d’étude des vaccins, à ma connaissance, a bien été respecté. Et je vais lui poser une question, comment pensez-vous que l’on découvre les effets indésirables et l’efficacité des traitements en règle générale, vaccins ou pas ? Sachez que la sureté des médicaments est mise à l’épreuve de plus d’une dizaine de manières avant la mise en circulation. Circonstances sanitaires (épidémie mondiale je vous le rappelle) obligent rapidité d’exécution.

L’autre information véhiculée dans ses propos est la suivante : « le vaccin induit des variants ». Encore une fois elle se méprend. D’une part, on a constaté l’apparition des variants bien avant la mise en circulation des vaccins. D’autre part, comme le virus évolue dans le temps, la vaccination sera elle aussi amenée a évoluer dans le temps (c’est pour cela que ce type de vaccin sera peut-être pour toujours, en cours d’étude).

Les vaccins seront donc amenés a évoluer. Pensez-vous que le personnel soignant à travers le monde réalise les vaccins pour le plaisir ? Nous sommes peut-être sadiques mais du travail supplémentaire ?! Non merci.

Je rappelle aussi que l’objectif que vise le monde entier n’est pas de soigner et guérir la Covid-19, mais de stopper l’épidémie pour retrouver un semblant de vie normale. Donc on cherche, non pas à obtenir une immunité individuelle, mais une immunité collective afin de stopper les morts et de stopper la propagation du virus. Peut-être que cette méthode sera amenée à se reproduire dans 6 mois ou dans 1 an, cela on ne peut pas le prédire.

Je rebondis ensuite sur la notion de vie normale. On a de la chance à la Réunion car on retrouve beaucoup de solidarité globalement.

Mon avis personnel est le suivant : j’en ai marre moi aussi de devoir me frictionner les mains, de nettoyer derrière moi entre chaque consultation et de porter le masque.

Mais je ne me lasserais jamais de véhiculer ces principes d’hygiènes à nos jeunes et à nos moins jeunes, car il s’agit là des seuls vraies mesures qu’on ait pour lutter contre l’épidémie. A la question : « ces mesures limitent-elles vraiment la propagation du virus ? » je répondrais : « ET NE PAS LE FAIRE LIMITENT-ELLES LA PROPAGATION DU VIRUS ? »

Alors au lieu de râler proposer vos solutions à la radio, les chercheurs s’approprieront vos idées et les exploreront. Voila tout ce que j’ai à dire.

Concernant les mesures sanitaires telles que le couvre feu, je trouve personnellement que c’est une mesure inutile. On observe, avec le peu de recul qu’on possède, que l’évolution de la maladie est stable. Je pense qu’il craignent en levant les interdits, une recrudescence de la maladie. Le fait d’être insulaire est à double-tranchant.

Je rejoins l’avis des autres auditeurs qui sont plutôt en faveur d’un confinement. Au final le fait d’être insulaire pourrait peut-être faire diminuer de façon drastique le virus. Cependant, il faudrait une préparation d’au moins quelques mois pour que les Réunionnais puissent prévoir les ressources nécessaires au confinement. Il faudrait également un confinement d’au moins 3-4 semaines à mon sens. Après tout nous n’avons jamais vraiment été confinés sur l’île. En cas d’échec, ce genre de mesure semblera alors inutile et faudra-t-il peut être essayer de lever le confinement et voir comment cela évolue ? On aura essayer les trois méthodes comme ça, au risque d’instituer un PLAN BLANC Covid dans le département, il faut être conscient qu’on devra choisir les patients à traiter si la situation nous échappe. Tout le monde est- vraiment d’accord avec cela ? D’une manière éthique et déontologique, cette proposition est vraiment douteuse et hasardeuse…

J’aborderais un troisième et dernier point : une interlocutrice a abordé un point essentiel de l’épidémie de covid-19 qui ne touche qu’un pourcentage infime de la population mondiale, soit 0.05% ou moins.

Cela correspond quand même 3 millions de personnes dans le monde soit 3 fois la population totale de notre île.

Réfléchir en terme de pourcentage d’incidence n’est pas suffisant, il faut tenir compte de l’évolutivité de la maladie, de sa mortalité, létalité etc…. Encore une fois je ne suis pas un expert.

(Je pourrais m’étendre des heures sur cette pathologie et je pense même pouvoir écrire un mémoire tellement je trouve cela intéressant d’un point de vue médical mais ce n’est pas le but et car je me sens mieux après avoir écrit ce pavé.)

Pour conclure, avançons ensemble, recueillez les informations de tout le monde sans pour autant inciter à la violence et à la haine. En faite c’est ce que vous faites déjà à la radio, vous être tous de bons modérateurs.

Tout le monde fait ce qu’il peut, arrêtez de réfléchir en fonction des intérêts des autres. Réfléchissez pour vous c’est déjà réfléchir dans le bien de l’intérêt commun.

Pour ce qui est de mon avis, en l’état actuel des choses et bien, j’ai beau tourner le problème un millier de fois dans ma tête, la seule solution qu’on nous apporte est la vaccination et les mesures d’hygiène. Certains penseront que c’est excessif, qu’on bafoue nos libertés. Mais vous bafouez ma liberté et mon civisme en prétendant le contraire.

Ce n’est là que l’avis d’un humble citoyen (ou pas), ayant des connaissances néanmoins limitées sur cette maladie. »

N’hésitez pas à faire comme Laurent en nous envoyant vos réactions par mail à [email protected]

14 Commentaires

  1. Merci à ce médecin pour ses propos ! Certains esprits écervelés sans cervelle pondent n’importe quoi juste pour faire le buzz ! Malheureusement s’ils tombent « malades » ce seront aux frais des autres … ce ne sont que des « profiteurs » de notre bon système … la Sécu ! Vive le vaccin ! Vive la recherche ! A bas les cons et les connes (sauf les cônes) !

  2. Les lois de la république sont faites pour être respectées, que ceux qui ne veulent pas se plier aux règles sanitaire, qu’ils aillent vivre dans un autre pays , Inde ou Brésil par exemple, sans masque et en toute désinvolture.

  3. Personne ne détient l’absolue vérité et tout le monde veut faire croire à sa vérité ! Pfff !
    Existe t-il une quelconque vérité ? et ce, quelque soit le domaine ???

  4. En fait, la vaccination la pou divise domoun. Un peu comme cet y sar enrole a zot pou la guerre. Après na cet lé contre, alors lé montré du doigt. Poukoué na un peu lé « sujet » au covid et na d’autre non ? Et cet lé pas « sujet » li sa va fait injecte à li un produit comme ça ? Oussa y lé l’intérêt vu que depuis le covid la sorti li na rien ? Et même que ou la fine être vacciné ou ar trape. C’est signe que na des personnes lé « ciblé » na un tête covid quoi

Répondre à Didier Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

131 150 demandeurs d’emploi au premier trimestre de 2021 à La Réunion

Article suivant

Disparu depuis février, Laderval Moïse a été retrouvé mort

Free Dom