Covid-19 : “les semaines à venir vont être un enfer pour les services hospitaliers”

1 min de lecture
2

Ce jeudi 29 octobre, le président de la Fédération hospitalière de France Frédéric Valletoux était l’invité de BFM TV. Lui qui avait appelé à un reconfinement national immédiat se dit satisfait de la décision d’Emmanuel Macron, qui était “la seule qu’il fallait prendre.”

Ce n’est pas pour autant que Frédéric Valletoux se trouve soulagé. Malgré un reconfinement qui prend acte dès ce soir, il craint la saturation des services de réanimation. “Les trois-quatre prochaines semaines vont être terribles, être même un enfer pour les hospitaliers parce que ça va être beaucoup plus dur qu’au printemps. Mais ne pas avoir pris la décision prise hier, ne pas reconfiner, c’était prendre le risque d’une submersion totale du système de santé. (…) Les courbes sont claires et c’est assez mathématique. Vu le nombre de personnes touchées aujourd’hui par le virus, les services de réanimation vont être à saturation d’ici mi-novembre”, explique-t-il.

 


2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
JeuneVieux Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox